lundi 2 avril 2012

Ile-de-Batz: Décès de Jean-Jacques Violant, dernier gardien du phare.

samedi 31 mars 2012: http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Deces-de-Jean-Jacques-Violant-dernier-gardien-du-phare-_29082-avd-20120331-62546605_actuLocale.Htm


Jean-Jacques Violant vient de décéder à l'âge de 76 ans. Il a été le dernier gardien du phare de l'île de Batz.
Jean-Jacques Violant allait avoir 77 ans. Il a été le dernier gardien de phare de l'île de Batz avant son automatisation en 1995.
Depuis, il vivait sa retraite en compagnie de Marie-Rose, son épouse, dans leur maison du Vénoc, d'où il pouvait voir le phare, chaque soir : « Quatre éclats blancs groupés en vingt-cinq secondes », avait-il indiqué, lors d'un reportage sur le phare insulaire en juillet 2010.
Gardien de phare par tradition familiale - ses parents et ses frères ont occupé des fonctions identiques - il avait terminé sa carrière au pied de « son » phare sur l'île de Batz, « son » île. Lors d'un entretien, il avait confié : « Dans notre jargon, il y avait trois catégories de phares. L'Enfer : les phares en mer comme Ar Men ou La Jument. Le Purgatoire comme celui de l'île Vierge ou Le Paradis comme celui de l'île de Batz. »
Désormais, Jean-Jacques Violant reposera dans « son » paradis, l'île de Batz, près de « son » phare, celui qu'il pouvait voir chaque jour adressant « quatre éclats blancs groupés en vingt-cinq secondes » aux bateaux approchant la côte de l'île.
Les obsèques de Jean-Jacques Violant seront célébrées ce samedi 31 mars, à 14 h 30, en l'église de l'Île-de-Batz.

Aucun commentaire: