samedi 18 novembre 2017

vendredi 17 novembre 2017

Ile Molène. Deux résidences secondaires en feu.



Ile Molène. Deux résidences secondaires en feu
>>>>>France Info par Par Thierry Peigné
L'incendie s'est déclaré vers 0h40, la nuit dernière, au lieu-dit Penn Ar Ero.
Les trois pompiers de l'île ont fait appel à leurs collègues du continent comme la procédure le prévoit dans une telle situation. Les renforts, venus de Brest en vedette SNSM et en hélicoptère Dragon 29, sont venus à bout des flammes.
Une maison de bois a complètement été détruite et une maison mitoyenne a subi d'énormes dégâts. Aucune victime n'est à déplorer, les deux maisons étant des résidences secondaires inoccupées à cette période de l'année.
Des gendarmes envoyés sur place dès cette nuit
Cinq gendarmes, dont des membres de l'identification criminelle, ont été envoyés sur l'île durant la nuit pour procéder au plus vite aux premières constatations et recherches d'indices.
Au total, ce vendredi matin, huit enquêteurs de la gendarmerie sont à pied d'oeuvre pour procéder à des interrogatoires d'une partie de la population : "Nous interrogeons le maximum de monde pour avoir le maximum d'indices" indique le colonel Richard Pégourié, commandant de la compagnie départementale du Finistère.
La gendarmerie privilégie la piste criminelle : "Nous n'écartons aucune piste et avons envoyé des hommes pour prévenir tout nouvel incendie" précise le colonel Pégourié. Deux autres incendies se sont déjà produits depuis un mois sur l'île. Le premier avait détruit du mobilier en plastique sur la terrasse du Kastell an Daol, le dernier hôtel de l'île en vente depuis 2015. Un second feu de sacs de chanvre avait eu lieu il y a plusieurs semaines sur un chantier de la maison de l'environnement insulaire.
Forte inquiétude sur l'île
"Trois incendies en un mois, on a jamais connu cela sur l'île de mémoire de Molénais" explique Daniel Masson, le maire de Molène.
Selon le maire, les habitants de l'île, âgés pour la plupart, sont très inquiets et pour certains en colère. L'idée d'un incendiaire fait son chemin. "Vu l'intensité de l'incendie de cette nuit, une troisième maison aurait pu brûler" tient-il à ajouter.
Les gendarmes procèdent ce jour à de multiples vérifications. Ils consultent et recoupent les listes de voyageurs fournies par la compagnie maritime qui assurent la navette avec le continent afin de savoir qui était sur l'île ce jeudi et les autres jours où des incendies se sont produits.
----------------
Autres sources d'information
http://www.letelegramme.fr/bretagne/incendie-a-molene-deux-maisons-touchees-pas-de-blesses-17-11-2017-11744771.php
----------------
http://www.letelegramme.fr/finistere/ile-molene/incendies-a-molene-un-trentenaire-place-en-garde-a-vue-17-11-2017-11744866.php

jeudi 16 novembre 2017

Après-midi musical à la maison de retraite.

Après-midi musical à la maison de retraite. Comme tous les jeudis l'équipe d'animation musicale à mis de l'ambiance à la MAPA d'Ouessant ! 
Des chansons anciennes , ritournelles ,des chansons bretonnes etc ...ont été reprises en chœur par l'ensemble de l'assemblée. 
Avec Bebert (guitare )Dede (harmonica) Martine Jean-Paul. Michel (chants) Louis (accordéon et chant). 
Merci à la directrice et au personnel de nous recevoir et à jeudi prochain !

Résultat du poste de baguage des oiseaux au lavoir du Niou.

Le compte-rendu des opérations de baguage 2017 est à retrouver en suivant le lien ci-dessous. 
L' ANO tient à remercier particulièrement les bagueurs et aides bagueurs bénévoles qui se sont relayés dans la bonne humeur tout au long du mois d'octobre.

L'étude.

Plan de la pose des filets.

Tableau des prises d'oiseaux

mercredi 15 novembre 2017

Un éleveur de vaches et un maraîcher attendus en janvier

Jeudi dernier, en mairie, les habitants, très nombreux, ont pu découvrir, les avancées du projet communal mis sur les rails en 2015 à propos la renaissance de l'agriculture dans l'île. Compte tenu des difficultés liées au foncier et à son morcellement, de nombreux projets avaient échoué. Les élus locaux, aidés du parc naturel régional d'Armorique, de la chambre d'agriculture et des agriculteurs bio ont défini un programme. Ainsi, Vincent Taris, 35 ans, s'installera dans l'île avec sa famille, à la mi-janvier. Éleveur sur le continent, il commencera l'activité avec dix vaches Pie noire bretonnes (une vache peut donner sept à huit litres de lait par jour) et proposera à la vente fromage blanc, tomme, yaourt.
Nicolas Guillou, maraîcher bio, entreprendra des cultures dans le jardin de l'ancienne école Sainte-Anne dans un terrain muré à cause de la vaine pâture des moutons.
Ces deux activités sont complémentaires et nécessiteront un bâtiment de stockage (200 à 300 m2) pour les engins. Il s'installera peut-être à Mez-Notariou, mais les obstacles administratifs ne sont pas tous levés.
La bâtisse des soeurs, occupée par des associations, serait adaptée pour la transformation des produits laitiers et leur vente. Le volume important de cet immobilier permettrait aussi d'envisager la création d'appartements à l'étage. Une rencontre aura lieu en janvier pour l'arrivée de la famille Taris.

Honneur au bénévole. Bon rétablissement.

Molène. Qui veut racheter le Kastell an Daol ?

L'île de Molène n'a plus d'hôtel en service. Fermé depuis décembre 2015, le Kastell an Daol n'a toujours pas trouvé preneur à 678.000 €. 


« Le risque, c'est que Kastell an Daol soit racheté par un particulier et que l'île perde son unique hôtel », déplore le maire de Molène, Daniel Masson. « Nous n'avons aucun outil pour nous opposer à un changement de destination ».
Comment loge-t-on aujourd'hui à Molène ? Il existe des chambres d'hôtes et quelques studios proposés par le restaurant l'Archipel et la crêperie Vent des îles. Une poignée de particuliers dispose également de chambres, mais pas toute l'année et seulement à la belle saison, pour plusieurs jours de location.
L'hôtel en bas, le Kastell an Daol, le bar-restaurant, le Kastell Swan, plus haut, avec en contrebas le studio qui accueillait avec bonheur le pianiste Didier Squiban. La vue est magnifique sur le port et le Ledenez Vraz à portée de galet. Pourquoi un tel établissement ne trouve-t-il pas preneur ? La faute au prix de vente et, surtout, aux travaux de remise aux normes, au coût astronomique sur les îles...

Professionnels intéressés


Proposée à la vente jusqu'à il y a très récemment, la jolie bâtisse, donnant directement sur le port, a été retirée du marché faute d'accord sur le prix demandé avec l'un des enfants Masson.
Les 15 pièces et onze chambres (250 m²), avec vue mer imprenable sur le port, n'ont pourtant pas laissé indifférents une poignée de professionnels du continent, prêts à se lancer mais pas au prix affiché. Les travaux de rénovation à mener pour relancer une activité commerciale viable sont à chiffrer le plus précisément possible. Le marché existe mais exige un investissement tiré au cordeau. De 2005 à 2015, l'hôtel a profité de multiples dérogations municipales pour continuer à fonctionner sans réaliser les travaux de mise aux normes dans le domaine de la sécurité et sur le plan sanitaire. « L'hôtel était aux normes... en 1988, année des derniers gros travaux », confirme l'un des trois fils Masson. Depuis, pas mal d'eau a coulé dans le Fromveur, et un incendie, heureusement sans gravité, a été déclenché sur la terrasse de l'établissement il y a moins d'un mois.

Entre 300.000 et 400.000 € de travaux


« Le potentiel est exceptionnel, même s'il faut investir, en plus du prix de vente, entre 300.000 et 400.000 € pour le remettre au goût du jour », analyse le maire de Molène. « C'est un bel outil et un élément important pour l'île, qui ne doit pas se couper de ce genre de prestations ». Mais qui voudra investir autour d'un million d'euros pour relancer l'institution molénaise ?
La mairie de Molène dépose aujourd'hui un permis de construire pour un hébergement supplémentaire sur l'îlot Ledenez, en plus des deux cabanes proposées en refuge depuis cette année.

© Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/finistere/brest/molene-qui-veut-racheter-le-kastell-an-daol-14-11-2017-11739951.php#5gsvxYuGuOPVx3qS.99

mardi 14 novembre 2017

dimanche 12 novembre 2017

vendredi 10 novembre 2017

Bientôt un contrôle technique ?

Conseil. Bientôt un contrôle technique ?
Contrôle technique sur l'île. À la demande du sous-préfet, la mairie va devoir mettre en place une structure pour instaurer le contrôle technique sur l'île. 
Celle-ci prendrait place dans le bâtiment des Ponts, à Mezareun, où une fosse existe déjà. Les essais de freinage seraient réalisés sur la route. Resteront à construire un bureau, un vestiaire et des sanitaires. 
Le coût de l'opération, qui s'élève à 37.125 €, serait subventionné à 80 %. 
Cependant, l'île ne pouvant accueillir tous les équipements nécessaires, il s'agirait d'un contrôle technique « allégé ».
Il serait réalisé par des techniciens du continent qui se déplaceraient sur l'île dix fois par an.

mardi 7 novembre 2017

Film. Un village de Calabre qui revit.

Samedi, dans le cadre du Mois du film documentaire, le musée des Phares et balises projetait un film de Shu Aiello et Catherine Catella, « Un paese di Calabria », en présence de la productrice, Laurence Ansquer. 
La Calabre a souffert de l'exode rural. Il y a 30 ans, le village de Riace s'est vidé de ses habitants, les maisons ont fermé les unes après les autres. Comment y relancer la vie ? Les migrants : une solution Le maire de Riace...
© Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/finistere/ile-douessant/film-un-village-de-calabre-qui-revit-07-11-2017-11731094.php#aMFcQkGA6hIw8IPv.99

dimanche 5 novembre 2017

Sophie Salleron aime les voyages, l'océan et les histoires.

Samedi, Sophie Salleron, en résidence au sémaphore du Créach depuis le 30 août, dédicaçait ses livres à Ouessant Presse. 
Du Gabon à Bruxelles, de l'île d'Oléron à l'île d'Ouessant, Sophie Salleron aime le voyage, l'océan et les histoires. « Enfant, j'étais déjà très bavarde, dissipée même selon certains profs. 
Raconter des histoires m'a paru une évidence », plaisante-t-elle. Conteuse, elle l'est à l'oral aussi bien qu'à l'écrit.
© Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/finistere/ile-douessant/livre-sophie-salleron-aime-les-voyages-l-ocean-et-les-histoires-03-11-2017-11726700.php#RQfZVgyK3gSHALqj.99

Ballons, bonbons. La vie en rose !

Une drôle de fête était organisée samedi soir dernier à la salle du camp : une fête en rose. Des ballons aux bonbons, du jambon aux gâteaux, du champagne au saumon, tout était rose.

© Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/finistere/ile-douessant/ballons-bonbons-la-vie-en-rose-04-11-2017-11727923.php#J6Yj5bTzVdZVkveg.99

A Ouessant la girouette fait partie de l'identité insulaire.

samedi 4 novembre 2017

Des cours d'initiation au judo au foyer des jeunes

La semaine dernière, une nouvelle activité sportive a débuté. Le Dojo brestois et le professeur Claude Urvoy ont profité des vacances de la Toussaint pour poser les jalons d'un dojo ouessantin. Les élèves du collège des Îles-du-Ponant avaient déjà suivi quatre cours de niveau débutant.
Le matériel nécessaire à la pratique de cette discipline sportive (tatamis et judogi) a été installé provisoirement au foyer des jeunes à Kernigou. Claude Urvoy a dispensé trois cours, pendant ces vacances. D'une durée d'une heure et demie, ce cours s'adresse aux débutants, mais aussi à des personnes ayant déjà pratiqué le judo. Éventuellement, et suivant la demande, la création d'un cours pour les enfants pourrait être envisagée. L'équipement sera prêté. S'adresser au Dojo brestois.
Dojo brestois. Tél. 07 52 03 87 30.

dimanche 29 octobre 2017

Les paniers Court-Circuit sont disponibles tout l'hiver.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/ouessant-29242/les-paniers-court-circuit-sont-disponibles-tout-l-hiver-5343732

C'est avec plaisir et satisfaction, que les adhérents ouessantins de l'association Court-Circuit ont reçu la nouvelle. Jusqu'en mars, ils continueront à recevoir, chaque mois, leurs paniers de légumes et produits frais issus des fermes du pays de Brest.
La vente s'effectue par un système d'abonnement, via un formulaire à remplir et à retourner à l'association, soit par courrier postal, soit par internet. Les feuilles d'abonnement peuvent être retirées également le matin, à la vente directe de poissons Pesket Eusa, au bourg de Lampaul.
La prochaine réception des produits bio se fera le vendredi 10 novembre, à 17 h, à la vente de poissons.
Contact :07 81 23 36 27 ou par courriel : contact@courtcircuitpaysdebrest.
Site internet : http://www.courtcircuitpaysdebrest.fr

Nounous. Vitesse de croisière pour la Mam.

Inaugurée en mai 2016, la Maison des assistantes maternelles (Mam) tenait, vendredi dernier, son assemblée générale annuelle. 
Achats de jouets, de jeux éducatifs et de meubles de rangement, cette année la Mam a enrichi son équipement. 
Grâce aux dons de l'Association des parents d'élèves du collège et de l'association Boucs en train, elle a aussi pu acquérir un portique pour les enfants dont elle a la charge
© Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/finistere/ile-douessant/nounous-vitesse-de-croisiere-pour-la-mam-28-10-2017-11719566.php#u4H4mmiS3KweRzZE.99