vendredi 12 septembre 2014

Forte dégradation la semaine prochaine en France

http://actualite.meteoconsult.fr/actualite-meteo/2014-09-11-12h45/forte-degradation-la-semaine-prochaine-en-france-26190.php
La période de temps ensoleillé installée depuis une dizaine de jours va prendre fin en début de semaine prochaine. Une forte dégradation est attendue entre mardi et mercredi.
Si l’anticyclone s’étirant des Îles Britanniques à la Scandinavie maintient pour l’heure un temps calme, globalement ensoleillé et doux voire chaud sur le pays, la situation va changer progressivement en début de semaine prochaine. Poussée par l'importante dépression actuelle stagnant au nord de l'archipel des Açores et qui remontera lentement le golfe de Gascogne, les hautes pressions vont se rétracter vers le nord de l’Europe. Une masse d’air instable remontera alors de Péninsule Ibérique.
Retour de l’instabilité lundi
Cette dépression va progressivement diriger un flux du sud sur le pays et mettra fin à l'air continental et assez sec que l’anticyclone nous apportait. Déjà, ce week-end, le ciel se voilera de nuages de hautes altitudes dans les régions bordant l’océan. Des orages se déclencheront dimanche sur la barrière pyrénéenne. Cette instabilité remontera de manière désorganisée en direction des régions centrales lundi. A l’avant, le temps deviendra plus lourd avec des températures en hausse par rapport au week-end affichant parfois plus de 25°C dans la moitié nord et dépassant localement les 30°C dans le sud-ouest. Les matinées seront également plus douces grâce à la présence d'une couverture nuageuse assez importante.
Dégradation plus marquée à partir de mardi
La dépression responsable de la dégradation stationnera sur le proche Atlantique à partir du milieu de semaine. Se rapprochant du pays, les intempéries deviendront plus généralisées notamment entre mardi et mercredi avec des pluies et orages parfois marqués. Le vent d’Autan se lèvera avant de souffler fort dans la vallée de la Garonne. Peu de régions seront épargnées par le retour de ces conditions dépressionnaires qui devraient perdurer en fin de semaine, dans la mesure où la position de la dépression responsable de cette dégradation évoluera peu. Cette dégradation est surveillée par les services de La Chaîne Météo / METEO CONSULT et pourra conduire à la mise en place d’un communiqué spécial selon son intensité.

Aucun commentaire: