lundi 14 juin 2010

Voile : Top départ pour le Fastnet

Les 68 équipages
ont pris le départ
pour rejoindre
le phare myhtique
du Fastnet.












Photo:
Daniel Sainthorant


Mini Fastnet.
Sous le soleil et portés par une légère brise, les 68 équipages ont pris le départ de la course à Treboul hier en début d'après midi.
« La première chose est de réussir la traversée de la Baie de Douarnenez ».

Peu avant le départ, Bertrand Delesne (Raging Bull) soulignait l'importance stratégique des premières heures de course afin d'appréhender au mieux le passage du Chenal du Four.
Bertrand Quéré, directeur de course, abondait dans le même sens: « ce passage est moins délicat à négocier que le Raz de Sein, mais les concurrents devront quand même tenter de le franchir avant la renverse du courant, à 18h30 ce soir , sous peine de devoir lutter à la fois contre vent et courant ».
A 13h hier, les équipages ont donc quitté la baie de Douarnenez pour une double traversée de quatre jours et quatre nuits qui va les mener jusqu'à l'extrémité sud de l'Irlande et le phare myhtique du Fastnet.

En début de soirée, Riechers Jorg et Pierre Brasseur (Mare.de) étaient en tête de course en prototypes, devant Sébastien Rogues et Matthieuy Souben (Eole Génération - GDF Suez). Bertrand Delesne et Stéphane le Diraison (Prati' Buches) complétaient le podium. Derrière, Thomas Normand et David Sineau (Financière de l'Echiquier), Guillaume Le Brec et Yann Rioux (Eva Luna), Vincent Barnaud et Remy Beauvais (Sex' n Sun - Système D) suivaient de peu. En série, Bruno Simonnet et Jonas Gerkens (El Nono), Davy Beaudart et Pierre Derjean (Nauty'Mor) ainsi que Jean-Marc Allaire et Charlie Pinot (Bakker Tilly -AG2R La Mondiale) composaient le podium provisoire.

Les Minis devaient atteindre la Manche hier à la tombée de la nuit. Passant par le rail d'Ouessant, les équipages s'attendaient à affronter des conditions plus difficiles que prévu. Face à des vents de 25 à 30 noeuds, l'expérience pourrait bien s'avérer cruciale afin de négocier au mieux la journée de lundi.


Josselin BREMAUD de Ouest-France, cliquez sur le titre pour lire la source.

Aucun commentaire: