vendredi 31 octobre 2014

A bord du thonier-senneur Belle Isle.

Avec ses 90 mètres de long pour 14.5 mètres de large, c’est un navire de pêche imposant. Exploité depuis décembre dernier en océan Indien, le Belle Isle est le dernier d’une classe de sept thoniers-senneurs surgélateurs construits par Piriou pour le compte de l’armement réunionnais SAPMER. Commandée en 2007, la tête de série, le Franche Terre, a été réalisée à Concarneau, qui l'a livrée en 2009. Ses sisterships ont, ensuite, été fabriqués au Vietnam où la filiale locale de Piriou, South East Asia Shipyard (SEAS), a spécialement créé un second chantier. En plus de son premier site de Ben Luc, dédié aux navires en aluminium et ouvert en 2007, le constructeur français a développé une nouvelle infrastructure pour les bateaux en acier. Il se trouve à Nha Be, près d’Ho Chi Minh Ville, au cœur du chantier X51 de l’arsenal de la marine vietnamienne.  Les Manapany et Bernica y sont nés en 2010. En plus des trois premiers navires, SAPMER a ensuite passé commande de deux lots de deux thoniers supplémentaires : les Dolomieu et Belouve, sortis en 2012, puis les Belle Rive et Belle Isle, mis en service l’an dernier.
Lire la suite: http://www.meretmarine.com/fr/content/bord-du-thonier-senneur-belle-isle

Attention Pression en baisse.

Info Penn ar Bed

Prochain voyage du Molenez à Sein
Mercredi 5 nov
Livraison à Brest jusqu'au 4 nov 2014.

jeudi 30 octobre 2014

Bienvenue sur la boutique de l'île de Quéménès !

Ile de Quéménès, le 13 août 2014.
Chers Patatophiles de Quéménès,
Nous sommes très heureux de vous annoncer officiellement ce matin l'ouverture des commandes de pommes de terre de cette récolte 2014 !
Il n'y a pas de barquettes d'algues fraîches cette année sur la boutique en ligne ; les tempêtes hivernales ont mis à mal les champs d'algues et nous n'avons pu faire aucune récolte pour l'instant.
Nous allons faire au plus vite pour vous envoyer vos colis mais comme vous êtes de plus en plus nombreux à être accros de la patate, cela risque de prendre quelques jours ; nous vous tiendrons au courant par mail de l'avancement de votre commande, et n'hésitez pas à nous appeler (06 63 02 15 08) ou à nous envoyer un mail (info@iledequemenes.fr) si vous avez des questions.
On compte sur vous pour nous raconter sur notre page Facebook, notre blogue ou parmail comment s'est passée votre première dégustation !
Patatement vôtre,
Soizic & David.

Téléthon : 180 convives au couscous, samedi

Les bénévoles du comité du Téléthon étaient en cuisine, samedi soir. À la salle polyvalente, tous étaient mobilisés pour la préparation du couscous très apprécié de tous. | 
http://www.ouest-france.fr/telethon-180-convives-au-couscous-samedi-2939630

mercredi 29 octobre 2014

Info Penn ar Bed

Samedi 1 nov, férié, horaire idem dimanche.
Départ Ouessant 11h30 vers Molène 12h et Le Conquet.
Départ Le Conquet 14h45 vers Molène et Ouessant.

dimanche 26 octobre 2014

Info Penn ar Bed

Dimanche 26/10.
Passage heure d'hiver retour d'Ouessant 16h30
vers Molène 17h  pour Le Conquet et Brest.

Avec François Spinec, pêcheur de ligne militant sur l'île de Sein.

Pour notre « Bol de nature » hebdomadaire, direction le Finistère Sud, cap sur l’île de Sein, 150 habitants et 1 kilomètre carré.
Denis Cheissoux y a rencontré François Spinec pêcheur de ligne qui milite pour l’autonomie énergétique de son île qui avale près de 450 000 litres de fuel par an, et pour une pêche durable.
Nous enfilons nos bottes de 7 lieux ou de 7 bars direction donc l’île de Sein : attention, ça pince !

AVIS DE DÉCÈS.

LE GALL Jean Louis, 26/10

Festival Ilophone : une 7e édition satisfaisante.

Samedi à la salle du Camp, se tenait l'assemblée générale de l'association L'Ilophone. Le bilan de la 7e édition, qui s'est déroulée les 12, 13 et 14 septembre derniers, présenté par la présidente, Pauline Bourda, laisse apparaître une bonne progression.
Afin d'affiner les avis des uns et des autres, les adhérents ont présenté un questionnaire aux participants au festival. 149 personnes ont répondu à cette enquête. 64 % d'entre elles s'étaient déjà rendues à ce rendez-vous de fin de saison, et 9 % sont là depuis la première édition ! Parmi les artistes invités, l'enquête a démontré l'engouement du public pour les Têtes Raides.
La trésorerie a retrouvé l'équilibre, poste très délicat compte tenu de la spécificité insulaire et du surcoût lié au transport, à l'hébergement des festivaliers qui nécessite la mobilisation de 130 bénévoles.
Quatre membres sortent du bureau : Erwann Gonin, Ingrid Emonet, Michelle Berthelé, Malou Kernoa. Le conseil d'administration se réunira prochainement avec des nouveaux membres : Elena Le Noret, Inés Orlach, Yvon Martin, Philippe Déniel et François Le Forban.

Prévision météo.

samedi 25 octobre 2014

Ce samedi soir 25/10/14.

Par: Jacques Jean Pennec 27 min ·  Ouessant ...ce soir.

Suppression des tarifs préférentiels pour les bateaux

--------------
pour lire la vidéo.
----------------
Ajoutée le 16 oct. 2014
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/aXOQObPv .
Interview de Denis Palluel, maire d’Ouessant et président de l'association des îles du Ponant sur la mobilisation contre la suppression des tarifs préférentiels pour les bateaux. Pour exploitation TV, droits réservés, nous contacter sur http://wizdeo.com/s/banqueimages

Prévision météo.

AVIS DE DÉCÈS

Mme PENNEC Marie-Louise, 25/10
© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/finistere/ile-douessant/

jeudi 23 octobre 2014

Harfang des neiges - Ouessant

http://vimeo.com/93750169
Des mauvaises conditions pour filmer, du vent, des flous de chaleur...mais c'est exceptionnel de pouvoir observer ainsi une Harfang des neiges en France! Un air de Grand Nord en Bretagne!
Matériels : Canon Eos 7D
Sigma 500 mm F4,5 EX DG APO HSM + Multiplicateur Sigma 1,4X (700mm)
Musique : vimeo.com/28631568
Mon blog photo : flickr.com/photos/louarn
Ma page Fb : facebook.com/Johanchervaux.photographe

mercredi 22 octobre 2014

mardi 21 octobre 2014

Info Penn ar Bed

Mardi 21/10 pour Ouessant
Cause météo départ avancé à 15h30 au stiff
16h de Molène vers Le Conquet et Brest.

Prévision météo.

lundi 20 octobre 2014

Vente de coquilles St Jacques de Ouessant. Au port du Stiff.

Mercredi 22 à partir de 17h30. Vente de coquilles St Jacques de Ouessant. Au port du Stiff

Prévision météo.

L'hermione.

phare de Kermorvan, Le Conquet, Finistère et passage de l'Hermione en direction de l'Angleterre. le 19/10/2014
Photo Eugène Gillet.

Ce Lundi matin.
http://www.marinetraffic.com/fr/ais/home

samedi 18 octobre 2014

Prévision météo.

Info Penn Ar Bed

Samedi 18/10 pour Sein
Départ de Douarn vers 10h pour Sein
Départ de Sein vers 16h pour St Evette.

vendredi 17 octobre 2014

Urgent Info Penn Ar bed

Vendredi pour Sein
Cause problème technique
Départ d'Audierne vers 17h30 annulé.
Prochain départ demain matin Samedi 18/10 de Douarn à 10h

Prévisions météos.

------------------------

Info Penn Ar Bed

Samedi 18/10 pour Sein
Départ de St Evette vers Sein retadé à 10h
Départ de Sein vers St Evette à 16h à confirmer.


mercredi 15 octobre 2014

Prévision météo.

Lecture publique avec Annalisa Comès

Vous êtes cordialement invités à une rencontre avec l''écrivain
Annalisa COMES,
actuellement en résidence d'écriture au sémaphore du Créac'h à Ouessant, à l'invitation de l'Association Culture, arts et lettres des îles.
samedi 25 octobre 2014
à 16 H 00
à la Mairie d'Ouessant
Entrée libre.

Association Culture, arts et lettres des îles
village de Toulalan BP 10 29242 ile d'Ouessant
06 81 85 41 71
Email : salon@livre-insulaire.fr
www.livre-insulaire.fr

mardi 14 octobre 2014

Îles. Elles risquent l'isolement faute d'argent public

Le coup de colère des Groisillons pose le problème de l'aménagement du territoire en période de disette financière

Une délégation d'habitants de l'île de Groix, Belle Île, Houat, Hoedic et de parlementaires du Morbihan va être reçue, ce mardi, par un conseiller technique du secrétaire d'État aux Transports, à la Mer et à la Pêche. Ils vont plaider la cause de leur desserte maritime et du maintien des conditions tarifaires. Le dialogue risque d'être compliqué puisque l'État a décentralisé la compétence de liaisons maritimes aux départements.
« Il s'agit pourtant en premier lieu d'un problème d'aménagement du territoire », explique Denis Palluel, président de l'association des îles du Ponant. « À 36 € l'aller-retour en haute saison, c'est intenable pour une famille. » Comme beaucoup d'opposants aux nouveaux tarifs, il redoute leur effet repoussoir, « avec des conséquences économiques graves pour l'île ».

Rationalisation

Le cas de Groix n'est cependant pas isolé. Déjà en 2012, l'association avait voté une motion à l'unanimité pour réclamer l'amélioration des liaisons avec Ouessant, Molène et Sein. « Leur contrat desserte doit être renouvelé en 2016. Je crains que les mêmes causes ne produisent les mêmes effets. Aujourd'hui, à l'exception du vendredi, on ne peut pas faire un aller-retour dans la journée. Ce n'est pas acceptable. »
Le président du conseil général du Morbihan, François Goulard (UMP), assure que l'effort du département « ne sera pas réduit », mais sans aucune aide de l'État ou d'autres collectivités, a-t-il souligné. Une situation qui pourrait évoluer. Selon le projet de loi de décentralisation qui prévoit la disparition d'un certain nombre de départements, la gestion de ce dossier pourrait bien revenir aux Régions.
Le conseil régional de Bretagne dit aujourd'hui « ne pas être directement concerné par le dossier de Groix », ce n'est sans doute que partie remise. Il n'échappera pas alors au besoin de mener une réflexion de fonds sur les questions d'aménagement du territoire et de possibilités budgétaires.
Les différentes expériences des collectivités territoriales en matière de liaisons maritimes ne sont guère probantes. Le cas le plus flagrant étant celui des rotations de la SNCM avec la Corse qui virent au désastre économique et social. La Seine-Maritime a aussi fait la cruelle expérience sur le transmanche, tandis que le département de la Manche tient à bout de bras des relations nautiques avec les Anglo-normandes.
Concernant les îles bretonnes, certains estiment aujourd'hui que des états généraux des îles sont nécessaires pour remettre à plat les délégations de services publics. « On n'échappera pas à la rationalisation », commente un observateur attentif du dossier. En négociant de manière plus sévère les conditions d'intervention de l'argent public ?

Une grosse dépression arrive.

lundi 13 octobre 2014

Résultat de ma veille sur l’observation des cétacés à Ouessant. Et récolte des observations d’autrui.

Par: Andréas Guyot, 2014.
Résumé :
L’article présente les résultats de mes longues veilles depuis la pointe de Kadoran afin d’observer des cétacés vivants à partir du rivage d’Ouessant. Ainsi qu’une récolte des différentes observations par des témoignages oraux depuis l’ouverture de la station ornithologique en 1984. Ce qui représente un total de 10 cétacés.

Avertissement :
Ce que je vous livre, est le résultat d’une passion, d’un témoignage de terrain, je suis un autodidacte de 66 ans passionné par le visuel et l’émotion que me procurent les cétacés. Je vous le présente comme je l’ai vécu et analysé avec des réflexions, des doutes, de part mes expériences naturalistes et mes lectures.

Présentation :
Tout commence donc en 1985 lorsque je découvre l’existence de la station ornithologique (aujourd’hui CEMO), ouverte un an plus tôt. Il me faut attendre 1986/1987 pour observer mes premiers cétacés, des dauphins communs trouvés par 4 Danois lors d’une séance d’observation d’oiseaux marins en migration.

Ma joie fut immense car comme beaucoup d’enfants j’aimais les dauphins étant jeune, c’était pour moi une découverte que d’en voir en vrai dans leur milieu naturel et devant le phare du Créac’h.

J’ai donc multiplié les veilles au pied de ce phare mythique certes pour observer les oiseaux marins mais avec l’espoir d’y voir des cétacés. De toutes ces années jusqu’en 2010, je observé depuis ce lieu des grands dauphins et des dauphins communs, mais aussi un requin pèlerin.

De son côté, Yvon Guermeur le directeur du centre allait observer l’avifaune à la pointe de Kadoran, avec son véhicule, et il voyait aussi des cétacés. Toutes ces informations étaient relatées le soir au moment du LOG. (Réunion où chaque naturaliste transmet ses observations).

Pour nous qui n’étions qu’en vélo, il était plus commode de retourner le lendemain au Créac’h à 500m du centre ornitho, d’autant plus qu’il nous fallait transporter la longue-vue, mais je le fis quelquefois, du centre à Kadoran aller-retour il y a 14km. Néanmoins j’ai prospecté sur les différentes pointes de l’île.
Depuis 3 ans afin d’être au plus près de Kadoran, je loge à l’auberge de jeunesse en haut du bourg.

Récolte des observations : 1984/2014.
Lors de toute collecte d’observation, il se pose l’éternel doute de la viabilité des dites informations, comme c’est trop souvent le cas, les photos y sont absentes.
Quasi toutes les données récoltées l’ont été lors des séances d’observations au cours du suivi migratoire des oiseaux marins depuis le rivage nord d’Ouessant.  

- Globicéphale noir : (sans nom d’observateur).  S’il est incontestable de ne pas nier sa présence en mer d’Iroise, photo dans le goulet de Brest (François de Beaulieu 1994, p 50), (Hussenot. Prieur 1984, p 32), l’espèce semble avoir un statut trop optimiste qualifié d’abondant. (Océanopolis 2000, p 11).
- Dauphin de Risso : en 2000 par Alain de Broyer.  
- Petit rorqual : une observation d’un saut par Eric Mathieu lors d’une pêche.
- Rorqual commun : par Yvon Le Corre, dans l’ouest d’Ouessant lors d’une sortie en mer pour observer les oiseaux marins.
- Orque : observation de 4 orques à Kadoran en 89/90 par Jean-Laurent Lucchesi.
- Cachalot : une observation par Hervé Darmendieu. Puis celle du samedi 20 octobre 2012 à Kadoran puis au Créac’h, par un couple de Lyonnais vers 10h, alors que je prenais le bateau à 11h30 ce même jour. 

À la lecture des différents articles dans la bibliographie que je possède, il semble que seul Ouessant concentre autant de données de cétacés vivants, en mer d’Iroise mais aussi en Bretagne, c'est-à-dire 10 espèces de cétacés en 30 ans de présence naturaliste 1984/2014. Cela me semble dû à la situation morphologique de l’île avec ces fonds abrupts proches du rivage.

Environ vingt espèces de cétacés ont été observées au moins une fois en Bretagne. (Océanopolis 2000, p 9). Le point visuel autour d’Ouessant en concentrait donc 50%, ce qui est très important.

Résultats de mes postes de veilles
Pyramide du Runiou : depuis ce site j’ai observé des gros groupes de Dauphins
+ 100 pour les dauphins bleu-blanc
+ 200 pour les grands dauphins.
Ce site présente un gros problème, il est situé à contre jour, en plein Sud-ouest et il est très fatiguant pour la vue à cause de reflets sur la mer, je l’ai vite abandonné.

Penn-Arland à la croix de Saint Pol : ce site serait assez bien placé, s’il n’y avait pas les puissants courants marins qui gênent considérablement l’observation à cause du clapot. Je n’y ai fait que de trop rares observations.

La pointe de Kadoran : c’est véritablement de ce point au nord-est d’Ouessant que j’ai commencé mes observations depuis 2011 et 2012. J’ai donc effectué des veilles très importantes en nombre d’heure de 10h à 12h et de 15h à 17h, pendant deux semaines soit autour de 60h par année.

Pourquoi 2011 et pas avant, parce que j’étais en manque de cétacé. C’est en effet en 2010 que les stages de découverte des cétacés pendant « La croisière de baleines » que j’avais créé et organisée depuis 2000 ont pris fin à cause de la suppression de la ligne de ferry de la P&O, (une compagnie anglaise) entre Portsmouth et Bilbao.

Dès 2013 j’ai modifié mes horaires afin d’avoir une plus large amplitude d’observation de 10h à 17h voir 18h en fonction de la météo et cela pendant 10 jours soit autour de 70h par année et j’ai poursuivi cet horaire en 2014 afin de compenser les délais de stationnement sur le parking du Conquet qui ne me permettent plus de rester 15 jours sans changer ma voiture de place.

Résultat des mes observations après 260 h de veille.
- Le dauphin commun autour d’Ouessant est vraiment très abondant, puisque les observations sont quasi journalières depuis la pointe de Kadoran, avec quelques fois des groupes de 200 à 250 ind, mais plus régulièrement des sous groupes de 25 à 50 dauphins.
J’ai pu analyser qu’il y avait une interaction entre la pêcherie du Bachou et la présence des dauphins communs lors du jusant de la Manche, cette zone de haut fond au large de l’île Keller est une source importante d’alimentation pour eux, comme elle l’est aussi pour les fous de Bassan avec souvent des centaines d’oiseaux, voir jusqu'à plus d’un millier, mais aussi des labbes, puffins et laridés.

- Le marsouin commun (2 ind) est toujours observé et uniquement par mer calme dans la baie de Porz Glas et allant au-delà de la roche d’Ar C’haor, vers la baie de Toull Aoroz.

- Le grand dauphin (hormis Randy) est observé en groupe entre 15 et 20 ind, passant devant Kadoran pour aller pour un grand moment dans la baie de Béninou.

À ce sujet en ayant lu très attentivement Les Mammifères Marins de Bretagne (Océanopolis 2000, p 33 & 58) il est écrit que les populations de Sein et de l’archipel de Molène ne se mélangent pas.
Je suis donc incapable de dire si les grands dauphins de Kadoran/Baie de Béninou sont ceux de l’archipel de Molène. Sans embarcation il m’est impossible d’effectuer de la photo-identification dans la baie de Béninou, d’autant plus qu’ils présentent une activité très réduite qui s’apparente à celle du repos  (Océanopolis 2000, p 83).
La situation de grand dauphin autour d’Ouessant est peu connue dans la littérature, seulement deux observations en 1978 et 1980 (Hussenot 1980).

Mon objectif en 2013 et 2014 était d’observer des globicéphales noirs décrits comme abondant dans les cahiers naturalistes de Bretagne : (Océanopolis 2000), mais je n’en ai toujours pas observé, c’est dommage car c’est une observation anonyme que j’envisageais de balayer.
L'observation est envisageable car comme l'écrit (Eric Hussenot: 1979). "Comme pour le dauphin commun, la présence du Globicéphale dans les eaux côtières pourrait résulter d'un facteur alimentaire. La sardine se trouve en juin en Baie d'Audierne et jusqu'en Octobre en Baie de Douarnenez, ce qui correspond à nos maxima d'observation en mer".

L. Soulier via I. Castège et G. Hemery 2009, dans Oiseaux marins et cétacés du golfe de Gascogne, au chapitre ; Répartition des cétacés communs, page 155, conclut : "Le globicéphale noir est une espèce grégaire vivant au large", et son tableau des observations présente l’espèce en limite du plateau continental. Ce qui correspondrait plus à l’absence d’observation après 260h de veille à Kadoran.

Si j’ai observé certes une fois des dauphins bleu-blanc depuis dans le sud au Runiou, je n’en ai jamais vu depuis le nord à Kadoran avec certitude, Jean-Claude Hänggeli qui m’a rejoint en 2013, a émis ce doute et seule une photo pourra permettre la présence certaine.
À ce jour et après 260 heures de veille à Kadoran, seulement 3 espèces de cétacé  ont été observées. C’est dire si la tâche est ardue et demande de la volonté. 

Pourquoi choisir toujours cette période de fin septembre et début octobre ? Parce qu’elle correspond à la migration des grands cétacés. Je tiens cette expérience de mes stages sur dix années d’observation depuis la ligne de ferry passant au large d’Ouessant. Du ferry j’avais observé un petit rorqual avec en Ouessant en fond, l’espoir fait vivre de l’observer depuis l’île.

La situation d’Ouessant à 22 km en mer semble permettre d’observer des grands cétacés pélagiques quasi impossibles d’observation le long du littoral côtier du continent, d’autant plus que les fonds devant Kadoran sont très vite à plus de 70m, donc plus favorable pour eux, alors qu’ils ne dépassent guère les 50m dans l’archipel de Molène.
À la lecture de l’étude d’Océanopolis (2000, p 34) Ouessant a été séparé de la zone d’étude de l’archipel de Molène, ce qui est scientifiquement compréhensif.

Alors est-ce que cette veille, quoique si faible par son amplitude dans le temps d’une année civile, peut nous enrichir sur la connaissance migratoire des grands cétacés devant Ouessant ? La question est posée en d’autres termes ; (Océanoplolis 2000, p 88).
La récolte des 6 observations par autrui de cétacés vivants me motive dans ma passion du regard vers le large afin de découvrir cette migration au large de Kadoran.

Bibiliographie
Castège I., Hémery G. (coords), 2009. – Oiseaux marins et cétacés du golfe de Gascogne. Répartition, évolution des populations et éléments pour la définition des aires marines protégées. Biotopes, Mèze ; Muséum national d’Histoire naturelle, Paris, 176 p. (Collection Parthénope).

De Beaulieu F., Hussenot E., Ridoux V. 1994. – Mammifères Marins de nos côtes.
Chasse-Marée/ArMen ; Abri du marin, Douarnenez, 136 p. (Collection La nature et les hommes).

Hussenot E. 1979 – Observations en mer et échouages de quelques petits cétacés en Bretagne. Penn ar Bed 96 : 11 – 32.

Hussenot E. 1980 – Le Grand Dauphin Tursiops truncatus en Bretagne. Penn ar Bed 103 : 355 – 380.

Hussenot E., Prieur D., 1984. - Mammifères et oiseaux de nos côtes. Editions maritimes & d'outre-mer, Paris. 191 p. 

Ridoux V., Liret C., Creton P (†)., Hassami S. 2000. – Etudes et conservation des mammifères marins de Bretagne. Biotopes, Mèze ; Laboratoire d’étude des mammifères marins-Océanopolis. Région Bretagne, 144 p (Collection Les cahiers naturalistes de Bretagne).
---------
Diversité des cétacés dans le golfe de Gascogne:
http://dauphinouessant.blogspot.fr/2014/08/sur-la-diversite-des-cetaces-dans-le.html

île de Batz. Travaux de réparation de la cale dès lundi.

http://www.letelegramme.fr/bretagne/ile-de-batz-travaux-de-reparation-de-la-cale-des-lundi-11-10-2014-10381081.php

Prévision météo.

samedi 11 octobre 2014

Petit coup de vent pour Dimanche


---------------------

Desserte des îles du Morbihan. La résistance s'organise à Belle-Ile.

Vendredi,soir, un collectif citoyen a organisé une réunion dans la salle Omnibus. Étaient invités tous ceux ayant "du temps, de l'énergie, des idées, des compétences et des idées pouvant aider à faire connaître et comprendre notre problématique".

Association d'îliens

Parmi les actions décidées, la création d'une association d'îliens, regroupant Groix, Belle-Ile, Houat et Hoedic, qui envisage une action judiciaire devant la cour européenne. Dès samedi matin, la mise en place d'un point d'information sur le port, dans le kiosque prêté par la mairie, devrait permettre selon le collectif d'avoir accès aux "vraies informations concernant notre situation critique. Les touristes et résidents secondaires pourront enfin apprendre ce qui se passe, car beaucoup n'ont pas l'air d'être au courant".
A lire demain dans Dimanche Ouest-France

Ca chauffe à Groix ce matin......!

Par: Eussa Free
voir les photos des participants et le texte de "Ouest-france"...ce matin
merci à eux....;
"Une cinquantaine de Groisillons se sont littéralement attachés à leur bateau qui venait de Lorient. Ils comptent y rester jusqu'à demain, dimanche, après-midi.
Le Saint-Tudy, bateau en provenance de Lorient de la compagnie Océane, est arrivé à quai à Groix.
Des Groisillons se sont enchaînés aux fauteuils dans le bateau qui lui-même est bloqué dans le port par un câble et entouré de canots.
Un feu de pneus et des pétards
Sur le quai, des Groisillons les attendaient.
A 9h15, des Groisillons à quai sont montés à bord avec quelques pétards. Ils sont actuellement 150 sur le bateau, parmi lesquels des élus, "dans une ambiance bon enfant".
"Toute la population est représentée", indique un Groisillon. "Des collégiens aux anciens. ça fédère tout le monde!"
Les cafés vont bientôt arriver.
Les Groisillons sont bien déterminés à bloquer le bateau jusqu'à dimanche soir. Ils ont tout prévu pour rester dans le bateau, avec notamment des ravitaillements.
Le bateau était accompagné par une vedette de la gendarmerie, qui n'est pas intervenue. "

vendredi 10 octobre 2014

Faune et flore. Des publications en projet.

L'assemblée générale de l'Association naturaliste d'Ouessant (Ano) s'est tenue mercredi soir, salle polyvalente, sous la direction de son président, Jean-Philippe Siblet, devant une trentaine de personnes. Après le vote, le nouveau bureau se compose de : Jean-Philippe Siblet, président ; Laurent Spanneut, vice-président ; Aline Vecchiali, secrétaire ; Sébastien Siblet, trésorier et Sylvain Vincent, trésorier adjoint. L'Ano, créée le 2 mars 2009, a pour vocation de collecter, synthétiser et valoriser les données concernant la faune et la flore de l'île, de Molène et de son archipel, afin de contribuer à une meilleure connaissance de la biodiversité et de justifier la mise en place d'actions conservatoires; à cette fin, elle alimente sans cesse son site Internet et les réseaux sociaux. L'assemblée générale a été l'occasion de dévoiler le cinquième numéro de la revue annuelle NaturEussa. Rappelons que les principales ressources de l'Ano sont la vente de revues, les cotisations des adhérents et la souscription des bienfaiteurs. Conférence mardi À noter la conférence sur le Spitzberg, mardi, à 20 h 30, à la salle polyvalente. Pour 2015, on retiendra la sortie de NaturEussa n° 6, la publication d'un ouvrage grand public sur les espèces d'oiseaux présentes à Ouessant, la mise en place de sorties en mer et un grand projet de station de baguage, pour octobre. Contact Courriel, ano.asso@yahoo.fr Imprimer Télécharger Envoyer 

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/finistere/ile-douessant/faune-et-flore-des-publications-en-projet-10-10-2014-10380324.php

Réctification d'horaire. pour L'ANO.

Attention, la sortie sur Molène est le 10 octobre, non le 17
et la conférence est le mardi 14 octobre à 20h30, salle polyvalente.

Prévision météo

jeudi 9 octobre 2014

Réchauffement climatique : Poulpes et bonites remontent la Manche

Cette bonite, que l'on trouve habituellement en Méditerranée ou dans le Golfe de Gascogne, a été pêchée, en fin de semaine dernière, par un pêcheur de l'Ile-Grande.© DR

Les pêcheurs de la côte de Granit rose remontent, désormais, des poissons jusque-là cantonnés à l'Atlantique. Le réchauffement de la Manche pourrait expliquer ce phénomène.

Bonites, poulpes, sardines, balistes, maquereaux espagnols: ce sont quelques espèces de poissons, que l'on trouve habituellement dans le Golfe de Gascogne, dont on entend parler de plus en plus sur la côte de Granit rose. La température de l'eau – un plongeur professionnel a relevé une température de 18 °C à 10 m de profondeur – et l'exceptionnel beau temps de l'arrière-saison pourraient expliquer la remontée de cette espèce de l'Atlantique vers la Manche.
Un pêcheur professionnel de l'Ile-Grande, à Pleumeur-Bodou, a même eu la surprise, cet été, de remonter des poulpes dans ses casiers, une espèce qu'il n'avait encore jamais observée sur ses lieux de pêche.
Ce réchauffement vient d'ailleurs d'être confirmé par une étude publiée, début septembre, dans le Journal of biogeography. Elle montre que la température de surface de la mer (jusqu'à 50 m de profondeur) a augmenté de 0,7°C en 20 ans en Bretagne, soit trois fois plus vite que la moyenne mondiale. Et même de 0,8 % dans la partie orientale de la Manche aux limites de la Bretagne et de la Normandie.
A lire dans nos éditions Côtes-d'Armor (papier et Pdf) de ce mardi 7 octobre.
Ouest-France : http://www.lannion-perros.maville.com/actu/actudet_-rechauffement-climatique-poulpes-et-bonites-remontent-la-manche_fil-2633634_actu.Htm

Collection de phare.

Octobre 2014

TUNISIE


îles Cani
Bizerte
île Plane




en cadeau

une carte du phare Alberoni à Venise
5 euros la série des 3 marque-pages


 http://catherine-bayle.pagesperso-orange.fr/

Quand Belle-ile débarque à Vannes.