dimanche 1 juin 2014

Finistère. Le requin-pèlerin rôde dans l'archipel des Glénan.

Depuis mardi, les membres de l'association pour l'étude et la conservation des sélaciens chassent le requin-pèlerin afin d'étudier ses déplacements.

Ils peuvent faire de 2 m à 8,50 m mais préfèrent heureusement le plancton aux humains. Depuis mardi et jusqu'à fin juin, les membres de l'Association pour l'étude et la conservation des sélaciens (Apecs) de Brest scrutent les eaux de l'archipel des Glénan (Finistère) à la recherche d'ailerons qui fendraient la surface de l'eau.
Nous avons embarqué avec les membres de l'association à la découverte de ce squale. Deux ont été aperçus, avant-hier, au nord de l'archipel. Hier, un autre a été signalé au même endroit par un pêcheur au sémaphore de Beig-Meil. Après une heure de recherche dans la zone, aucune trace de l'animal. 
En avril 2013, 160 signalements, dont une centaine dans l'archipel des Glénan, ont été recensés sur la façade Atlantique. Pour signaler un requin-pèlerin : www.asso-apecs.org

Aucun commentaire: