samedi 23 juin 2018

mercredi 20 juin 2018

jeudi 14 juin 2018

mercredi 13 juin 2018

vendredi 8 juin 2018

Molène: 19 Juin 2018. Journée participative...

Mardi 19 juin 2018 : JOURNÉE PARTICIPATIVE à LEDENEZ. La Mairie recherche des VOLONTAIRES...
pour effectuer quelques travaux de nettoyage sur LEDENEZ.
Cette manifestation filmée pour le magazine « DES RACINES ET DES AILES » témoignera ainsi de l’implication des Molénais pour sauvegarder et valoriser le patrimoine goémonier...
Merci à tous.

École Jacques-Burel. Les élèves assistent à leur premier concert de rock

 
La semaine dernière, les élèves de l’école Jacques-Burel étaient de sortie à Brest.
Au programme : une journée à Océanopolis, jeudi, dans le cadre des jeunes reporters des arts des sciences et de l’environnement avec une présentation du travail réalisé pendant l’année, un spectacle de marionnettes sur le thème des grottes de l’île. Vendredi matin, visite de la mairie de Brest et déjeuner avec les maternelles de l’île. Mais ce qui a le plus impressionné les élèves : leur premier concert de rock à La Carène, avec le groupe The Wakids. « On a adoré ! ».

mardi 5 juin 2018

Samedi 16 juin : Concert de l'orchestre universitaire de Brest à l'église de Lampaul à 20h30.

Ouessant. Quand le bâtiment va…

Ils sont maçons, charpentiers, couvreurs, ingénieurs du son… Ils viennent à Ouessant pour un jour, une semaine ou des mois. Portrait de l’île par ceux qui y viennent pour travailler et représentent une part non négligeable de l’économie locale.


« Tu me prêtes 25 mètres d’échafaudage ? Je n’en ai pas pour longtemps ». À l’heure du déjeuner, au restaurant « Chez Jacky », ça parle chantier. C’est là, en effet, que se retrouve pour les repas une grande partie des artisans qui travaillent sur l’île. Là aussi que plusieurs d’entre eux sont logés. « Ouessant, c’est sympa et les gens sont accueillants », confient-ils. Même écho de la part de Jérôme Cozan qui a repris, il y a trois ans, l’entreprise de menuiserie Stephan, à Plouarzel. « Ici, les gens respectent les ouvriers. Dans un gîte où j’avais placé deux artisans, la propriétaire leur faisait même des tartes aux fraises, aux pommes. Ils n’en revenaient pas ! ». Lui-même est originaire de l’île et aime y venir. « J’adore Ouessant. La première chose que je fais, en arrivant ici, c’est un café chez mamie ! ».


Les difficultés de l’insularité


Mais travailler sur l’île n’est pas sans contraintes. « On n’a pas intérêt à oublier quelque chose sur le continent », plaisantent les trois ingénieurs du son qui travaillent à l’équipement des studios de Yann Tiersen, à L’Escale. Pour l’heure, ils attendent une commande qui vient des États-Unis, bloquée à l’aéroport de Guipavas. « On ne sait pas où elle est et impossible d’aller sur place puisqu’on est ici ». Travailler sur l’île, c’est aussi souvent un rythme de travail plus soutenu pour ces artisans.

Une semaine en quatre jours


Pour rentrer chez eux plus tôt, les quatre couvreurs de l’entreprise Trebaul, à Saint-Renan, font leur semaine en quatre jours : « On bosse du lundi matin au jeudi soir, de 8 h du matin jusqu’à 20 h - 20 h 30 ». Mais sur un chantier où travaillent plusieurs corps de métiers, le moindre retard oblige à repartir : « On est bloqué par les maçons, on reviendra plus tard ». Les chefs d’entreprise, eux, viennent sur l’île une fois par semaine, pour rencontrer les clients et organiser les chantiers. « L’hiver, je prends l’avion, c’est plus cher mais plus rapide, ça permet de faire l’aller-retour dans la journée avec plus de temps sur place », précise Jérôme Cozan. À partir du printemps, il opte pour le bateau, parce qu’il part plus tôt et rentre plus tard.

Un surcoût inévitable de 30 %


Pour ces entrepreneurs, Ouessant, c’est aussi toute une organisation entre l’hébergement des ouvriers et le transport des matériaux, et, pour le client, un surcoût inévitable, « de 30 % environ », selon Jérôme Cozan. Mais le jeu en vaut apparemment la chandelle : Ouessant représente déjà 20 % du chiffre d’affaires de la menuiserie Stephan et 30 % de celui de l’entreprise Roussel. La première a, en permanence, cinq ouvriers sur l’île, parfois sept. La seconde trois maçons, et, régulièrement, des couvreurs en renforts. Cette année, l’extension de la salle polyvalente mobilise une quantité d’artisans, mais hormis ce cas exceptionnel, la plupart des chantiers sont ceux des particuliers à 80 % pour l’entreprise Stephan, répartis à parts égales entre résidences principales et secondaires, contre 20 % en marchés publics. « J’aimerais former un jeune Ouessantin », conclut Jérôme Cozan. Avis aux entrepreneurs.

© Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/finistere/brest/ouessant-quand-le-batiment-va-05-06-2018-11983562.php#oSBB0bo01FY7mIBb.99

Cimetière : reprise de concessions perpétuelles.

jeudi 31 mai 2018

vendredi 25 mai 2018

jeudi 24 mai 2018

École Jacques-Burel. Apprendre le cinéma.

Alors que le festival de Cannes s'achève, les élèves de l'école Jacques-Burel ont bénéficié, jeudi et vendredi, d'une initiation au cinéma par Julien Bervas, membre de l'association Cinéjeunes, dispositif scolaire et périscolaire d'éducation à l'image. 
C'est à l'initiative de Julien Bervas, petit-fils de l'ancien directeur de l'école Jacques-Burel, Jean-Claude Normand, que le projet a pris forme. « Ouessant, c'est toute ma vie, j'avais envie de proposer l'atelier sur l'île », raconte-t-il.

Le langage de l'image


Le thème cette année : le personnage. Avant la venue de l'intervenant, les élèves avaient vu quatre films : « Ma vie de courgette », « La tortue rouge », « Graine de champion » et « Les vacances de Monsieur Hulot ». 
Quand Julien Bervas est arrivé, ils étaient prêts à parler cinéma et à remplir le carnet pédagogique qui leur a été donné ! Gros plan, profondeur de champ, plongée et contre-plongée..., les élèves se sont initiés au vocabulaire du cinéma. 
Ils ont surtout appris que l'image n'est pas neutre : sa construction, son cadrage sont des choix du réalisateur et servent à appuyer un sentiment, une idée. Avec un zootrope, ils ont aussi découvert comment l'oeil recompose un mouvement. 
Enfin, ils ont testé une caméra fixée sur un stabilisateur, l'occasion de se prendre un instant pour des réalisateurs : « On va passer à la télé ! ». Le film qu'ils ont préféré ? « Les vacances de Monsieur Hulot ». Mission accomplie pour l'association Cinéjeunes !

© Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/finistere/ile-douessant/ecole-jacques-burel-apprendre-le-cinema-19-05-2018-11963616.php#AmfDydsZ2wgSFCBv.99

mercredi 23 mai 2018

lundi 21 mai 2018

vendredi 18 mai 2018

Le camping municipal est injoignable.

Mairie d'Ouessant

!!! ATTENTION !!!

En raison d'un problème de ligne Internet, le camping municipal est injoignable jusqu'au jeudi 24 mai (téléphone et mail) cela impacte aussi le système de paiement par Carte Bleue.
!!! NE VOUS INQUIÉTEZ PAS !!!
Il y a quand même de la place pour tout le monde. 
Moyens paiements possibles : espèces, chèques et chèques vacances.
Ouessant - Office de Tourisme

jeudi 17 mai 2018

Nuit européenne des musées - Samedi 19 mai 2018.



A l'occasion de la Nuit des Musées, venez découvrir autrement les œuvres, les récits et le patrimoine d'une île encore plus fascinante à la lueur des phares et des bougies. Au programme de cette nuit au musée :

A l'Ecomusée d'Ouessant : Venez découvrir une nuit au musée à la lumière des bougies ! N'oubliez pas vos quenouilles pour l'atelier filage de la laine et vous assisterez aussi à l'habillage d'un mannequin en costume de Ouessantine. Ambiance conviviale autour d'une table et d'une boisson chaude.

Au Musée des Phares et Balises : Une expérience extraordinaire d'une nuit au musée pour découvrir un nouvel atelier " un phare : pour qui, pour quoi, comment ?" et une visite guidée qui vous expliquera l'évolution des techniques d'éclairage des phares et s'achèvera, face à la mer éclairée par les rayons du Créac'h. Ambiance féérique agrémentée d'une boisson chaude.

A partir de 20h - Gratuit

mercredi 16 mai 2018

Il reste des places pour l'atelier Algues.

Bonjour.
Info: Vendredi prochain de 13h à 19h, Atelier Algues spécial en petit groupe pour les insulaires ! 
Il reste quelques places, inscription à l'office de tourisme !
merci 
---------------
Le rendez-vous est à 13h pour aller chercher sur l'estran les algues. 
Apprendre à les cueillir. Les reconnaître. 
Ensuite direction les cuisines du CEMO pour apprendre à les cuisiner.