jeudi 12 juin 2014

Un sous-marin nucléaire russe sauve des plaisanciers

Sauvetage du Barents 1000 par le Voronezh. crédits : MINISTERE RUSSE DE LA DEFENSE.

Sauvetage du Barents 1000 par le Voronezh

 http://www.meretmarine.com/fr/content/un-sous-marin-nucleaire-russe-sauve-des-plaisanciers                           
Voilà une opération de sauvetage pour le moins inhabituelle ! Le Voronezh, un sous-marin nucléaire lance-missiles antinavire russe du type Oscar II, a porté assistance, dimanche dernier en mer Blanche, à un bateau de plaisance qui se trouvait en difficulté. Après avoir envoyé un signal de détresse dans l’après-midi, les cinq occupants du Barents 1000 ont eu la surprise de voir apparaître l’énorme sous-marin, long de 154.7 mètres pour une largeur de 18.2 mètres et un déplacement de 18.300 tonnes en plongée. Le Voronezh est venu à couple de la vedette, les plaisanciers étant transférés à bord, alors que leur bateau, après une tentative avortée de remorquage en raison des mauvaises conditions météorologiques, a du être abandonné. Les cinq naufragés devraient être ramenés par le bâtiment russe au port de Severodvinsk.

<span>Sauvetage du Barents 1000 par le Voronezh</span> (© MINISTERE RUSSE DE LA DEFENSE)
Sauvetage du Barents 1000 par le Voronezh (© MINISTERE RUSSE DE LA DEFENSE)

<span>Sauvetage du Barents 1000 par le Voronezh</span> (© MINISTERE RUSSE DE LA DEFENSE)
Sauvetage du Barents 1000 par le Voronezh (© MINISTERE RUSSE DE LA DEFENSE)

Pour mémoire, la marine russe a mis en service, entre 1988 et 1996, onze sous-marins du type Oscar II, une série à laquelle appartenait le Koursk, qui a sombré en 2000 en mer de Barentz. Trois autres bâtiments de cette classe ont été désarmés, alors que la construction de deux autres unités, interrompue dans les années 90, pourrait reprendre en vue notamment d’une adaptation pour la mise en œuvre de forces spéciales.
Armés par un équipage de 107 hommes et dotés de deux réacteurs nucléaires de 190 MW, les Oscar II peuvent mettre en œuvre 24 missiles antinavire SS-N-19 ou SS-N-26 et disposent de six tubes pour torpilles et missiles (SS-N-15 ou SS-N-16), ainsi qu’un système antiaérien SA-N-8 (8 missiles).

Aucun commentaire: