mercredi 30 juin 2010

18 juin : commémoration du départ de La Mouette - Ile-de-Batz

Ils étaient onze
qui quittèrent
l'Île de Batz
ce 25 juin 1940
à bord de La Mouette,
le bateau « emprunté »
à Pierre Chapalain.






samedi 19 juin 2010
cliquez sur le titre
pour lire la source.


Répondant à l'appel du Général de Gaulle du 18 juin, rediffusé le 22 juin, une quarantaine de bateaux quittèrent les côtes du Finistère dans les 15 derniers jours de juin 1940.

La mouette, un bateau ordinairement dédié au passage entre l'île et le continent, fut l'un d'entre eux. Parmi ces onze « évadés » figuraient quatre îliens. L'ensemble de la population s'était rassemblé à l'Île aux Moutons. La Mouette partit vers l'Angleterre accompagnée des accents de La Marseillaise. Elle y parvint deux jours plus tard à Darmouth. Le bateau n'est jamais revenu vers sa terre d'origine.

Détournement de bateau

En cette journée de célébration de l'appel du Général de Gaulle, un émouvant hommage a été rendu à l'ensemble de ces hommes. Il s'est déroulé auprès de la plaque commémorative de ce départ au débarcadère de l'Île aux Moutons, sur l'Île de Batz, avec les enfants de Skol Ar Vugale, l'école publique insulaire.

Cette commémoration fut également l'occasion de rendre hommage à un autre héros, Jacques Herry, récemment disparu. Il avait à peine 18 ans quand il s'est embarqué le 19 juin à bord d'un navire lituanien, amarré dans le bord de Roscoff et piloté par Théodore Gilet. Il rejoignit également les Forces Françaises Libres en Grande-Bretagne.

Ces quatre îliens embarqués à bord de La Mouette se nommaient Pierre Bohic, Urbain Kerrier, Jean Lévêque et François Creff. Ce dernier ne reverra jamais son île. Il décédera au cours des combats de 1942 à Plymouth. Pierre Chapalain fut incarcéré durant quelques jours à la prison de Rennes, les forces d'occupation ayant eu quelques difficultés à concevoir le détournement vers l'Espagne du bateau par un groupe de séminaristes catholiques.

Aucun commentaire: