lundi 31 octobre 2011

Un passager évacué d'un ferry au large de Brest

Lundi 31 octobre 2011, cliquez sur le titre pour lire la source.

Un Britannique de 40 ans a été évacué, ce lundi matin, du ferry Cotentin. A 6 h, le navire se trouvait à 28 km au Sud-Ouest de l'ile d'ouessant quand le passager s'est plaint de douleurs gastriques.
Prévenu, le Cross Corsen a fait décoller un hélicoptère de la Marine nationale, basé à Lanvéoc-Poulmic. L'appareil a décollé à 6 h 54, se trouvant sur zone un quart d'heure plus tard.
L'équipe médicale embarquée a alors décidé l'évacuation du malade par les airs.
Celui-ci a été déposé à l'hôpital de la Cavale-Blanche, à Brest, à 8 h 10.

Les archers des Abers en stage au gymnase

samedi 29 octobre 2011, cliquez sur le titre pour lire la source sans texte.


François de Rolland et son équipe d'entraînement, initiation sur Ouessant. Jean-Marc Bourhis responsable du tir à l'arc. Trois jours d'intense entraînement pour les jeunes des Abers.

Les écoliers préparent un album avec Marie Bazin

samedi 29 octobre 2011, cliquez sur le titre pour lire la source.


Les écoliers de Burel.
Depuis la rentrée des classes, Marie Bazin côtoie les élèves de Burel, Sainte-Anne et les 6 e du collège, au cours d'art plastique : « Invitée en résidence de création par l'association Cali, j'ai proposé aux écoles d'Ouessant (et une de Diego Suarez à Madagascar) de travailler à l'illustration d'un conte traditionnel ouessantin, en vue de publier, un album jeunesse qui rassemblerait, une histoire d'Ouessant et une de Diego Suarez ».

L'idée est de renforcer la connaissance que les enfants ont de leur patrimoine (à Ouessant : histoires de Morgane, costume ouessantin principalement), tout en redonnant du sens aux liens qui existent entre Ouessant et Diego Suarez (de nombreux marins ouessantins ont connu ou même vécu à Diego) par des échanges épistolaires entre écoles et avec une publication commune.

Dans cette perspective, les enfants de Burel ont travaillé sur une des images de l'album avec une boîte à trésor, qu'ils ont fabriquée. C'est la scène où le pêcheur Yvon, est frappé par les flots des Morganes. Ils ont utilisé la technique du monotype, de la peinture, de l'encre, des collages.
Une autre boîte est en préparation ; la version écrite du conte retenu (les 12 Morganes et le pêcheur de Kadoran) va être travaillée par Ondine Morin, conteuse à Ouessant. Au final, 12 boîtes avec les écoles. Il reste les financements à chercher afin que l'album voie le jour.

Suivre la météo consult marine.

Transat Jacques Vabre : le bulletin météo, en cliquant sur le titre, ou:
http://actualite.meteoconsult.fr/actualite/meteo-marine/dernieres_informations.php

METEO CONSULT est le partenaire technique de la Transat Jacques Vabre Le Havre / Costa Rica. Chaque jour vous retrouverez ici le point sur les conditions météo auxquelles les navigateurs doivent s'attendre.

Le départ de la Transat Jacques Vabre reporté.

cliquez sur le titre pour lire la source.
le bulletin météo:
en lien direct sur votre gauche, dans "La météo à Ouessant et en Iroise".

Après s’être réuni avec les coureurs et en accord avec l’ensemble des organisateurs de la Transat Jacques Vabre, Jean Maurel, le Directeur de Course, a pris la décision de reporter le départ en raison des conditions météo annoncées en milieu de semaine. Un prologue sera organisé aujourd’hui en baie du Havre. Départ 13h02.

Si la météo est bonne pour les 24 premières heures de course, elle se dégrade très nettement à partir de mardi avec l’arrivée d’une vaste dépression très creuse générant des conditions tempétueuses pendant 48 heures : vents moyens de 45 nœuds, rafales à 55/60 nœuds associés à une mer grosse (creux de 8 à 10 m) à l’arrière du front froid. « C’est une décision de marin, a indiqué Jean Maurel, qui prend en compte la présence des trois classes. Nous avons souhaité conserver l’homogénéité de la course. »
Le départ est donc reporté à une date qui sera communiquée ultérieurement en fonction de l’évolution de cette dépression. Mais il ne sera pas donné avant mercredi.

Un prologue Transat Jacques Vabre, dimanche à 13h02
Les 35 concurrents de la transatlantique en double participeront aujourd’hui à un prologue en baie du Havre : un parcours côtier de 13 milles sous forme d’aller retour sous le cap de la Hève (celui initialement prévu dans le programme). Les skippers et les organisateurs souhaitent offrir aux Havrais et à tous les passionnés venus dans le port Haut-Normand assister au départ un beau spectacle nautique.
Le programme de sortie des bateaux est donc maintenu : les premiers Imoca et Class40 quitteront les quais du bassin Paul Vatine à 10h30, iront parader devant les spectateurs jusqu’au quai des Abeilles, devant le parking du Musée André Malraux, avant de prendre la mer.

dimanche 30 octobre 2011

La Bataille d'Ouessant 1778 Total War

Cliquez sur le titre pour lire la vidéo.

École Jacques-Burel. En lien avec Madagascar


Les élèves créent des illustrations à partir du folklore de l'île, pour un album créé en commun avec Madagascar.

23 octobre 2011, cliquez sur le titre pour lire la source.

Un événement à l'école publique ouessantine où les élèves travaillent actuellement à un projet culturel: le projet s'appelle «D'Ouessant à Diego Suarez, sirènes et morgans».
 Les élèves, soutenus par l'équipe pédagogique et Tim Priol, le directeur de l'école, réalisent en effet les illustrations d'un conte inspiré du folklore ouessantin, dans le but de produire un album en commun avec une école de Diego Suarez, à Madagascar.
Le tout grâce aux interventions animées par l'illustratrice Sophie Barzin, alias Mary-des-ailes.

samedi 29 octobre 2011

Les photos des oiseaux observés à Ouessant (entre autre)

Surfbirds est un site Anglais d'une gallerie de photo d'oiseaux rares observés en Europe mais aussi partout dans le monde.
Actuellement beaucoup d'oiseaux pris en photo à Ouessant sont sur dans cette gallerie.
cliquez sur vle titre pour avoir accès au site.
ou sur ce lien:

L'oiseau vient des mers du Sud. C'est la dixième observation en… un siècle

Au large de l'Ile de Ré, l'albatros à sourcils noirs saisi par l'appareil photo de Fabien Mercier au large de Ré. L'oiseau vient des mers du Sud. C'est la dixième observation en… un siècle
phOTO: F. Mercier lpo

(D'Andréas l'albatros a déjà été observé devant Ouessant par 3 fois) donc à vos jumelles.

«Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. » C'est l'oiseau du poète, le roi des airs, le prince des océans. D'une envergure de 2,50 m, d'un poids de 5 kg, il n'a qu'un défaut pour les ornithologues et les Baudelaire européens : il vit dans l'hémisphère Sud, aux confins des immensités glacées de l'Antarctique.
On imagine donc sans peine l'émotion de Fabien Mercier, permanent rochelais de la Ligue pour la protection des oiseaux, quand il aperçut au large de l'île de Ré le bel oiseau marin dans ses jumelles. Il s'agissait d'un albatros à sourcils noirs adulte avec un plumage blanc et des ailes noires, qui vit habituellement dans les archipels de Crozet, Kerguelen ou en Géorgie du Sud.

Embarqué sur un navire de recherches de l'Ifremer (1), l'Agence des aires marines protégées et le CRMM (2) lui avaient confié une mission d'observation des oiseaux et des mammifères marins, tandis que le reste de l'équipage s'intéressait aux populations de poissons. Fabien Mercier a observé l'albatros le 20 octobre à plus de 150 km au large de Ré.
Selon la LPO, c'est la dixième observation en un siècle d'un oiseau de cette espèce en France métropolitaine.
Ce « prince des nuées »
« C'est effectivement un événement exceptionnel. Je n'ai entendu parler pour ma part que de deux cas : un spécimen qui a fréquenté les îles anglaises et un autre signalé en Méditerranée », confirme Christophe Barbraud, spécialiste de l'avifaune des mers du Sud au CNRS (3) de Chizé.
« Il s'agit vraisemblablement d'un oiseau erratique égaré. Difficile à dire pourquoi et comment il est arrivé là. Les albatros sont capables de voler très longtemps pourvu qu'ils aient du vent. Je vois mal comment il a pu passer l'Équateur, où c'est généralement calme plat. J'ignore aussi comment il peut se nourrir. C'est un peu un charognard. Il ne plonge pas. Dans les mers du Sud, il mange des restes de calamars, des cadavres de manchots ou de cétacés. Ce qui est très difficile à trouver sous nos latitudes. »
L'oiseau observé par Fabien Mercier a dû parcourir quelque 20 000 kilomètres pour se retrouver si près de nos côtes. Menacé par la pêche industrielle dans tous les océans de l'hémisphère Sud, l'albatros à sourcils noirs fait partie de la liste rouge des espèces considérées comme en danger par l'Union internationale de conservation de la nature. Il paie un lourd tribut aux palandres, ces lignes de pêche garnies de multiples hameçons. Finalement malgré son imagination féconde, Charles Baudelaire n'avait rien inventé en 1857 (4) : l'albatros n'a jamais eu de chance avec les pêcheurs.
Ce « prince des nuées qui hante la tempête et se rit de l'archer » aiguise nos imaginations depuis que le poète maudit nous a décrit sa splendeur en vol, sa maladresse au sol. Pour Fabien Mercier, l'oiseau n'est plus seulement un rêve.
(1) Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer. (2) Centre de recherches sur les mammifères marins. (3) Centre national de la recherche scientifique. (4) « L'Albatros », poème de Charles Baudelaire dans « Les Fleurs du mal ».

Ile-de-Batz: Annecien, « j'avais, paraît-il, besoin d'iode »!

mercredi 26 octobre 2011, cliquez sur le titre pour lire la source.


Émotion et nostalgie pour trois Anneciens venus (re)découvrir l'île de Batz, 60 ans après leur premier séjour.
L'histoire:
Jean-Claude Gaud, 68 ans aujourd'hui, est venu en vacances sur l'île de Batz pour la première fois en 1947. « J'avais, paraît-il, besoin d'iode », indique-t-il.
À 4 ans, il fut le premier, et seul pensionnaire de ce qui allait devenir plus tard la colonie de vacances de la ville d'Annecy. Celle-ci fut implantée dans l'école des soeurs (école Sainte-Anne) devenue, depuis, la maison des associations, Ti Enez Vaz. Il a séjourné chaque été sur l'île durant une dizaine d'années avant d'y venir comme moniteur.
Magie et nostalgie
Quant à son cousin Jean-Michel, il y est venu en colo, dès 1951, durant une dizaine d'années, également. « À l'époque, l'île n'avait pas l'eau courante. Les routes n'étaient pas goudronnées et les bateaux de passage ne possédaient pas le confort actuel. L'estacade de Roscoff n'existait pas. On débarquait pieds nus sur la grève avec les bagages », se souviennent les deux Anneciens.
La nostalgie a pris les deux hommes : « Nous avions envie de Bretagne et avons décidé de revenir sur les lieux de vacances de notre enfance. » Pour ce voyage nostalgique, leur ami « Mo » les a accompagnés. « L'île a beaucoup changé. Il y a beaucoup plus d'habitations, mais nous avons retrouvé les endroits de notre enfance. La magie est toujours là. »
On a ainsi pu rencontrer ces trois dynamiques retraités au hasard des rues, discutant avec les uns ou les autres de l'« île d'avant ». « Nous avons retrouvé un peu de l'esprit montagnard de notre région. Le contact est facile et chaleureux avec les îliens. C'est certain : nous allons revenir et probablement en famille. Cette île est magique », ajoute Jean-Claude Gaud.
Pour terminer ce pèlerinage, ils se sont rendus à Ti Enez-Vaz, lieu de villégiature de leur enfance, où Jean-Michel a complété la collection des quelque 5 000 photographies qu'il a enregistrées durant son séjour. Et la magie était, semble-t-il, encore au rendez-vous !

Ouessant et Molène. La foule des grands jours pour le week-end de la Toussaint

28 octobre 2011, cliquez sur le titre pour lire la source.

A la veille d'un grand week end comme celui de la Toussaint , les vacanciers se pressent pour prendre la bateau vers les îles de Molène et d'Ouessant.
Ce matin la compagnie Penn ar bed qui avait mis un bateau sur la ligne l'Entez Eussa 3 affichait complet, et refusait des passagers à l'embarquement, lors des réservations téléphoniques à Brest.
Ce matin une certaine effervescence régnait sur le port du Conquet, avec l'arrivée de l'André Colin vedette qui avait effectué le départ de 08h 30 d'Ouessant et 09 h de Moléne et l'embarquement de l'Enez Eussa 3. Pour les prochains jours il est prudent de téléphoner pour réserver son passage au 02.98.80.80.80.

La calligraphie chinoise s'invite à Ouessant

jeudi 27 octobre 2011, cliquez sur le titre pour lire la source.


Salle du camp, le week-end dernier, à l'heure de la calligraphie chinoise.
Le week-end dernier, l'association Moyvan (le jardin de l'encre) et ses huit stagiaires ont été guidés par Mme Trébaol, Marie-Thérèse Begoc, et Catherine Denis formée à l'académie de beaux-arts de Hangzou en Chine.
Leur séjour sur Ouessant, intitulé l'éloge du pinceau chinois, s'appuyait sur la pleine utilisation de la forme conique du pinceau.
La perception et les rythmes sont des pivots de la calligraphie chinoise qui s'intègre parfaitement avec l'énergie d'Ouessant.

Foot en salle et pétanque Samedi 29 octobre, 14 h 30, salle omnisports.

jeudi 27 octobre 2011, cliquez sur le titre pour lire la source.


Foot en salle et pétanque le Samedi 29 octobre, 14 h 30, salle omnisports.
Dans le cadre du Téléthon, le club de foot et les joueurs de pétanque donnent rendez-vous près du terrain à côté de la salle omnisports, pour une après-midi sportive ; vente de gâteaux et buvette. Gratuit.

Réctificatif suite à une "liberté" d'écriture du Télégramme.....! (c'est pas terrible de leur part) le font-il aussi pour le reste...!!??

Le 28 octobre je vous ai proposé l'information suivante* suite à l'observation réalisée au Conquet d'une mouette de franklin.

Voici la réponse d'un ornithologue.
Bonsoir,
Attention ! Cet article du télégramme ne reflète pas tout à fait la réalité !!!
En effet, une mouette de franklin adulte internuptial à été découverte mardi 25 novembre par Mr Yves Blat sur l'étang de Keravéon (Erdeven, Morbihan) !
http://www.ornitho.fr/index.php?m_id=54&id=11656
Une mouette de franklin adulte a été observée hier, jeudi, du coté de Ouessant, fort probable qu'il s'agisse du même individu ! Ces obs sont visibles (en cliquant sur le titre) ou  http://www.ornitho.fr/index.php?m_id=4
Lors de la sortie organisée par Nicolas Le Garff, ce n'était qu'une recherche de l'individu dans l'espoir de le recontacter ...
De plus, sur l'une des 2 photos proposées par le télégramme sont présentées 2 mouettes bien américaines mais atricille, certes une espèce au plumage proche de la franklin mais tout de même !!
Il y a donc eu quelques libertés d'écritures ... pas terrible.
Voilà pour la réalité sur le terrain en ce moment en Morbihan ! Il n'y a (malheureusement ;-) pas d'invasion de mouette américaine en Bretagne ces jours ci !!

En revanche, ce secteur d'Erdeven est en train de se révéler très prometteur... De Gâvres à Quiberon cet automne : Fauvette épervière, Pouillots à grands sourcils, Pouillot de Pallas, Etourneau roselin, Mouette de franklin, Corneille mantelée, Grand Corbeau, Pipit rousseline, Rémiz penduline, Bécasseau tacheté... et Grive de Sibérie sur l'île d'Hoedic !! Il y a un potentiel énorme sur ce massif dunaire mais pas assez de paires de jumelles... à bon entendeur ;-) !
Bonnes obs à tous !
Martin Diraison

Transat Jacques Vabre: "ERDF - Des pieds et des mains"

 Yoann Richomme et Damien Seguin
Le départ de la Transat Jacques Vabre à vivre en direct, le dimanche 30 octobre, de 13h00 à 13h30.

(D'Andréas je vous propose de suivre leur course, comme nous l'avions fait pour la route du rhum)  cliquez sur le titre pour suivre la course.

Ultime phase de préparation pour Damien Seguin et Yoann Richomme
ERDF dans la course !
Initié en mars 2011 par Patrick Dubois, directeur d'ERDF Ouest, le partenariat mis en place pour le Record SNSM et le Mondial Class 40 aux côtés de Damien et de son association « Des pieds et Des mains », a été officiellement prolongé à quelques semaines du départ de la Transat Jacques Vabre ; les valeurs de performance et de solidarité étant partagées par l'entreprise gestionnaire du réseau de distribution en France et superbement véhiculés en interne. Damien confiait que ce soutien ne s'arrêterait pas à cette course : « ERDF Ouest nous a fait savoir son envie de prolonger l'aventure et devient aujourd'hui le partenaire principal du bateau. En plus d'actions visant le grand public, cela leur permet de mobiliser leurs salariés et leurs parties prenantes. C'est une réelle association amenée à perdurer jusque La Route du Rhum 2014. »

A deux, c'est mieux !
Avant cela, une échéance de taille attend Damien et Yoann avec cette transatlantique en double. Tous deux engagés jusque là sur leurs circuits respectifs, les deux hommes vont se retrouver dès le 5 octobre pour deux semaines en Loire Atlantique afin d'effectuer les dernières navigations d'entrainement. « Je viens juste de terminer ma saison Figaro Bénéteau sur la Quiberon Solo », explique Yoann « et rejoins Damien en milieu de semaine à Pornichet. J'ai bien récupéré, me sens bien en forme, et ai hâte d'y être ! En plus, le bateau est totalement prêt, donc nous nous consacrerons uniquement à la performance, en travaillant notamment les polaires et les différentes configurations de voile. » Des navigations de jour, comme de nuit, permettant aux deux marins de reprendre leurs marques à bord. « L'objectif n'est pas de se mettre dans le rouge, ajoute Damien, car nous sommes à moins d'un mois du départ, mais avant tout de reprendre des automatismes et de bien se coordonner.

Bien manger, c'est le début du succès !
Fort de son expérience sur La Route du Rhum-La Banque Postale 2010, Damien consacre également du temps à la sélection de la nourriture que les deux hommes embarqueront pour la traversée. Entre les lyophilisés et les plats préparés, il y en a pour tous les goûts, mais les bienfaits énergétiques de ces derniers restent parfois à ajuster : « J'ai travaillé ma nutrition avec une diététicienne l'année dernière, me permettant de savoir quand manger quoi. Avec le traiteur Le Taillandier à Nantes, je travaille étroitement sur la composition des plats préparés que nous embarquerons. Entre le moral et l'apport de protéines, la nourriture est un facteur important pour une course comme celle-là. »
Le Class 40 « ERDF et Des pieds et Des mains » rejoindra le port du Havre à la mi-octobre, en mode équipage mais sans son co-skipper, retenu à la même date sur une sélection Figaro Bénéteau à Port-la-Forêt.

Pour plus d'information sur Damien Seguin : cliquez-ici
Contacts presse
Marie Le Berrigaud-Perochon / 06 03 49 93 04 / presse@etoiledemer.net
Marie-Astrid Parendeau / +33(0)6 24 53 52 41 / marieastrid.parendeau@gmail.com

vendredi 28 octobre 2011

Bienvenue dans le plus petit moulin de France

28 octobre 2011, cliquez sur le titre pour lire la source, et sur les photos pour toutes les voir.

(Photos: Jean-Michel Malgorn)

"Bienvenue dans le plus petit moulin de France" ... C'est ainsi que Benoît Lauriou accueille les visiteurs dans le dernier moulin d'Ouessant. ce moulin, il le connait bien. C'est lui qui l'a restauré en mai 2010 avec Jean Claude Pellen tous les deux monteurs de moulins...

Toute la semaine, le moulin a produit de la farine de blé grâce au vent constant, broyé à la meule. Les Ouessantins et vacanciers ont pu s'approvisionner en farine complète pour réaliser crèpes et gâteaux. " on a gardé un peu de farine pour le boulanger qui nous a fait un vrai pain d'Ouessant", témoigne Benoit en montrant le pain sorti ce matin du Four du boulanger au bourg de Lampaul.....

Gâvres - Quiberon. Des mouettes américaines débarquent!.

(D'andréas, j'ai supprimé l'article du télégramme pour cette cause)

Bonsoir,
Attention ! Cet article du télégramme ne reflète pas tout à fait la réalité !!! (cliquer sur le titre pour lire l'original)

En effet, une mouette de franklin adulte internuptial à été découverte mardi 25 novembre par Mr Yves Blat sur l'étang de Keravéon (Erdeven, Morbihan) ! Une mouette de franklin adulte a été observée hier, jeudi, du coté de Ouessant, fort probable qu'il s'agisse du même individu ! Ces obs sont visibles ici >>> http://www.ornitho.fr/index.php?m_id=4
Lors de la sortie organisée par Nicolas Le Garff, ce n'était qu'une recherche de l'individu dans l'espoir de le recontacter ...
De plus, sur l'une des 2 photos proposées par le télégramme sont présentées 2 mouettes bien américaines mais atricille, certes une espèce au plumage proche de la franklin mais tout de même !!
Il y a donc eu quelques libertés d'écritures ... pas terrible.

Voilà pour la réalité sur le terrain en ce moment en Morbihan ! Il n'y a (malheureusement ;-) pas d'invasion de mouette américaine en Bretagne ces jours ci !!
En revanche, ce secteur d'Erdeven est en train de se révéler très prometteur... De Gâvres à Quiberon cet automne : Fauvette épervière, Pouillots à grands sourcils, Pouillot de Pallas, Etourneau roselin, Mouette de franklin, Corneille mantelée, Grand Corbeau, Pipit rousseline, Rémiz penduline, Bécasseau tacheté... et Grive de Sibérie sur l'île d'Hoedic !! Il y a un potentiel énorme sur ce massif dunaire mais pas assez de paires de jumelles... à bon entendeur ;-) !
Bonnes obs à tous !
Martin Diraison

Les rendez-vous du sémaphore Conférence.

mercredi 26 octobre 2011, cliquez sur le titre pour lire la source.


Les rendez-vous du sémaphore
Conférence. Le Parc naturel régional d'Armorique vous propose une rencontre avec l'artiste André Jolivet, en résidence au sémaphore du Créac'h.
Mercredi 26 octobre, 14 h, musée des phares et balises.
Gratuit. Contact : 02 98 48 80 70.

jeudi 27 octobre 2011

Montre pour les gens de mer.

La Casio PRW-2500-1ER est une montre radio-piloté, donc à la seconde près, mais aussi solaire (sans pile). Ces principales fonctions sont très utile pour les gens de mer:
- Boussole: Un capteur de direction intégré détecte le nord magnétique.a
- Baromètre (260/1100): Un capteur spécial mesure la pression atmosphérique (plage de mesure : 260/1100 hPa) et l'affiche sur l'écran sous forme de symbole. Ceci permet de connaître à temps les prévisions météorologiques.
- Indicateur de marée: Les amplitudes des marées sont calculées en fonction de vos latitude et longitude actuelles et de l'intervalle entre les marées, puis affichées sous forme de graphique.
- Bip horaire:  Si la fonction de bip horaire est activée, la montre émet un bip à chaque changement d'heure.
- Classe d'étanchéité (20 bars): Parfait pour nager et faire de la plongée sans équipement : la montre est étanche jusqu'à 20 bars, l'équivalent de 200 mètres. Les indications en mètres ne se réfèrent pas à la profondeur de plongée, mais à la pression atmosphérique, utilisée dans le cadre du contrôle d'étanchéité. (ISO 2281)

- Lunette de direction: Cette lunette permet de déterminer facilement votre position approximative.

Il existe bien d'autres fonctions, en cliquant sur le titre.

2 montres de plongée: Victorinox et Suunto*. (Lien* en cliquant sur le titre)

Montre suisses Victorinox Dive Master Armée 500.




MarqueVictorinox Swiss Army
Numéro de modèle :241353
Genre :Homme
Style :Sport
Type de verre :Saphire anti-reflet
Fermeture :Boucle
Matériau du boitier :Acier Inoxydable
Diamètre du boitier :43 millimètres
Sertisage du verre :Acier Inoxydable
Epaisseur du boitier :14.5 millimètres
Matière du bracelet :Caoutchouc
Largeur du bracelet :
Couleur du bracelet :
Couleur cadran :Rouge
Calendrier :Date
Caractéristiques spéciales :
Poids du produit :
Type de mouvement :Remontage automatique
Résistance à la pression d'eau :
Etanche :1640 feet
Type de garantie :1 an

Suunto Elementum Aqua Acier


  • Heure, date, alarme
  • Rétroéclairage
  • Mode plongée auto
  • Profondeur, profondeur max
  • Temps de plongée
  • Temps en surface
  • Température de l'eau
  • Nombre de plongées
  • Journal : 14 dernières plongées.
Fabrication: Par sa conception mécanique, l’Elementum Aqua est à la fois d’une robustesse extrême et très facile à utiliser tandis que le modernisme de ses lignes en fait un pur chef-d’oeuvre d’élégance.

Verre cristal saphir avec revêtement antireflet, boîtier en acier inoxydable AISI 316L anticorrosion avec revêtement IP noir, écran LCD haute qualité avec graphiques à affichage métallique, joint de fond testé pour le contact à l’eau, boutons poussoirs étanches, étanche à 200 m.

Fonctions royales: L’ergonomie de l’Elementum Aqua n’a pas d’équivalent : son cadran numérique est déjà une réussite, mais sa couronne – un élément que l’on ne trouve que rarement sur les montres numériques – lui confère des propriétés insoupçonnées puisqu’elle permet à l’utilisateur de faire défiler ses journaux de plongée en toute simplicité. Toutes les touches de l’Aqua, y compris la couronne, peuvent être utilisées sous l'eau sans que l’utilisateur ait besoin de les visser.

Le sens de l’eau: Avec son capteur spécifique, l’Aqua n’a pas besoin que l’on active ses fonctions avant une plongée. La montre détecte automatiquement le contact avec l’eau et propose toutes les fonctions dont vous avez besoin selon que vous êtes sous l’eau ou en surface.

Plus de détail en cliquant sur le titre.

Rencontre Lecture avec Johary Ravaloson

Isabelle Le Bal vous invite à une Rencontre Lecture avec Johary Ravaloson
le samedi 12 novembre, à 17:00.

Avion : mieux connaître les besoins des usagers -

mardi 25 octobre 2011, cliquez sur le titre pour lire la source?


Le conseil général organise et finance la liaison aérienne entre Brest et l'île d'Ouessant.
Le contrat actuel arrivera le 20 mars 2012.
Pour la future convention de délégation de service public (2012-2016), le conseil général poursuit sa réflexion pour mieux connaître les besoins des usagers, et définir le niveau de service.
Ainsi, un groupe d'usagers, limité à 20 personnes, est invité à participer à cette réflexion, d'ici le 30 octobre inclus.
Pour les personnes intéressées, renseignements et inscriptions au:
02 98 76 24 58 de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h ;
ou par courriel : dd.transport@cg29.fr.

mercredi 26 octobre 2011

Paroisse. La messe de rentrée animée par les enfants

19 octobre 2011, cliquez sur le titre pour lire la source.

Dimanche, la paroisse a organisé la messe de rentrée du pôle jeunesse à l'église. Lesenfants, les écoliers et les collégiens ont animé la messe, au grand bonheur de tous.
L'assemblée abeaucoup apprécié les chants. Le catéchisme va démarrer à l arentrée après les vacances de la Toussaint, pour les enfants du primaire (éveil à la foi en CE1, catéchisme à partir du CE2), puis pastorale des jeunes au collège.
Une messe des familles est programmée pour l'Avent, à l'église.

Contacts:
France Perthuis au 02.98.48.87.08;
Henriette Noret au 02.98.48.81.05;
Armelle Tual au 02.98.48.82.62.

SeaFrance : le tribunal de commerce repousse sa décision.

Le 26 octobre 2011 par Rémy Maucourt, cliquez sur le titre pour lire la source.
Les salariés ne seront fixés que le 16 novembre sur l'éventuel placement en liquidation judiciaire de leur entreprise.
Le tribunal de commerce de Paris devait statuer mardi soir, il a préféré reporter. "L'affaire n'a pas été tranchée ce soir, elle a été mise en délibéré au 16 novembre prochain", a indiqué Me Philippe Brun, l'avocat du Comité d'entreprise (CE) de SeaFrance. Les magistrats doivent valider une des propositions de reprise ou placer l'armateur en liquidation judiciaire.
Deux offres de reprise sont à l'étude. La première associe Louis Dreyfus Armateurs (LDA) au groupe de ferries danois DFDS. La seconde étant un projet de Scop (Société coopérative et participative) présenté par la CFDT, syndicat majoritaire de l'entreprise.
Conflit avec l'Union européenne
Le gouvernement français a proposé un plan pour aider SeaFrance à se redresser. Ce projet comporte notamment un prêt de 100 millions d'euros accordé par la SNCF, maison mère de SeaFrance. Mais lundi, la commission européenne a rejetté ce projet, considérant qu'il n'était pas conforme aux règles communautaires de la concurrence. La SNCF étant une entreprise 100% publique, le prêt peut être assimilé à une aide d'Etat.
Le ministre de l'Economie François Baroin a annoncé mardi qu'il cherchait à faire appel de cette décision. "Nous sommes en train d'examiner les modalités de recours possibles auprès des juridictions compétentes pour interjeter appel vis-à-vis de ce que nous a dit la commission qui remet en cause une sorte d'aide indirecte de l'Etat", a-t-il déclaré à l'Assemblée nationale.

Les ornithologues de l'Ano ont leur revue

lundi 24 octobre 2011, cliquez sur le titre pour lire la source.


Jean -Philippe Siblet, avec un membre de l'association.

Les observateurs d'oiseaux pour cette période d'automne ont tenu leur assemblée générale autour de leur président Jean-Philippe Siblet.
L'année 2011 fut une année de consolidation après la création de l'Association naturaliste d'Ouessant (Ano) en 2009. La revue Natur Eusa ressemble à une petite encyclopédie des observations faites sur l'île, pour les membres de l'association, les naturalistes et scientifiques. Elle constitue une référence en la matière, et l'association avait pour la première fois son stand au Salon international du livre insulaire.
Des sorties en mer avec le canot François Morin, permettent d'observer de nombreux oiseaux pélagiques (puffins majeur et mouettes de Sabine). L'association participe entre autres au programme Life Fame qui détermine la répartition des oiseaux pélagiques.
L'association, qui compte 200 adhérents, propose des conférences gratuites, celle de mercredi dernier était par exemple consacrée aux oiseaux de la Martinique. Une liste préliminaire des lichens de l'île est en cours de réalisation, ainsi qu'un projet de communication et d'informations ornithologiques par textos. Enfin, la dératisation de l'île Keller est à l'étude, afin de sauvegarder le dernier site de nidification du macareux moine.
Le territoire d'investigation ne se limite pas à Ouessant. L'association s'est rendue à Molène sur le site de Ledez Vras. Le bureau est reconduit avec une nouvelle secrétaire, Galatée Vaillant et Aurélien Audevard, secrétaire adjoint. L'adhésion (20 €), comprend l'abonnement à la revue.

mardi 25 octobre 2011

La baie de Douarnenez, une nourricerie pour les poissons plats

Informations pratiques

Conférence grand public ouverte à tous et gratuite

Lieu : MJC de Douarnenez
Date : ce vendredi 28 octobre à 18h30
Intervenants :
- Philippe Le Niliot, Parc naturel marin d'Iroise
- Louis Quiniou, Institut Universitaire Européen de la Mer
- Mathurin Peschet, réalisateur

Vous trouverez en pièce jointe l’affiche pour annoncer la conférence dans vos médias


Les agents du Parc naturel marin d’Iroise étudient, en lien avec l’Institut Universitaire Européen de la Mer, les plages du fond de la baie de Douarnenez, afin de comprendre leur influence sur le cycle de vie des poissons plats.
Des pêches expérimentales ont été réalisées sur les plages de Kervel (commune de Plonévez Porzay), de l’Aber (commune de Crozon) et sur la plage de Kerloc’h dans l’anse de Dinan (commune de Camaret), dans le but d’analyser l'évolution de la baie depuis 30 ans.
Le Parc naturel marin d’Iroise a pour objectif de préserver les fonctionnalités des écosystèmes de l’Iroise. Depuis quelques années l’enrichissement des eaux de la baie pourrait avoir un impact sur le développement des poissons plats, tels que les juvéniles de soles, carrelets et turbots.


Société communicante :
Agence des Aires Marines Protégées
agnes.poiret@aires-marines fr
Contact presse :
Agnès Poiret
Tél. : 02 98 33 92 58
agnes.poiret@aires-marines.fr

L’avenir de SeaFrance ne tient qu’à un fil

Mercredi, le tribunal de commerce de Paris doit statuer définitivement sur l’avenir de la société SeaFrance.

Mercredi, le tribunal de commerce de Paris doit statuer définitivement sur l’avenir de la société SeaFrance. © MaxPPP, cliquez sur le titre pour lire la source. 

Par Tugdual de Dieuleveult avec AFP: Publié le 25 octobre 2011.

La Commission européenne a rejeté lundi le plan de restructuration de la société de ferries.
"C'est une grande déception" et "une grande inquiétude pour les salariés puisque le plan de continuation ne pourra pas être présenté au tribunal de commerce", a déclaré mardi, Vincent Launay, le directeur général adjoint de SeaFrance. C’est cette société de ferries qui assure la liaison trans-Manche Calais-Douvres et emploie jusqu’à un millier de salariés.

En redressement depuis un an et demi

SeaFrance est dans la tourmente depuis plusieurs mois déjà. Le 30 juin 2010, la société est placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Paris. Déficitaire depuis de nombreuses années, SeaFrance doit procéder à une restructuration de son organisation, à terre, comme à bord de ses quatre navires.
Durant plusieurs mois, c’est la SNCF qui finance SeaFrance à la recherche d’investisseurs. Finalement, un plan de redressement comprenant une recapitalisation de 160 millions d’euros assortie d’un prêt de 100 millions d’euros, accordé à SeaFrance par la SNCF, est présenté par la France à Bruxelles.

Rejet du plan du gouvernement

Mais, considérant la solution proposée par le gouvernement français comme non conforme aux règles européennes de la concurrence, Bruxelles a rejeté son plan de restructuration pour la société SeaFrance. La Commission européenne a expliqué dans un communiqué avoir pris cette décision après "des discussions régulières et intenses depuis un an avec les autorités françaises" et après avoir accordé quelques jours de sursis.

Des aides d’Etat dissimulées

Pour Bruxelles, le refus de la Commission européenne de valider le plan de restructuration de SeaFrance, s’explique simplement. "La France n'a pu démontrer que la contribution financière de la compagnie était exempte d'aide d'Etat et reflétait la confiance des marchés quant à sa viabilité future", assure la Commission européenne dans un communiqué.
En effet, un plan de restructuration proposé par Paris passait par un prêt de 100 millions d’euros accordé par la SNCF, maison-mère de SeaFrance et entreprise publique à 100%. Or, pour Bruxelles, l’aide d’une entreprise 100% publique constitue une aide d'Etat injustifiée. C’est aussi ce qu’avait dénoncé Jacques Gounon, PDG d’Eurotunnel et concurrent direct des ferries, expliquant que toute aide publique accordée à SeaFrance constituerait "la légalisation d'une distorsion de concurrence". Il avait même menacé d'attaquer la décision de la Commission européenne si celle-ci donnait son feu vert au plan français.

De nouveaux investisseurs

Malgré le déplacement à Bruxelles, le 13 octobre, du ministre français des Transports, Thierry Mariani, pour convaincre le commissaire à la Concurrence, Joaquin Almunia, que le plan respectait les règles de la concurrence, ce dernier a finalement exprimé son refus.
"Mes services et moi-même avons œuvré sans relâche pour trouver une solution équitable tant du point de vue de la concurrence que de l'emploi. Mais les données présentées par les autorités françaises ne sont malheureusement pas de nature à permettre de lever les doutes sur la réalité de la contribution propre de SeaFrance au plan de restructuration", a expliqué Joaquim Almunia.
Mercredi, le tribunal de commerce de Paris doit statuer définitivement sur l’avenir de la société SeaFrance. Le plan de Paris, ayant été rejeté, seuls seront présentés, celui associant Louis Dreyfus Armateurs (LDA) au groupe de ferries danois DFDS et celui de la Scop (Société coopérative et participative) de la CFDT. Ce dernier plan semble avoir les faveurs des salariés, comme le souligne Stéphane Humetz, secrétaire fédéral FGTE-CFDT. "Les salariés y croient, il y a déjà eu 509 adhésions au projet de Scop", assure-t-il.

autre source:
http://www.google.fr/news/section?pz=1&cf=all&ned=fr&hl=fr&csid=c839a3b5e7ee2bf9&ict=ln

lundi 24 octobre 2011

Mieux connaitre les coraux de l'Atlantique pour améliorer leur protection.

Une quarantaine de scientifiques a collaboré pendant un mois pour mettre au point la carte des coraux profonds du golfe de Gascogne et de l'ouest de l'Irlande. Grâce à cette cartographie, ils pourront faire en sorte de protéger et de mieux gérer ces écosystème importants et fragiles.
Une équipe européenne d’une quarantaine de scientifiques de neuf nationalités différentes a participé à la campagne BobEco, du 9 septembre au 11 octobre dernier. A bord d’un navire équipé d’un robot sous-marin, les chercheurs ont fait en sorte de cartographier les coraux profonds du golfe de Gascogne et de l'ouest de l'Irlande. Objectif : mieux connaître ces écosystèmes sous-marins et faire en sorte de les protéger. Ces "coraux d'eau froide" se développent dans une température comprise entre 2 et 14°C et sont aujourd'hui menacés et fragilisés par l'acidification des océans (augmentation de émissions de CO2), la pêche profonde (abimés par les chaluts).
Ces observations "fourniront des données et indicateurs nécessaires à la mise en place de mesures de gestion et de protection de ces habitats vulnérables, comme le classement de zones en aires marines protégées", a souligné mardi l'Ifremer en dressant le bilan de cette campagne. Pour la partie française, dix canyons ont été explorés dont quatre (canyons de Douarnenez, Crozon, Petite Sole et Sorlingues) où "aucune observation n'avait été rapportée à ce jour".
"On partait d'une connaissance très imparfaite des coraux dans le golfe de Gascogne. On savait qu'il y en avait, mais on savait peu où ils étaient localisés", a indiqué à l'AFP la biologiste Sophie Arnaud, chef de mission. Comme le rapporte TV5monde, elle souligne que "notre connaissance reste très fragmentaire" malgré la découverte de ces récifs coralliens situés entre 700 et 1.200 mètres de profondeurs.
"On s'intéresse à ces écosystèmes car les coraux constituent un habitat pour un grand nombre d'invertébrés, de type oursins, éponges, crustacés, jusqu'aux poissons. Un grand nombre de poissons des profondeurs semblent associés à ces structures" comme l'empereur, la baudroie et la lingue, ajoute la scientifique. Bien que mal connus en France, ces coraux profonds sont en revanche déjà étudiés depuis plus de dix ans en Irlande "où certains récifs font déjà l'objet de mesures de protection", a souligné l'Ifremer.

opération île morte, le 11 novembre

samedi 22 octobre 2011, cliquez sur le titre pour lire la source.


Dernièrement, réuni afin d'optimiser au mieux leurs moyens d'actions, le comité de défense de la ligne aérienne a mis en place pour une journée entière, un blocage de l'île, en interdisant les aller-retour par bateau ou avion (les compagnies seront prévenues rapidement).
Les commerces seront invités à rester fermer, les membres du comité iront les informer directement.
Les habitants pourront aussi participer en fermant leurs volets.
Une grande manifestation aura lieu devant la mairie, le vendredi 11 novembre, après la cérémonie de commémoration. ; « Il est très important que cette journée soit une réussite, par la mobilisation du plus grand nombre de personnes. En effet, courant décembre, le Conseil général prendra sa décision définitive. Unissons nos forces, pour montrer notre détermination à rester relié aux Finistériens » explique le comité de défense de la ligne aérienne dans un communiqué

dimanche 23 octobre 2011

Roscoff. Un bateau "pirate" attendu.

23 octobre 2011, cliquez sur le titre pour lire la source.

Le M/Y Steve Irwin, bateau de 59 m de la flotte de l'association Sea Shepherd, était attendu ce matin, vers 10 h, dans le port de Roscoff (29).
Le Steve Irwin est spécialisé dans la lutte contre la chasse illégale de baleines en Antarctique.
Le bateau arrive d'Angleterre et doit rejoindre l'Australie. Il devrait faire escale jusqu'au milieu de semaine prochaine pour laisser passer le mauvais temps.


        Cliquez sur le titre pour lire la souce et la vidéo.
http://videos.letelegramme.com/player.php?sig=iLyROoaf2_P1&overlay=1&rub=0

samedi 22 octobre 2011

Hydrolienne à Ouessant : Sabella y croit encore

En 2008, un prototype Sabella avait été immergé dans l'Odet. Depuis, on attend le modèle définitif avec une hélice de dix mètres. Archives Ouest-France - Thierry Creux
En 2008, un prototype Sabella avait été immergé dans l'Odet.
Depuis, on attend le modèle définitif avec une hélice de dix mètres.
© Archives Ouest-France - Thierry Creux
 
Alors qu'EDF immerge sa première hydrolienne à Bréhat, les Finistériens de Sabella ne désespèrent pas. Mais il manque toujours six millions d'euros ...
« Franchement, je souhaite que l'installation de l'hydrolienne à Bréhat soit une réussite ... » Le commentaire de Jean-François Daviau, président de Sabella, est-il sincère ? Venant d'un concurrent direct (1) on pourrait en douter.
« Un échec à Bréhat porterait un coup d'arrêt à la filière hydrolienne française », explique Jean-François Daviau. Le Quimpérois souhaite se battre à la loyale. C'est à dire en permettant la comparaison entre les technologies, les coûts, l'efficacité des deux hydroliennes, ces hélices immergées qui produisent de l'électricité grâce aux courants marins. Encore faudrait-il, pour que ce match ait lieu, que l'hydroliene finistérienne sortent des limbes...
Deux technologies différentes
« L'ingénierie est terminée. Il nous manque toujours six millions d'euros pour que la construction puisse commencer, reconnaît Jean-François Daviau. Cette recherche de fonds doit aboutir d'ici à la fin de l'année. Afin que l'hydrolienne Sabella puisse être installée dans le Fromveur à l'été 2012. »
Le président de Sabella souligne l'importance du calendrier. « Un appel d'offres national sera lancé en 2012 sur les technologies éoliennes et, pour la première fois, hydroliennes. Trois consortiums se préparent. L'un d'entre eux ne dispose pas de technologie. Il nous faut le séduire. »
Mais, pour réussir cette opération séduction, il faut pouvoir mettre quelque chose de probant dans la corbeille de la mariée. « Effectivement, la concrétisation du projet D10 à Ouessant est un passeport indispensable à Sabella si nous voulons participer à cet appel d'offres. »
Pourquoi des investisseurs s'intéresseraient-ils à Sabella alors qu'EDF (et DCNS) a choisi la technologie OpenHydro utilisée à Bréhat ? Comment le petit Breton pourrait-il lutter contre le puissant Irlandais ? « La technologie d'OpenHydro est plus sophistiquée. Elle doit encore faire ses preuves », assure Jean-François Daviau.
Sabella mise sur une certaine simplicité alliée à la robustesse. Le prototype, testé dans l'Odet, avait donné satisfaction. Mais cette fois, l'hydrolienne de quinze mètres de haut (avec une hélice de 10 m) serait mouillée dans un endroit réputé pour ses vigoureux courants.
Depuis la dizaine d'années que Jean-François Daviau se bat pour faire aboutir une hydrolienne de conception bretonne, il ne s'est jamais découragé. Aujourd'hui encore, malgré de nombreuses déconvenues, il garde le moral.
« Lors du dernier forum de l'innovation, organisée par l'Ademe le 26 septembre à Paris, nous avons présenté la maquette de la D10. Nous avons constaté que le projet a gardé une notoriété spontanée. Franchement, je ne vois pas comment un projet comme cela pourrait ne pas se faire. »

Jean-Pierre LE CARROU. Samedi 22 octobre 2011, cliquez sur le titre pour lire la source.

Ouessant: Ligne aérienne : "île morte" le 11 novembre

19 octobre 2011, cliquez sur le titre pour lire la source.

Le comité des usagers de la ligne aérienne Brest-Ouessant, suite àlaréunion d'information de jeudi, a décidé de mettre en place unejournée «île morte», levendredi 11novembre.
Ouessant sera bloquée en interdisant tout aller et retour par avion et bateau (Finist'air et Penn ar bed).
es commerces de l'île seront invités à rester fermés; les habitants d'Ouessant pourront participer aumouvement, en fermant leursvolets.
Une grande manifestation sera mise en place, le vendredi matin, après la cérémonie du 11 Novembre.
Le comité appelle à la mobilisation du plus grand nombre d'insulaires pour défendre le service public de transport.
Des décisions définitives seront prises, en décembre, par le conseil général du Finistère.

Téléthon Samedi 22 octobre, 19 h, salle polyvalente.

Pour le Téléthon, cliquez sur le titre pour lire la source.

Samedi 22 octobre, 19 h, salle polyvalente.
Repas moules frites avec en accompagnement musical les Soucoulous et Paotred Eusa.
Tarif: 10 €.

Ma journée du vendredi 21 oct sur un chalutier de pêche du Guilvinec.

Aussitôt la pêche déposé le chalut repart à l'eau.
et le tri commence pour environ 1h, en musique.
http://www.youtube.com/watch?v=lYFWyQggIa0&noredirect=1
Et il faut comprendre que le bateau bouge beaucoup.
Mes observations de la journée.
Spectacle garanti.
Tous les bateaux rentrent à la même heure, vers 17h.
et ce sera la crié.
Les coordonnées en cliquant aussi sur le titre.
Tout l'album photo en cliquant:

jeudi 20 octobre 2011

Moins d'info de W-E....j'embarque sur un chalutier.

Bonjour, Vendredi j'embarque sur un chalutier, je ne sais pas quand je vais retrouver une conection, j'espère que pour Dimanche je serais rentré. Merci.
Andréas.
(22 oct) Cliquez sur le titre les photos prise le Vendredi 21 oct 2011.

Des infos vu au bourg....!


Présentation des oiseaux de la Martinique.

Le papa présente la conférence du fiston.

Un quarantaine de personne présente ont assistés à la présentation d'une île en M.
Nous savons déjà qu'en 2012 ce sera les Kerguélen.

Le sport des jeunes de l'île....! a voir;

Le temps de nos mob traffiqués ou de prendre les virages en solex sans main solex est révolu...! à chacun son temps.
Cliquez sur le titre pour voir la vidéo.

Journée île morte le 11 nov 2011.

mercredi 19 octobre 2011

Un Pygargue à queue blanche et un bécasseau tacheté.

L'oiseau a fait 2 fois le tour de l'île ce mercredi avant de partir sur Molène (nous avons suivi son vol). Hier l'oiseau a été observé sur l'île de Sein par d'autres ornithologues en poste.

                                   
A Porz-Doun Tristain Guillosson (chargé d'étude et spécialiste du suivi migratoire) a réussi ce cliché du rare bécasseau tacheté sur Ouessant, bien que l'oiseau soit observé quasi annuellement en France.

Cliquez sur le titre pour suivre les principales observations des ornithologues en poste.

Avion : Pierre Maille souhaite un club d'usagers

lundi 17 octobre 2011, cliquez sur le titre pour lire la source.

Lors de la réunion du comité de défense de la ligne aérienne, qui a réuni une cinquantaine de personnes, la semaine dernière, en présence du conseiller général Jean -Yves Cozan ; Dominique Moigne, et Denis Palluel ont fait part du bilan de leur dernière entrevue avec Pierre Maille, et Chantal Simon-Guillou en charge des transports ; ces derniers ont proposé la mise en place, à Ouessant, d'un « club d'usagers » afin de répondre aux questions posées par le conseil général sur le fonctionnement de la ligne aérienne.
Les défenseurs de la ligne telle qu'elle est à présent, craignent que cette consultation n'arrive trop tard ; le comité va mettre en place, des actions sur Ouessant, en faveur d'un véritable service public de transport (maritime et aérien) vers les îles.
D'ores et déjà, la parution du dernier numéro du magazine du département (Penn ar Bed n° 123) laisse les citoyens d'Ouessant perplexes, et inquiets quant à la lecture dès la page de garde « Enjeux : relier les Finistériens ». Selon Pierre Maille : « L'accessibilité doit profiter à tous les Finistériens....Nous allons interroger, également les Ouessantins, par rapport à leur usage de l'avion.

mardi 18 octobre 2011

Chambres d’hôtes de l’île de Quéménès: - Saison 2012 -

Ouverture des réservations pour la saison 2012, (cliquez sur le titre pour voir les photos du gite). Ca y est, les réservations pour 2012 sont ouvertes ! Avec juste un petit mois de retard, tout va bien ! Alors voici les infos pour la saison 2012 (A lire attentivement, s'il vous plait) :
Du 2 avril au 21 octobre 2012 (Avant le 2 avril : on est fermés ; après le 21 octobre : on sera fermés)

Sommaire :
- Quelques informations sur Quéménès
- Les installations techniques de la ferme
- La maison d’hôtes : description des chambres et de la maison
- Les toilettes sèches
- Les dates de séjour : la période d’ouverture et les séjours possibles
- Période de nidification : pour tous les séjours de Mai à Juillet
- Les tarifs des séjours
- Offrir un séjour
- A faire sur l’île (mais il n’y a rien d’obligatoire)
- Venir avec des enfants
- Les animaux de compagnie
- Météo : et s’il ne faisait pas beau ?
- Séjourner à Molène
- Les horaires d’arrivée et de départ : à confirmer quand la compagnie maritime aura définie ses horaires
- Transport jusqu’à Quéménès : le début de l’aventure !
- Ce qu’il faut emmener dans son sac
- Comment effectuer une réservation ?
- Contacts

Près de Molène la tempête avait déplacé un rocher de 42 tonnes.

La plus grande vague mesurée au large de la Bretagne faisait 18 mètres.
Photo : Ouest-France - Béatrice Le Grand

10 mars 2008. Cliquez sur le titre pour lire la source:
Tempête Johanna. Les vagues se perchent en moyenne (calculée sur le tiers des plus grosses) à 10,85 mètres. La plus grande fait 18,15 mètres ! Un immeuble de six étages.
Sur la côte, le fort coefficient de marée aggrave l’impact des vagues.

La tempête Johanna balaye tout
Ce jour-là, la tourelle maçonnée de Bazou Real, marquant l’entrée du port de Molène depuis des décennies est arrachée. Le mât de charge du phare de la Vieille dans le raz de Sein est balayé, avec un morceau de rocher sur lequel il était fixé.

Bernard Fichaut et Serge Suanez, deux chercheurs de l’Institut universitaire européen de la mer (UBO-CNRS) de Brest ont analysé l’impact des vagues sur les blocs de rocher qui parsèment l’île de Banneg, au nord-ouest de l’archipel de Molène. Ils travaillent d’une manière générale sur les phénomènes d’érosion et viennent de publier un article fort intéressant dans la revue scientifique Marine Geology.

Un bloc de pierre de 42 tonnes déplacé de 7 mètres
Il s’avère que pendant les trois jours de tempête, la partie centrale de l’île (altitude comprise entre 9 et 14 mètres) « a été complètement submergée par un flot puissant atteignant 3 mètres d’épaisseur par endroits ».

Plusieurs blocs rocheux ont été arrachés. Les chercheurs ont étudié les cicatrices laissées dans les falaises. Des photos prises avant et après ont permis d’analyser les déplacements. Résultat : plusieurs centaines de blocs ont bougé. Dont certains à dix mètres de haut. Leur poids moyen est de 1,9 tonne. Mais le plus gros faisait 42 tonnes ! Il a parcouru sept mètres.

Inquiétudes sur les dessertes des Îles

Lundi 17 octobre 2011, cliquez sur le titre pour lire la source.

Le Fromveur II a été mis à l’eau à Concarneau (Finistère). Archives Ouest-France.

Un bilan d’activité des délégations de services publics des dessertes maritimes et aériennes des Îles a été présenté, ce lundi, lors de la session du conseil général du Finistère, à Quimper.

La compagnie Penn-ar-bed assure la desserte des îles de Molène, Ouessant et Sein. La fréquentation passagers est en baisse (344 640 passagers en 2010) par rapport à 2009 (361 721 passagers). Par contre, le trafic marchandises a augmenté de 3,9 %. La contribution du conseil général s’élève à plus de 3 millions d’euros.

L’activité fret est stable (participation du conseil général : 404 000 euros). Quant à la desserte aérienne, le nombre de passagers a baissé de 2,1 % (participation du conseil général : 521 200 euros).

Michel Canévet, chef de file de l’Alliance pour le Finistère, redoute, à terme, la fermeture de ce service aérien rappelant qu’il « reste attaché à une desserte de qualité. » Par ailleurs, le conseil général a investi 12,9 millions d’euros pour la construction d’un nouveau bateau.
L’inauguration du Fromveur II est prévue le 10 décembre, à Brest.
-------------------------

"D'Andréas, Moins de journée d'avion 220 jours au lieu d'une année.....!! et peut-être moins de rotation de la Penn ar bed, cela risque de faire beaucoup pour le mental des Ouessantins, à l'approche de l'hiver".

(La santé des iliens passe par le sentiment de ne jamais se sentir abandonner du continent, même si pour nous les continentaux nous avons le faux sentiment que leur île est paradisiaque).
C'est du moins l'analyse que j'en ai conclu après 26 années de vacance sur Ouessant. (depuis Août 1985).

Joli passage d'oiseau marin, et un bruant des neiges en prime.

Ce matin les vents de noroit ont permis un jolie passage d'oiseaux marins.

les espèces obsevées:
plus de 2000 fou de bassan, 15 mouettes tridactyle, 5 goélands bruns, 12 gd labbes, 5 labbes pomarins, 4 parasites, 1 puffin des anglais, 1 baléare, 32 fuligineux, 35 alcidés sp (sans précision). entre autre. 



Pour du matériel optique et longue-vue de qualité, cliquer sur le titre. 

Conférence gratuite: Les oiseaux de la Martinique.

Cliquez sur le titre pour l'accès au site de l'ANO.

lundi 17 octobre 2011

Bureau de poste. La direction se veut rassurante

10 octobre 2011, cliquez sur le titre pour lire la source.

Les Ouessantins se sont fortement mobilisés, ce week-end, pour marquer leur hostilité àplusieurs décisions de la direction de La Poste. Ils craignaient notamment «la suppression de 24 % des moyens affectés au personnel, le non-remplacement des absences de facteurs ou encore la réduction d'ouverture des guichets». À l'initiative du comité de défense, 120 personnes ont ainsi bloqué l'établissement insulaire de Lampaul, samedi matin.
Dans un communiqué transmis samedi après-midi, la direction de La Poste Ouest Bretagne affirme «mettre tout en oeuvre pour répondre aux attentes des Ouessantins dans le cadre de ses missions de service public».

«S'adapter aux spécificités de l'île»
Elle dit vouloir «s'adapter aux spécificités de l'île tout en maintenant son nombre d'heures d'ouverture annuelle actuel». Elle dit avoir «présenté un projet permettant d'adapter les horaires à la hausse de fréquentation estivale.
Ainsi, en 2012, le bureau de poste de Ouessant bénéficiera d'horaires d'ouverture élargis entre juillet et mi-septembre, soit du lundi au vendredi, de 9 h à 12 h 15 et de 14 h à 17 h; lesamedi, de 9 h à 12 h 15.
Le reste de l'année, il sera ouvert de 9 h à 12 h et de 14 h à 16 h 30».

Selon la direction de La Poste, «ce projet n'a pas d'impact sur le régime de travail des trois salariées du bureau de poste. Actuellement, l'organisation de la distribution du courrier sur l'île permet à chacun de bénéficier et d'expédier son courrier, tous les jours, dans les meilleurs délais».
La direction ajoute que «les facteurs sont systématiquement remplacés en cas d'absence

Autre info du Télégramme: (La manifestation).
http://brest.letelegramme.com/local/finistere-nord/brest/strenanouess/ouessant/manif-les-ouessantins-veulent-preserver-leur-poste-09-10-2011-1458107.php#

dimanche 16 octobre 2011

Les girouettes à Mathieu Thomas.




                          Cliquez sur le titre pour lire le texte de l'info publié le 6 septembre.