vendredi 4 juin 2010

Producteurs locaux. Profiter de l'image de qualité des îles à temps complet sur Ouessant.






















L'économie dite de «subsistance» telle que la pêche et l'agriculture sont diversement présentes sur les îles du Ponant. Ici et là, naissent des initiatives pour profiter de la qualité environnementale de ces territoires et aussi de leur image.

Bernard Chauvet s'est installé «à temps complet» sur Ouessant, il y a trois ans. Son entreprise, Entre Terre et Pierres a trois casquettes: maçonnerie, espaces verts et, depuis peu, maraîchage bio.
Pommes de terre (80% du CA) mais aussi choux, et à l'essai, des échalotes sur cinq hectares cette année.
Bernard Chauvet mise sur l'image d'Ouessant. « Nous allons lancer des emballages spéciaux, avec un logo représentant une Ouessantine et des marques pour nos pommes de terre », annonce-t-il.
Son autre idée: des paniers garnis ou des bourriches de légumes estampillés au nom de l'île.
Le positionnement haut de gamme va de soi: Je ne peux pas me battre sur les volumes et sur les prix.
Il faut se différencier d'une manière ou d'une autre.
»

Aucun commentaire: