mardi 19 mai 2020

Gardien de phare, une vie de souvenirs pour Louis Cozan

L'île d'Ouessant est l'endroit qui compte le plus de phares. Ces tours de pierres sont toujours en activité et guident les marins du monde. Louis Cozan a passé plus de quinze ans dans l'une d'elles. Même si cet ancien gardien de phare était longtemps confiné dans cet édifice, il y a vécu de bons moments. Des souvenirs qu'il n'a pas manqué de raconter dans ses livres. Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 19/05/2020 présenté par Jacques Legros sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 19 mai 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.
https://www.tf1.fr/tf1/jt-13h/videos/gardien-de-phare-une-vie-de-souvenirs-pour-louis-cozan-82996855.html?fbclid=IwAR0kXN8vtMBkmrpPL3w-7ETL-E4WSr_8daG2P7HaXgWgmNgAqutj6N1efMc

dimanche 17 mai 2020

Il aura eu une belle vie.

Chupenn, la mascotte du Ty Korn s'en est allé, il ne fera pas la re-ouverture avec nous.
Une pensée. Merci. Serge.

mardi 5 mai 2020

La colère du maire d’Ouessant sur les plages fermées.

"Il faudra m’expliquer où est le risque", Denis Palluel est remonté. Le maire d’Ouessant, dans le Finistère, ne comprend pas que le littoral soit toujours interdit d’accès après le 11 mai face à l’épidémie de coronavirus. Il aimerait que les élus locaux aient leur mot à dire.
À Ouessant, les mesures de déconfinement ont du mal à passer. Le 11 mai, les habitants de l’île finistérienne n’auront toujours pas le droit d’aller se promener sur les sentiers côtiers. Le maire, Denis Palluel, dénonce une vision « parisienne » du déconfinement, dans laquelle les plages seraient forcément bondées et visitées par les touristes.
« On a 800 habitants, pour quarante kilomètres de côtes. Il faudra m’expliquer où est le risque », lance l’élu. Il poursuit : « Sur une île, vous avez la mer à vos pieds en permanence ! Ce n’est pas un lieu de rencontre entre touristes, c’est notre milieu naturel. » « On le ressent comme une forme de brimade », 
Il ne comprend pas que la possibilité n’ait pas été laissée aux maires de prendre eux-mêmes cette décision. « Il faut faire confiance aux élus locaux, insiste-t-il. On est qualifiés pour dire s’il y a un risque ou pas. Et là, des décisions comme ça sont forcément mal comprises. On le ressent comme une forme de brimade. »
Car les promeneurs ou rares baigneurs du mois de mai ne sont pas les seuls visés par l’interdiction. « Il y a aussi une forte demande des petits pêcheurs ou des plaisanciers, qui vont juste poser une ligne ou jeter un filet », explique Denis Palluel. « On ne fera pas de patrouille toutes les deux minutes »
En tant que maire, il devra toutefois faire appliquer l’interdiction d’accès, au moins jusqu’à début juin, décidée par l’État face à l’épidémie de coronavirus. C’est la loi. « C’est une situation compliquée, concède-t-il. J’espère que l’interdiction sera levée d’ici là… » Sinon ? « Je suis tout seul avec un garde champêtre. On ne fera pas de patrouille toutes les deux minutes. On a d’autres chats à fouetter. »
https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/confinement/ouessant-littoral-interdit-il-faudra-m-expliquer-ou-est-le-risque-lance-le-maire-6824548?fbclid=IwAR3gwe07RpdlGPIv0l4NkyJ3qWEWcN1up7StKAGh3_9qEg9bYVKz

samedi 2 mai 2020

Déconfinement : le maire d'Ouessant ne veut pas "emmerder les gens" qui iraient à la plage.

https://www.francebleu.fr/infos/societe/deconfinement-le-maire-d-ouessant-juge-inapplicable-l-interdiction-des-plages-sur-les-iles-1588416261?fbclid=IwAR3XOtLfYzb6jnblr5SF9nNRBjRCX3a0S8kAAFhShhEpKY05G0gn2aRix4I

Denis Palluel, le maire de l'île d'Ouessant dans le Finistère, ne compte pas faire appliquer sur sa commune l'interdiction d'accès aux plages après le 11 mai. Selon l'élu breton, qui est aussi président de l'association des îles du Ponant, il faut laisser les maires choisir au cas par cas.

Le maire de l'île d'Ouessant, qui compte environ 850 habitants, fait partie des élus qui montent au créneau en ce moment pour réclamer la réouverture des plages après le 11 mai. Denis Palluel le dit sans détour : "Je ne veux pas aller emmerder les gens s'ils ont envie de se balader sur la plage". Avant d'ajouter, "je suis respectueux des mesures sanitaires, on n'est pas inconscients. Mais là, il n'y a pas de danger".

lundi 27 avril 2020

Avel Eusa 2020.

http://www.ouessant.fr/avel-eusa/209-avel-eusa-2020?fbclid=IwAR0aoqf3GjwtD_WRLUTZpBqUYLzZA7evmuQ88CUozXDO-EpVSUU2hI3X1NI
--------------
Après avoir sur ce lien, cliquez sur le PDF. 
-----------
Bonjour à tous,
Sur le site internet de la mairie vous pouvez consulté en avant première le nouvel Avel Eusa. 

Il sera disponible dans les commerces à partir de demain.