samedi 30 juin 2012

Huîtres : production suspendue à l'île de Sein...?

mercredi 27 juin 2012: http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Huitres-production-suspendue-a-l-ile-de-Sein-_29197-avd-20120627-63132672_actuLocale.Htm


Le Goyen accueille les poches des naissains d'huîtres.
L'entreprise ostréicole Le Berre est installée terre-plein de Poulgoazec depuis 2007. À sa tête, les frères Ronan et Yann Le Berre qui, après avoir réintroduit l'ostréiculture dans le Goyen, ont en 2009, lancé une production artisanale d'huîtres à l'Île de Sein. Ils ont également diversifié leur activité avec la vente de moules, coquillages et crustacés. Depuis quelques mois maintenant, l'entreprise ne propose plus de vente directe d'huîtres et produits de la mer. Il n'approvisionne plus les restaurants et commerces.
La fin des huîtres à l'île de Sein ?
L'huître sénane de pleine mer issue du Goyen a été plébiscitée par de très nombreux amateurs, il y avait notamment le rush lors des derniers réveillons pour s'approvisionner. Les meilleures tables gastronomiques les ont également inscrites à leurs cartes. Interrogé ce mardi sur l'avenir de l'entreprise et la production des huîtres de l'île, Yann Le Berre explique que cette production est pour le moment suspendue. Coût économique, transport, livraisons, charges salariales, location de viviers... le calcul a été vite fait et la décision arrêtée.
Projet de bar à huîtres
Les frères Le Berre ont désormais sous le coude un projet de bar à huîtres à Audierne. Celui-ci n'a pas pu malheureusement voir le jour cette année et a également motivé la décision de suspendre la production à l'île de Sein. Ce type d'établissement permettrait alors de maîtriser le produit de A jusqu'à Z à moindre coût pour l'entreprise. Une activité économique qui valoriserait également cette huître charnue et iodée. La belle Sénane devrait faire son retour en 2013 et satisfaire les gourmets.
Naissains
Le Goyen est actuellement classée en zone C. Les dernières analyses du Goyen préfigureraient un classement en zone B, une commission devrait statuer à l'automne. Pour l'heure, l'entreprise dépose ses poches de naissains d'huîtres dans différents points de la rivière, Suguensou, Locquéran... et procède à la vente en semi-élevage et vente en gros. Actuellement, quatre millions de naissains croissent dans le Goyen. Depuis quelques années une mortalité des naissains est constatée. Les frères Le Berre déplorent la perte dernière, d'un lot d'un million de naissains, une situation malgré tout satisfaisante par rapport à d'autres ostréiculteurs durement touchés.

Ile-de-Sein: Le lycée Colbert livre trente charrettes.

jeudi 28 juin 2012: http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Le-lycee-Colbert-livre-trente-charrettes-a-l-ile-_29083-avd-20120628-63140410_actuLocale.Htm


De gauche à droite, Hervé Bonnier, chef de travaux, Rémy Moi, Michel Bézier, professeur de chaudronnerie et métallerie.
La section métallerie du lycée lorientais a fabriqué une trentaine de charrettes à bras commandées par des Sénans.
Marie-Chantal Goaster, une habitante de l'île de Sein, a bien fait de pousser la porte du Greta de Lorient, section soudure et métallerie. Son père, Loulou Goaster, entretenait et réparait les charrettes des îliens. Après son décès, il n'y avait plus personne pour s'occuper de ces machines à roulettes.
Quand Marie-Chantal Goaster rencontre Rémy Moi, conseiller en formation, elle lui soumet l'idée que des jeunes en formation pourraient se charger de la conception et la fabrication de nouvelles charrettes. Le maire Jean-Pierre Kerloc'h, est consulté : « On circule beaucoup sur l'île, elles nous servent à transporter l'eau, les caisses de poissons, le goémon... Il faut tenir compte de la taille, car les rues sont étroites ici, et de la maniabilité ».
Deux versions
Des prototypes sont livrés et testés par la population et des remarques constructives sont apportées.
Enfin, le modèle final a été fabriqué par des stagiaires en formation continue et des élèves en bac pro métallerie. Deux versions ont été retenues : à deux bras, pour le tirage à main, et à tirage central, avec possibilité de l'atteler sur un vélo. Trente exemplaires avaient été commandés. Ils sont à présent fabriqués. Les charrettes ont été transportées jusqu'à Audierne mardi. Elles devaient ensuite être acheminées en trois voyages par le courrier de l'île de Sein. http://greta-bretagne.ac.rennes.fr

ïle de Sein....les nouvelles charettes.

Et pour les lecteurs de passage qui ne connaissent ce bel endroit c'est ici :


Les petits de Sainte-Anne en sortie à Gorré-Menez.

jeudi 28 juin 2012: http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Les-petits-de-Sainte-Anne-en-sortie-a-Gorre-Menez-_29155-avd-20120628-63141262_actuLocale.Htm


Départ au Stiff, pour trois jours de découverte, sur le continent.
Le voyage scolaire annuel des plus jeunes de Sainte-Anne, décalé d'un mois, a enfin pu avoir lieu, compte tenu, de la mauvaise météo de mai.
Encadrés par Jeanne-Marie et Marie, ils ont pris le bateau au Stiff, lundi matin, et mis le cap sur Gorré-Menez.
Sur place, deux animateurs leur feront découvrir la forêt, un aquarium d'eau douce sera mis en place, après avoir étudié la rivière.

vendredi 29 juin 2012

Dans îles et Rias de Bretagne.

http://ilesetriasdebretagne.info/14eme-edition-prix-du-livre-insulaire-douessant.html

La boucle est bouclée !

« Terminé barre et machine »
Par ces simples mots se terminent notre mission et notre aventure. Accostées au pied du château à Brest, les goélettes peuvent désormais souffler un peu : voiles amenées et soigneusement pliées, tangons capelés, bouts lovés et pont brossé. C’en est fini pour elles des craquements du pont sous le boutoir du tangage et l’ivresse du roulis. La Penfeld les accueille pour une longue relâche. Et nous de troquer cette habitacle marin pour nos foyers respectifs. L’équipage quittera le bord pour un week-end bien mérité auprès des familles. Lundi il faudra être d’attaque pour refaire une santé et surtout une beauté à nos chères goélettes. Elles le méritent amplement après l’ardeur dont elles ont fait preuve pour nous porter de Brest à… Brest. La boucle est bouclée et l’Atlantique nord sait désormais à quoi s’en tenir : on navigue encore sur des goélettes à hunier de 1932, et on en est fiers.
Dans quelques instants, la Belle Poule restera immobile le long de son quai, comme essoufflée par tous ces milles. Mais elle apparaîtra alors dans son repos encore plus belle qu’à son départ.
L'équipage de la Belle Poule vous remercie de l'avoir suivi
Si la mission s’achève aujourd’hui, ce n’est pas le cas de ce journal de bord car les prochaines fêtes de Brest et de Douarnenez seront l’occasion de vous faire partager quelques nouvelles bretonnes. Nous vous remercions chaleureusement de l’attention que vous avez portée à notre blog et vous disons à très bientôt pour de nouvelles aventures !
L’équipage de la Belle Poule
4 mois d'aventure en Atlantique
La mission en quelques chiffres :
6000 : c’est le nombre d’e-mails reçus
11101 : c’est la distance totale en milles nautiques parcourue lors de la mission (20578 km soit plus de la moitié de la circonférence de la Terre)
23 : durée en jours de la plus longue traversée sans toucher terre (entre Las Palmas et les îles vierges)
114 : jours d’absence total du port base
11 : nombre d’escales
38 : c’est en degrés Celsius la température maximale (Porto Rico le 14 avril)
9 : la température minimale (Saint-Pierre et Miquelon le 8 juin)
98 : nombre de photos prise devant la statue de la Liberté
999 999 999 : nombre de sourires échangés pendant cette mission

Document INA de 1985.

voir la vidéo:

OUESSANT

C'EST LA VIE - 21/06/1985 - 11min31s
1431 vues
 
C'est la vie a l'Ile d'Ouessant :reportage sur la vie des gardiens de phare :embarquement des provisions sur une vedette avant le départ du port, arrives au phare, les 2 hommes dé la relève y accèdent par un treuil, visite du phare, int. De Jean Pierre,[contre-plongée] phare. Présentation de l'île:[contre-plongée] île+mer,[différents plans] campagne, moutons, fleurs, phare, coté. Int. De la dir. De l'éco-musée et visite de l'intérieur de la maison qui abrite ce musée. Int de Christian MAINGAIN sur le folklore local, la météo. le groupe"keurem de Brest st mark"joue un air folklorique (cornemuse et bombarde). Int. Du dir du parc naturel de l'armorique Jean Yves COZAN qui présente le parc (k7 4/5)

jeudi 28 juin 2012

Rencontre avec Karla Suarez.

Par Isabelle Le Bal 28 juin 2012. 

Et oui, nous allons recevoir à Ouessant pour le 14e salon du livre, de nombreux écrivains et éditeurs, découvrez leur site en avant salon...signalez-vous si vous avez un site ou un facebook...
aujourd'hui Karla Suarez : www.karlasuarez.com

Sitio Oficial de la escritora cubana Karla Suarez

Repas paella Dimanche 1er juillet.

mardi 26 juin 2012: http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Repas-paella-Dimanche-1-er-juillet-12-h-30-ancienne..._29155-avd-20120626-63125974_actuLocale.Htm


Repas paella
Dimanche 1 er juillet, 12 h 30, ancienne école Saint- Michel.
Dernier repas avant la fermeture du club des anciens pour les vacances d'été.
Le repas est ouvert à tous.
Tarif : 16 €.
Réservation : 02 98 48 81 05 / 02 98 48 80 68.

mercredi 27 juin 2012

Solitaire du Figaro. Nouveau départ dans le golfe

27 juin 2012: http://www.letelegramme.com/sports/voile/solitaire-du-figaro-nouveau-depart-dans-le-golfe-27-06-2012-1754105.php

A mi-parcours, toute la flotte a buté, hier, dans une bulle anticyclonique, anéantissant les écarts creusés par le trio Eliès, Delahaye et Lagravière. C'est un nouveau départ dans le golfe de Gascogne.
Voir également
> Notre rubrique "Sports"

Lundi soir, après Penmarch, où contrairement à ce qu'affirme le dicton, ce n'est pas «le plus con qui était à la barre», les Figaristes ont plongé vers les Birvideaux, entre Groix et Belle-Ile. Un long bord sans grande difficulté, au portant, où les marins en ont profité pour dormir un peu. Le vent était enfin revenu, la pluie ne s'était pas arrêtée mais ça avançait correctement. «On a passé les Birvideaux sous spi», racontait Gildas Morvan.

«Entre euphorie et désespoir»
Mais devant les étraves de «Cercle Vert», il y avait toujours trois fuyards. Et pas n'importe lesquels : Yann Eliès, Fabien Delahaye et Morgan Lagravière. Puis, comme prévu, Dame Nature est venue mettre son grain de sel là-dedans, en posant sur la route des marins une belle dorsale anticyclonique. Une zone sans vent. Impossible d'y échapper. A 200 milles, tout le monde a coincé dans la bulle. Et les écarts ont diminué. De cinq milles la veille, ils n'étaient plus que de 1,5 à 2 milles hier.
Sur l'eau, les marins ont pris leur mal en patience, oscillant entre «euphorie et désespoir selon qu'on a un petit souffle pour avancer ou qu'on n'en a plus», selon David Sineau. «En ce moment, les voiles claquent. Ça oscille entre 1,5 et 4 noeuds de vent dans le meilleur des cas. J'ai même fait un tour sur moi-même avec le courant et un peu de houle.»

Ce soir à Gijon ?
Mal parti, Thierry Chabagny s'est décalé dans l'ouest, accompagné d'Adrien Hardy. A 22 milles de là, Francisco Lobato, lui, a fait exactement le contraire, se décalant à l'est: «Mon objectif était d'essayer de prendre le nouveau vent le plus vite possible pour traverser rapidement cette bulle», expliquait le skipper portugais.
Au centre, Yann Eliès emmenait encore la flotte mais la menace Lagravière et Delahaye se faisait sentir, à bâbord et tribord. D'ailleurs, à 19 h, Lagravière (25 ans), révélation de l'édition 2011 (7e au général et 1er bizuth, ndlr) s'était emparé des commandes de la course devant Eliès, Loison et Chabagny, revenu aux avant-postes grâce à son décalage.
Hier soir, tous les figaristes, rivés à la barre, cherchait la porte de sortie. Elle devait se manifester hier soir et la nuit dernière sous la forme d'un vent d'est 12-15 noeuds, virant progressivement au sud-ouest aujourd'hui pour 15-20 noeuds.
Les premiers sont attendus ce soir à Gijon, voire plus probablement dans la nuit de mercredi à jeudi.

L'île Quéménès au journal de 20 heures de France 2, le 28 juin.



Ferme Insulaire de Quéménès · 50 personnes aiment ça.
Il y a environ une heure via mobile · 
  • Un reportage sur Quéménès au journal de 20 heures de France 2 demain.

Rendez-vous au Kéo.

Nous vous attendons ce week-end à la maison des îles et des livres. Le Keo.
ouvert vendredi samedi dimanche de 14 h 30 à 19 h 00 :
Toutes les infos sur le prochain (le 14e) salon international du livre insulaire du (17-21 août)

A voir:

Un pêcheur maritime de loisir rappelé à l’ordre

Vendredi 17 Juin 2011: http://www.zinfos974.com/Un-pecheur-maritime-de-loisir-rappele-a-l-ordre_a29684.html

La Préfecture annonce dans un communiqué que les gendarmes de la Brigade Nautique Côtière sont intervenus à Sainte-Marie pour interpeller un pêcheur :

"Bien que les pêcheurs maritimes de loisir ne soient pas autorisés à vendre le produit de la pêche (seuls les pêcheurs professionnels le sont), un certain nombre d'entre eux, appelés pudiquement "informels" exercent une véritable activité non déclarée qui cause
notamment préjudice à une profession tout entière.

Les gendarmes de la Brigade Nautique Côtière sont intervenus le 24 mai dernier à Sainte-Marie pour interpeller un de ces informels qui rentrait au port avec 3 kg de poissons divers et 41 langoustes dont 35 sous la taille autorisée et une grainée. De surcroît, ces poissons et langoustes ont été capturés à l'aide de 3 filets dont la détention et l'utilisation sont interdits pour l'exercice de la pêche maritime de loisir embarquée.

Les filets "maillant" prohibés et le produit de la pêche ont été saisis. Le pêcheur informel tombe sous le coup d'une amende administrative pouvant aller jusqu'à 1500 €.

En cas de récidive, il sera poursuivi devant le tribunal correctionnel."

Ouessant, Molène, Sein. Les dessertes en question....!

27 juin 2012: http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/finistere/ouessant-molene-sein-les-dessertes-en-question-27-06-2012-1753089.php

À la suite du comité consultatif du service public de desserte des îles d'Ouessant, Molène et Sein, qui s'est tenu le 20 juin, les maires des trois îles et le conseiller général d'Ouessant, ont rédigé un communiqué commun dans lequel ils réclament de nouvelles mesures pour assurer de meilleures liaisons entre les trois îles et le continent. «Force est de constater, affirment les élus, qu'aucune décision n'est prise pour permettre aux Ouessantins, Molénais ou Sénans ou aux personnes venant travailler sur les îles de partir en week-end comme tous les citoyens de ce pays.
Même des demandes formulées de longue date, comme un aller et retour au départ des îles au moins deux fois par semaine durant toute l'année, ont toujours été rejetées».
Les signataires du courrier demandent que soient prises en compte «sérieusement les demandes des habitants permanents et des élus des îles de Molène, Ouessant et Sein». Denis Palluel, Jean-François Rocher, Jean-Pierre Kerloc'h et Jean-Yves Cozan réclament également que soit mis en place un groupe de travail avec des représentants des collectivités directement intéressées (conseil général et communes insulaires), «mais aussi de la Région et de l'État qui doivent également se saisir de ce dossier vital pour l'avenir des îles de la mer d'Iroise qui, si rien n'est fait, se videront inéluctablement de leur population active et de leurs habitants permanents».

Les Anglais.


mardi 26 juin 2012

Sortie des familles du 13 juin 2012

Par BH Lapérouse le mardi, 26 juin 2012:
http://jdb.marine.defense.gouv.fr/index.php/post/2012/06/26/Sortie-des-familles-du-13-juin-2012

Ce premier mercredi après les deux semaines de permissions par bordées qui ont suivi le retour de mission est une journée très spéciale : les familles et proches des marins ont été invités à monter à bord, à la découverte du milieu marin. Chanceux, ils ont eu droit à l’unique journée ensoleillée de la semaine.
Après un accueil par les familles à bord, les familles ont pu assister à l’appareillage du port depuis la passerelle supérieure. A l’issue a eu lieu un exercice d’homme à la mer qu’ont regardé de nombreuses personnes depuis l’arrière de la passerelle. Après avoir jeté l’ancre dans la rade, marins et invités ont pu déguster un buffet froid et des pizzas au soleil sur le pont teugue.
Les activités organisées par le bord ont occupé une grande partie de l’après-midi : deux zodiacs ont été mis à l’eau pour permettre à ceux qui le désiraient de faire un tour au plus près de l’eau. Activité très ludique qui a été globalement très appréciée.
En parallèle, les marins ont proposé une découverte des exercices sécurité du bateau, en expliquant notamment l’appareillage du pompier lourd, ce qui a particulièrement éveillé la curiosité des plus jeunes.
Enfin, une initiation au matelotage a eu lieu dans un carré, où les plus jeunes ont pu apprendre quelques nœuds marins.
Cette journée en mer pas comme les autres s’est ainsi très bien déroulée et a permis, on l’espère, aux familles de mieux comprendre la vie sur le bateau.

2

3

4

5

6

9

Les aquarellistes à l'honneur en mairie.

Le club d'aquarelle de l'île, créé il y a 15 ans, a toujours su rassembler les amoureux de cette expression artistique. La présidente, MmeTriolet, sedisait donc très...

Le club d'aquarelle crée il y a 15 ans, rallie de nombreux adhérents aux talents artistiques toujours renouvelés. Ils étaient à l'honneur, vendredi, à la mairie lors du vernissage. Mme D a exprimé sa grande satisfaction, d'avoir pu créer cette exposition grâce à un bel ensemble de 101 aquarelles, pour le plaisir des yeux, qui sera accompagné d'une formation à l'encadrement, un complément de connaissances qui intéresse vivement les quinze aquarellistes. Le club est ouvert à tous ceux et celles qui ont la passion du dessin.

La position des navires

New AIS station will be ready to start in a few days, at Plouhinec, with the excellent co-operation of Guy Lucas, Master in Merchant Navy, and Nicolas, First Mate in Merchant Navy, and, I wish a lot, Loire Pilot in a few monthes.

par: Georges Pennec
http://www.marinetraffic.com/ais/fr/default.aspx

merci Georges.

Ifremer. Un observatoire sous-marin au large de Molène

L'observatoire a été déployé le 13 juin dernier par vingt mètres de fond. Photo Yves Gladu

26 juin 2012: Ifremer a fait part, hier, du déploiement, au large de Molène, dans le périmètre du Parc marin d'Iroise, d'un observatoire câblé pilote appelé Me-DON (Marine e-Data Observatory Network). Cette installation, par vingt mètres de fond, a été réalisée le 13 juin par les équipes de l'unité Recherches et développements technologiques d'Ifremer et France Télécom Marine, avec l'aide d'Iroise Mer.
Cette station, reliée à l'île de Molène par un câble de 2km, transmet, d'ores et déjà, aux scientifiques des données du fond. Cela vaut pour des images, des sons, le courant et la houle. Des mesures physico-chimiques devraient intervenir prochainement. L'instrumentation installée permet notamment de détecter et de localiser les mammifères marins et d'identifier les espèces benthiques.
Le projet Me-DON vise à tester un nouveau concept de surveillance côtière qui s'appuierait sur un réseau d'observatoires sous-marins câblés, capables de transmettre des données et des observations en temps réel à très haut débit.
Le projet Me-DON associe Ifremer, l'Ensta Bretagne, trois partenaires de Plymouth et Océanopolis. Il a été sélectionné dans le cadre d'un programme européen de coopération transfrontalière France-Angleterre.
  • Vincent Durupt

lundi 25 juin 2012

le club de voile n'a plus de bureau avis aux intéressés, sinon c'est porte close pour l'été 2012

Lanilis Joel a croisé la flotte des figaros en milieu de chenal du four
  • le club de voile n'a plus de bureau avis aux intéressés,sinon c'est porte close pour l'été 2012

île de Quéménès: Fumaisons et Cie......Boutique au Conquet.

21.06.2012: http://iledequemenes.hautetfort.com/

Tout le monde sur l'île se prépare pour l'ouverture demain matin du nouveau magasin Conquétois : Fumaisons et Cie.
Vous pourrez y trouver, entre autres, les (délicieuses) pommes de terre de Quéménès. Alors pour fêter cette ouverture, David et Chloé sont allés chercher, en exclusivité, les premières patates nouvelles :


Chez Fumaisons et Cie, vous trouverez aussi
- les produits crémiers de la ferme de Kéroudy (dont la tomme aux algues de Quéménès),
- les produits des Fumaisons d'Iroise (dont la saucisse de Molène fumée aux algues de Quéménès),
- les savoureux confits et confitures de l'atelier des saveurs (avec un coup de coeur particulier pour le confit de légumes à la bretonne),
- et plein d'autres délicieux produits locaux et de qualité.
Gaston aussi se prépare, il rêve de devenir la mascotte de la boutique :

Je crois qu'il voudrait que Harold (notre charcutier) ne le considère pas seulement comme une saucisse de Molène potentielle.

Des CAP rénovent un monument à Molène.

Lundi 25 juin 2012: http://www.brest.maville.com/actu/actudet_-Des-CAP-renovent-un-monument-a-Molene_fil-2176894_actu.Htm

Vingt-sept en CAP du lycée La Croix-Rouge ont redonné des couleurs au monument aux morts de l'île.

Vingt-sept en CAP du lycée La Croix-Rouge ont redonné des couleurs au monument aux morts de l'île.

Durant trois jours, 27 élèves de la Croix-Rouge ont fait du kayak mais ils ont aussi rendu des services aux îliens.
Début  juin, dans le cadre du projet « CAP Molène », 27 élèves en électricité ou en maintenance des véhicules automatisés du lycée La Croix-Rouge, ont passé trois jours à Molène. Pas que pour du tourisme. Ils ont rénové le monument aux morts de l'île. Ils ont aussi remis en état six véhicules de l'île. En lien avec l'association Surfrider, ils ont récolté plus de 150 kg de déchets sur les plages.
« Les élèves travaillent sur le projet toute l'année, dans toutes les matières. C'est comme un fil rouge. Puis, on va à Molène pour la finalisation, explique Philippe Durant, professeur, à l'origine de ce projet qui a été initié il y a six ans.
Un élève regrettait que les CAP ne bougent pas quand d'autres partent à l'étranger... »
Un partenariat avec la municipalité molénaise a été mis en place. « Les chantiers sont choisis en commun. »
Lors des précédents séjours, les élèves avaient effectué des travaux d'électricité sur les sentiers. Une table en bois de pique-nique a été réalisée ainsi qu'une station météo, et un chariot destiné à transporter les sacs depuis le quai du bateau jusqu'au domicile. « Des travaux qui n'intéressent pas les entreprises du continent. »
Les élèves ont été hébergés dans une salle communale, qu'ils avaient contribuée à rénové ! Ils faisaient leur nourriture... et la vaisselle. « Ces élèves qui sont souvent en échec scolaire reprennent confiance en eux. Ils apprennent à se réaliser à travers des projets. »

Avec Quentin Cuillandre, de Breizh kayak évasion, ils ont découvert l'île de Triélen et ont bénéficiés d'une sensibilisation à la biodiversité. Quinze volontaires ont bénéficié d'un baptême de plongée. Ils ont même reçu la visite du directeur du lycée, Thierry Nau. Un beau séjour malgré une mauvaise météo.
Ouest-France

La Solitaire du Figaro - ERIC BOMPARD CACHEMIRE.

LES ÉTAPES

Étape 1 : PAIMPOL – GIJÓN

Départ : 24 juin à 13h - Arrivée : 27 juin - Distance : 504 milles - Via NW Jersey et les Birvideaux.
Ils s'agit d'entrée de jeu de l'étape la plus longue de La Solitaire du Figaro-Eric Bompard Cachemire 2012, les enjeux sont donc immédiatement de mise pour la victoire finale...
Le tracé de cette étape comporte une très longue 1ère partie côtière sous l'influence des courants de marée. Les skippers doivent prendre en compte ce facteur essentiel dans leurs choix de navigation et cette première partie se jouera en majorité au gré des renverses de courant et d'une navigation très fine aux abords des côtes pour s'abriter des courants contraires. A cela s'ajoute des passages délicats aux abords de Jersey, du Chenal du Four et du Raz de Sein.
Au phare des Birvideaux (Sud Bretagne, entre Groix & Belle Ile), les skippers feront alors cap au large, vers le Sud en direction de Gijón. Ils aborderont alors la traversée du Golfe de Gascogne, une partie dite plus " large " où il faudra appliquer un schéma plus stratégique dans le choix de route, au regard des prévisions de vent, et de l'atterrissage sur les côtes Cantabriques qui se révèlent souvent difficiles par manque de vent à certaines heures...
La flotte se dispersera certainement sur un axe Est-Ouest, avant de converger de nouveau pour franchir la ligne d'arrivée devant le port de Gijón.

Étape 2 : GIJÓN - SAINT GILLES CROIX DE VIE

Départ : 1er juillet à 12h - Arrivée : 4 juillet - Distance : 442 milles
Via Occidentale de Sein, Vandrée, Raz de Sein
A l'opposé de la 1ère étape, après un court parcours côtier en Baie de Gijon, les skippers feront route rapidement vers le large, route au Nord vers l'île de Sein, distante de 270 milles nautiques. Les stratégies de traversée du Golfe de Gascogne auront probablement été prises peu de temps avant le départ de l'étape, en fonction des derniers fichiers de prévisions météorologiques, et la flotte devrait se scinder en groupes distincts, selon les choix de chacun, une fois la dernière bouée côtière parée.
Un seul objectif dans cette longue navigation au large, virer en tête la bouée Occidentale de Sein. Passé cette marque, les skippers navigueront de nouveau en flotte, et évolueront en Mer d'Iroise avant de franchir le Raz de Sein, qui s'avère souvent être un véritable obstacle sur la route en cas de courant contraire...voire de passage à niveau.
La route jusqu'à Saint Gilles Croix de Vie, est ensuite totalement libre, et les skippers auront le choix entre prendre la route la plus courte, c'est-à-dire au large des iles de Bretagne Sud, ou aller chercher des effets de brises côtière plus favorables, en passant par exemple entre Belle-Ile et la presqu'ile de Quiberon.
Enfin les effets de brise thermique la nuit sont également à prendre en compte à l'approche de la Vendée et de la ligne d'arrivée.

Étape 3 : SAINT GILLES CROIX DE VIE – CHERBOURG/OCTEVILLE

Départ : 8 juillet à 13h - Arrivée : 11 juillet - Distance : 486 milles - Via Phare de Wolf Rock.
De nouveau les skippers vont devoir entreprendre une longue navigation côtière au départ de Saint Gilles Croix de Vie, qui va les engager dans l'archipel des Glénans. Cette navigation exigera une analyse fine des courants et des effets de brises pour réussir ce 1er segment de navigation. Par la suite les skippers seront une nouvelle fois amenés à franchir le Raz de Sein et le Chenal du Four, avant d'aborder une partie dite large avec traversée de la Manche en direction de Wolf Rock.
La navigation le long des côtes anglaises exigera ensuite une bonne anticipation pour aborder chacun des caps anglais (Lizard / Start Point, Portland) afin d'exploiter au mieux les renverses de courant et ses effets inhérents.
Puis la bouée au large de Weymouth-Portland sera un clin d'œil aux futurs Jeux Olympiques (site de la voile pour les JO), et les bateaux continueront sur une dernière marque en eaux britanniques à l'ouest de l'ile de Wight avant une nouvelle traversée de la Manche. Il faudra alors composer avec les forts courants traversiers et un trafic maritime intense pour naviguer sur la meilleure trajectoire pour atteindre la ligne d'arrivée en Rade de Cherbourg qui consacrera le vainqueur de la 43ème édition de La Solitaire du Figaro-Eric Bompard Cachemire.

DISTANCE TOTALE : 1432 MILLES

Pour en savoir plus consultez le site de la course.

Ile-de-Batz: Les produits du terroir aux « Mystères de l'Ouest »

jeudi 14 juin 2012: http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Les-produits-du-terroir-aux-Mysteres-de-l-Ouest-_29082-avd-20120614-63041880_actuLocale.Htm


Claire et Jeff (ici avec Beckett) ont décidé de se poser sur l'Ile de Batz en y exploitant un commerce de produits du terroir « Les Mystères de l'Ouest ».

« Estampillés 29 », c'est ainsi que Claire et Jeff Norris-Saint Jours désignent les produits que les visiteurs pourront découvrir dans les locaux des « Mystères de l'Ouest », nouvel établissement qui a remplacé l'enseigne du « Bigorneau Langoureux ». Ainsi, chacun pourra apprécier des produits du terroir finistérien : miels, bières, chouchen, cidre, bonbons, soupes et rillettes de poissons.
Les « Mystères de l'Ouest » ont ouvert leurs portes au public le 12 avril dernier, et les visiteurs viennent volontiers y découvrir, auprès de Claire, la souriante responsable du lieu, les productions de la pointe ouest de la Bretagne. Un rayon librairie devrait prochainement y voir le jour. Enfin, l'établissement propose également de la petite restauration à emporter.
Si Claire est originaire de la pointe ouest (Brest), Jeff est venu lui aussi de l'ouest... des Etats-Unis, de Californie. Marin, régatier, convoyeur de yachts, il a exercé sa profession à Ramatuelle, dans le golfe de Saint-Tropez. Le couple, avec ses deux enfants, Charles-Pierre (9 ans) et Beckett (3 ans), a choisi de venir vivre autrement sur l'île de Batz. Ils y ont acquis une maison, baptisée « A l'ouest », et l'adaptation sur l'île s'est opérée sans difficultés. « Nous trouvons régulièrement des pommes de terre ou des choux-fleurs devant notre porte ! », indique Jeff, ravi.

Solitaire du Figaro.Yoann Richomme (DLBC), légèrement blessé : « J’ai tapé un caillou».

lundi 25 juin 2012: http://www.ouest-france.fr/sport/dma_une_--Solitaire-du-Figaro.Yoann-Richomme-DLBC-legerement-blesse-J-ai-tape-un-caillou_44096-2090681-fils_filDMA.Htm

La solitaire du Figaro..... passe par Ouessant.

http://www.lasolitaire.com/  Pour voir la vidéo. 

samedi 23 juin 2012

Vient de sortir...."OUESSANT, Chemin et légendes"
avec la préface de LOUIS COZAN


Aujourd'hui à Brest , inauguration du tram.

Aujourd'hui à Brest , inauguration du tram ! Voilà à quoi ressemble l'intérieur des rames :) !
Il a l'air d'avoir du succès le pépère ...


vendredi 22 juin 2012

Collectif Défi'nistère. Un club de jeunes talents

22 juin 2012: http://quimper.letelegramme.com/local/finistere-sud/quimper/ville/collectif-defi-nistere-un-club-de-jeunes-talents-22-06-2012-1747847.php

Ils sont 34 et ont tous été lauréats du programme Défi Jeunes ces trois dernières années.
Ils ont décidé de se rassembler dans un collectif baptisé Défi'nistère, dont le siège est à Bénodet. «L'objectif est de promouvoir le programme et qu'il perdure dans le temps.
Nous souhaitons communiquer sur ce dispositif méconnu du grand public», explique Laurianne Le Cossec, l'une des coprésidentes de l'association.
Le programme Défi Jeunes du ministère de la Jeunesse encourage, soutien et valorise la capacité d'initiative des jeunes de moins de 30 ans dans tous les domaines: animation locale, solidarité internationale ou de proximité, création culturelle, développement durable, création d'entreprise,etc. Des sessions de présentation des projets sont organisées deux fois par an devant un jury composé de professionnels. Si le projet est retenu, des aides sont versées au lauréat.
 «Ces projets sont souvent des tremplins vers d'autres aventures», résument les membres du collectif. Pratique Contacts et renseignements sur le collectif et le programme Défi Jeunes:
http://definistere.com

http://www.fondationdefrance.org/Nos-Actions/Bourses-et-Prix/Les-Bourses-declics-jeunes-de-la-Fondation-de-France/Promotion-2012

Le festival des Musiciennes à Ouessant

Publié

Cinq opérations de sauvetage au large des côtes atlantiques.

La météo n'était pas des plus faciles, avec du crachin
et une faible visibilité mais le rendez-vous était pris
entre le Caïman Marine NH 90 et le canot SNSM...
Cinq opérations de sauvetage au large des côtes atlant

La SNSM porte assistance au voilier anglais Tigris
crédits : MARINE NATIONALE



La journée d'hier a été particulièrement agitée pour les centres régionaux de surveillance et de sauvetage (CROSS) d'Etel et de Corsen, ainsi que pour les sauveteurs de la façade atlantique. Avec des pointes de vent à 50 noeuds, le golfe de Gascogne a pris des allures hivernales et, en tout, cinq sauvetages ont dû être effectués en l'espace de quelques heures.
Tout d'abord, vers 11h15, deux plongeurs se sont trouvés en difficulté au large de Port-Navalo, dans le Morbihan. L'alerte a été donnée par le navire support qui s'inquiète de la disparition des deux hommes, qui ont été emportés par le courant. L'hélicoptère Dragon 56 de la sécurité civile et les vedettes de la SNSM du Crouesty et de Quiberon, ainsi que les pompiers d'Arzon participent à l'opération de sauvetage. Les deux plongeurs sont récupérés à 12h10 par les sauveteurs du Crouesty et pris en charge par les pompiers.
C'est alors que vers 13h00, un goémonier de 9.4 mètres, le Christelle Mikael, coule par 14 mètres de fond au large de Porspoder (Finistère). L'alerte est donnée par le pêcheur, qui a pris place dans son radeau de secours. Un hélicoptère Caïman de la Marine nationale décolle pour lui porter assistance, mais l'homme réussit à rejoindre la côté par ses propres moyens.


(© : MARINE NATIONALE)


Le pêcheur a réussi à regagner la côte par ses propres moyens(© : MARINE NATIONALE)

A 13h20, le Caïman est alors envoyé sur un voilier anglais de 10 mètres, le Tigris, en difficulté au large de l'Aber-Wrac'h . Le bateau a une surchauffe moteur et un enrouleur cassé. L'hélicoptère le localise et la vedette SNSM de l'Aber-Wrac'h l'escorte jusqu'au port.
L'intervention suivante a lieu à 13h45, à Carnac, lorsqu'un kayakiste britannique donne l'alerte pour son coéquipier qui a été emporté par les courants. Des moyens importants sont aussitôt mis en oeuvre pour lui porter assistance. L'hélicoptère Dragon 56 de la Sécurité civile le localise et la vedette SNSM de la Trinité-sur-Mer le récupère. Les pompiers ont aussi participé à l'opération avec deux bateaux légers et des patrouilles terrestres.
Enfin, vers 14h40, entre l'Ile d'Aix et Fort Boyard, en Charente-Maritime, un ostréiculteur tire une fusée rouge pour signaler une situation de détresse suite à une avarie de gouvernail. Une météo très défavorable et la proximité des côtes nécessitent l'intervention rapide de la vedette SNSM de l'Ile d'Aix, qui le remorque.
En dehors de ces opérations, le CROSS d'Etel signale aussi de nombreuses ruptures de mouillages sur des navires mal immatriculés. Ce qui entraine des difficultés d'identification des propriétaires pour lever l'incertitude quant à la présence éventuelle de passagers sur des bateaux à la dérive. la préfecture maritime renouvelle son appel à la prudence pour le week-end à venir.