vendredi 30 décembre 2016

mercredi 28 décembre 2016

Vif succès du concours des anomalies des vitrines.

http://www.ouest-france.fr/bretagne/ouessant-29242/vif-succes-du-concours-des-anomalies-des-vitrines-4707688
Organisé par l'office de tourisme, le concours des anomalies crée toujours l'événement, pendant les vacances de Noël. Les plus jeunes de l'île ont sillonné, à partir de lundi, les magasins du bourg, à la recherche du moindre objet insolite, pour le plus grand plaisir des trente-cinq participants.
Vers 16 h, jeudi, Pauline et Anaïck, de l'office, ont proclamé les résultats, dont onze premiers ex aequo. Les récompenses étaient à la hauteur des espérances de tous. Puisque c'est Noël, ils ont été très gâtés, grâce à la participation des commerçants, et un goûter leur a été offert par l'office de tourisme.

mardi 27 décembre 2016

" Kéréon 1916-2016 ,un siècle dans le courant ".

A l'occasion de l'Exposition " Kéréon 1916-2016 ,un siècle dans le courant " , présentée au Musée des Phares et Balises d'OUESSANT, cet ouvrage  (coédité par le Conseil Départemental du Finistère et Snoeck) rend hommage à celles et ceux grâce à qui ce monument du Patrimoine existe et se dresse aujourd'hui encore au milieu des courants. 
Une iconographie très riche ( plus de 120 photos  dont plusieurs inédites ) ainsi qu'une excellente documentation en font un ouvrage de qualité ! 
PS : l' EXPO de Kéréon  jusqu'en décembre 2017 . 

Piéger les reines à partir de la fin de l'hiver.

J'ai été piégeur pendant 5 ans, avant ma retraite à la ville de Pau. Ce que vous devez savoir de notre expérience, c'est que cette lutte doit-être sérieuse et de tous les instants, Il ne faudra que compter sur vous, car il n'y a aucune aide de quelques sortes que ce soit. 
Les rumeurs de certains utopistes qui dissent que les abeilles sauvages s'organisent contre les frelons sont absolument faussent, elles ne font que subir, 
Le piégeage, mais aussi la lutte auprès des ruches pour tuer le maximum de frelon.  
  

Voici notre piège à la Ville de Pau, une fois un frelon pris dans le piège, celui-ci entier était mis au congélateur. (c'est la meilleur façon de les tuer).
La période de piégeage doivent être entre fin février début mars... jusqu'à fin mai. 
Ceci afin de piéger les reines, celles qui vont construire les nouveaux nids. 
Prendre des ouvrières à partir de juin, ne sert pas à grand chose, vu qu'il y a 5000 inds par nids.
Malheureusement, l'éradication n'est pas possible, le piégeage ne fait que contrôler une invasion. car il s'agit bien de cela.
Nous avions remarqué à la Ville de Pau, que les frelons asiatiques passent l'hiver dans les cimetières sous les dalles des tombes, donc c'est là qu'il vous faudra y mettre au moins 4 pièges et près des points d'eaux, ceci début mars.


Voici deux de mes photos devant une ruche, je tue les frelon avec une tapette à mouche lorsqu'ils sont en vol stationnaire. 

Protection devant les ruches.

dimanche 25 décembre 2016

Thomas Coville a établi un nouveau record en passant la ligne à 17h57.



Thomas Coville a établi un nouveau record en passant la ligne à 17h57 ce soir. En 49 jours 3 heures 7 minutes et 38 secondes, soit 8 jours 10 heures 26 minutes et 28 secondes de mieux que Francis Joyon en 2008. 

Photo réalisée, à son départ, le 6 novembre lors de son passage devant la ligne virtuelle du phare du Créac'h.
http://www.leparisien.fr/sports/autres/tour-du-monde-en-solitaire-thomas-coville-vide-et-emu-aux-portes-de-l-exploit-25-12-2016-6493869.php

Yann Tiersen offre un concert dans l'église.


L'église était comble, mercredi, lors d'un concert donné par Yann Tiersen. Ce dernier présentait son dernier album, Eusa, entièrement consacré à l'île d'Ouessant. Généreux, à chaque nouvelle création musicale, cet artiste insulaire offre toujours une représentation, en avant-première, à son public ouessantin. Un joli cadeau de Noël !

Un loto lors de la fête de Noël des anciens.

Marie-José Berthelé a réuni, vendredi, cent vingt participants lors de la fête de Noël du club, dans la salle polyvalente. L'après-midi a débuté par un loto, auquel ont participé soixante personnes. 
Marie-Thé Claquin a remporté le téléviseur. Puis, un repas de fête était animé en chanson, par Clara et son Chic Type.

samedi 24 décembre 2016

Ça risque de chauffer !!??

DÉDICACE "KÉRÉON JOYAU DES PHARES D'IROISE" PAR FRANÇOISE EVEN.


Séance de dédicaces du livre "Kéréon joyau des phares d'Iroise" par l'auteure Françoise Even, Ouessantine de coeur et d'adoption. A l'occasion des 100 ans du phare de Kéréon érigé sur une minuscule roche entre les îles de Molène et Ouessant, elle a mis en lumière les hommes de l'ombre qui ont fait l'histoire de ce phare mythique : bâtisseurs, marins et gardiens de phare. Ouvrage avec de nombreux témoignages inédits de gardiens de phares et de riches illustrations.
Dédicaces à Ouessant Presse, bourg de Lampaul
vendredi 30 décembre 2016
de 10h30 à 12h30 et de 16h30 à 18h30.

vendredi 23 décembre 2016

jeudi 22 décembre 2016

L’Abeille-Bourbon remorque un bateau au large d’Ouessant.


Un navire de commerce malte est tombé en panne au sud-ouest d'Ouessant hier. Il est actuellement remorqué par l’Abeille-Bourbon qui doit l’emmener à Douarnenez.
L’alerte a été donnée hier matin, quand des pannes techniques se sont déclarées sur le vraquier Flag Mette. Le navire de commerce battant le pavillon de Malte se trouvait alors à environ 40 milles (70 km) d'Ouessant.

Arrivée prévue à Douarnenez à 16 h

Les opérations de remorquage par l’Abeille-Bourbon ont alors été déclenchées, ce dernier rejoignant le Flag Mette à 4 h du matin.
Le bateau en détresse devrait arriver à Douarnenez ce mercredi à 16 h.Transportant une cargaison de bauxites, il était parti de Guinée et devait rejoindre l’Allemagne.

mercredi 21 décembre 2016

Deuxième reportage sur les îles de la Manche et de l'Atlantique. Aujourd'hui, l'île d'Ouessant dans le Finistère.

Téléthon : très bonne participation et 4 245 € recueillis.

La vente de crêpes, les gâteaux et la tombola ont permis de récolter 1 550 € ; 
le repas couscous, 1 685 € ; 
le club des anciens, 600 € ;
le lavage de voitures par les collégiens, 255 € ;
les cartes et le scrabble, 505 €.
Un don de 50 € a également été remis au comité de Téléthon de Brest. | 

Yann Tiersen en concert à l'église St Pol aurélien de Lampaul pour son nouveau disque "Eusa".

Ce mercredi 21 décembre à 20h. Entrée gratuite.

mardi 20 décembre 2016

Cub des anciens. 155 adhérents en 2016

Vendredi, la journée du Club des anciens du Ponant avait commencé par un grand loto, dont le premier prix était une télévision. Elle s'est achevée par un dîner mémorable.

Une belle fête
Ce n'est pas seulement que le repas était bon et la salle bien remplie avec 120 convives. Tout le monde l'a noté, il y avait, ce soir-là à la salle polyvalente, une ambiance particulièrement joyeuse. Le duo « Clara et le chic type » y a largement contribué : de la chanson française de qualité, une voix claire et expressive mais ne forçant jamais, accompagnée par l'accordéon de Loïc, le « chic type ». C'est à la Mapa que Marie-José Berthelé, la présidente de l'association, a entendu le duo pour la première fois. Conquise, elle leur a proposé le Noël du club. Les danseurs ont aimé et, sur la piste, les convives ont dansé le madison, le charleston, le twist et le rock and roll.

Une année de bilan



En dépit de quelques disparitions, l'association est passée cette année de 147 à 155 adhérents. Elle a rassemblé, pour le voyage au Portugal en octobre, une cinquantaine de participants, tous ravis. L'année prochaine, ce sera peut-être la Croatie, ou la Crète, le sujet doit être discuté. En attendant, cette association dynamique se porte bien et organise, sous l'impulsion de Marie-José Berthelé, nombre d'activités et de manifestations. Le nombre et la bonne humeur des bénévoles témoignent de la popularité du club. « On a beaucoup ri ! », confirment-ils en évoquant la soirée.
© Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/finistere/ile-douessant/club-des-anciens-155-adherents-en-2016-19-12-2016-11337234.php#Ilr3JEZEEuZ4xyTi.99

Un bel après-midi de Noël à la salle polyvalente.

samedi 17 décembre 2016

Polaire de Molène.

Au Tabac Presse de Molène: Ar Ran An Tri Maen

mercredi 14 décembre 2016

Sein. L'île aux belles plages perchées.


Ne dites pas au géologue que Sein est un caillou. Il y voit des montagnes himalayennes, des coulées de magma, des plages perchées. Les agents du Parc marin d'Iroise ont appris cette semaine à lire la pierre et le paysage avec le géologue Yves Cyrille. Le potentiel pédagogique de l'île intéressera les visiteurs en quête de sens. Le grand public y aura aussi accès grâce à l'association Radooo.

« Ici, quand on creuse dans les jardins, on tombe sur une plage de galets du quaternaire ». Yves Cyrille regarde des remblais déposés en front de mer. On y distingue des petits galets dans une masse de sable argileux. Ils viennent effectivement du creusement de fondations dans une zone bâtie voisine. Ici, quand on creuse, on remonte le temps sur un million d'années. Ce jeudi, le directeur de la Maison des minéraux de Crozon, géologue émérite, anime une formation à la géologie pour les agents de l'antenne douarneniste du Parc marin d'Iroise. Écouter Yves Cyrille c'est entrer dans un monde de montagnes himalayennes, de fleuves de lave, de plages perchées. Un monde qui affleure sur le caillou plat de Sein. Pour les agents du parc, la formation « géologie » répond à plusieurs objectifs, dont la transmission des connaissances. La lecture des paysages est donc importante. Raconter l'histoire des minéraux demande de la pédagogie et quelques connaissances de base. D'autant que le Parc marin est aussi partenaire de la Réserve naturelle géologique créée fin 2013 par la Région sur la Presqu'île de Crozon.

Belles plages suspendues

De formation scientifique, les agents du parc s'efforcent de suivre les explications d'Yves Cyrille qui a l'art de s'adapter à son public. Ses élèves aimeraient pourtant être dans sa tête pour visualiser les paysages et les mouvements qu'il décrypte et décrit à partir de grains dans le granite. Le géologue arrive à faire comprendre la présence de cet énorme bloc en équilibre, tout comme ces rangs de petits galets insérés dans l'argile d'une coupe du rivage attaqué par la mer. « En période glaciaire, le volume des calottes de glace augmente, le niveau marin baisse.

En période de réchauffement, elle fonde partiellement et les masses océaniques se développent. Ici, on a des plages qui témoignent de ce niveau plus élevé qu'aujourd'hui. C'est ce que l'on appelle des plages perchées. On en retrouve un peu partout sur le littoral breton mais, à Sein, elles sont très belles ». « Pour nos interventions devant les scolaires, nous pouvons ainsi faire le lien entre le passé et le débat actuel sur le climat ». Olivier Gallet peut aussi passer un message sur la protection des sites sensibles et classés comme Sein, en rappelant le pouvoir de police des agents. Il est interdit de prélever des galets. « Il n'est pas rare de voir sur le continent des personnes qui remplissent leur coffre de voiture pour un projet de décoration de jardin, dit-il. Ça peut coûter cher ». Et sur une île exposée comme Sein, il est peu judicieux de les déplacer.

Des itinéraires thématiques


Ce jeudi, un îlien suit attentivement les explications. Ambroise Menou, adjoint au maire, a accueilli le groupe. C'est surtout en tant que président de Radooo qu'il est intéressé. Un des chantiers de cette association sénane en passe d'aboutir est l'édition d'itinéraires découverte de l'île pour donner du sens à la balade d'un jour des visiteurs. Ces fiches et fascicules sont réalisés avec l'aide des bénévoles de l?association : géologues, botanistes, ornithologues, écologistes marins, peintres et dessinateurs. Yves Cyrille n'a pas de doute sur le travail réalisé. Pour la géologie, c'est une sommité sénane qui est à la manoeuvre. Yves Fouquet, qui a été son professeur à la faculté de Brest, est géologue à Ifremer, spécialiste de la géobiologie des milieux extrêmes des grands fonds océaniques. Le petit espace îlien ouvre ainsi des perspectives insoupçonnées pour le visiteur qui peut comprendre le monde à partir de ce petit caillou.

Obsèques à Ouessant - Dans nos coeurs.

jeudi 8 décembre 2016

Goueliou Eusa. Une exposition tout en carton.

Toute la semaine, l'association Goueliou Eusa expose ses réalisations de cartonnages. Des objets à découvrir pour faire le plein d'idées de cadeaux pour Noël.

De l'aquarelle au cartonnage

Des boîtes, des nécessaires à bureau, des pieds de lampe... Le choix est large et l'exposition vaut le détour. « Au début, nous faisions de l'aquarelle et de l'encadrement, mais, une fois que toutes les aquarelles ont été encadrées, nous commencions à tourner en rond ». C'est Marie-José Berthelé, présidente de l'association, qui a lancé l'idée après avoir suivi une formation en cartonnage. Aujourd'hui, une quinzaine d'adhérents se réunissent trois heures par semaine, un temps court si l'on sait qu'il faut une dizaine d'heures pour réaliser une boîte.

Des objets originaux

Compas en main, Annie trace un hexagone dans un cercle. « Ce qui me plaît : partir de rien et arriver à quelque chose ! ». Elle est l'auteur d'un joli pied de lampe élancé. Anne-Marie, elle, a déjà réalisé un piano ! Elles inventent, conseillées par Marie-José Berthelé qui encourage toutes les idées. « L'ambiance est sympa et décontractée », confie Anne-Marie, qui évoque avec joie les voyages de groupe en quête de fournitures : la colle, le carton et surtout le skivertex, ce papier résistant qui imite toutes sortes de matières : cuir, lézard, papier peint... Une belle illustration de la vie associative à Ouessant. 

Pratique 
École Sainte-Anne, tous les jours, de 14 h à 17 h jusqu'à dimanche inclus.

mercredi 7 décembre 2016

On note bien le relief, la position des "grands moulins", et le nombre de maisons.

France. West Coast les canaux entre Ile d'Ouessant et le continent du Pilote Français 1818 
gravé par J. - C. Walker.

Par:
Pierre-Yves Decosse6 décembre 21:12
C'est formidable que la bibliothèque nationale australienne ai mis cette carte en ligne Cette carte anglaise est la copie de la carte française sur les relevés de 1818 sur ordres de Beautemps Beaupré pour le Pilote Français est d'une édition nettement postérieure , il y a par exemple le phare du four de 1874 et celui du Creach sur Ouessant d'après la notice c'est une carte de 1860 mis à jour en 1890.
--------------
Par
Laurent Gontier
6 décembre 21:12
On voit aussi la corne de brume de Pern (avec sa fréquence. C'est le manège à chevaux ou l'autre ?), la pyramide de la côte sud et la chapelle St Nicolas. A St Michel, on ne mentionne qu'une croix, alors qu'il y a aussi une chapelle et un moulin. On peut penser que la croix ne se voit pas du large mais j'ai eu accès à un pilote des côtes de 1822 qui reprend quasiment la même carte (la corne de brume en est absente ainsi que le sémaphore et le pyramide) et montre un peu plus loin un profil de la côte où, à St Michel, du large, on ne voit que des toits (photo). Pierre-Yves Decosse, merci pour les précisions ! Ca ressemble effectivement à une mise à jour, mais bien partielle. Puisque en 1890, la chapelle St Nicolas est détruite, le village de la colline St Michel a été rasé par l'armée en 1862 (je doute qu'ils aient laissé la croix) et la batterie mentionnée au dessus du port de Lampaul a été vendue par l'armée vers 1862.
-------------

samedi 3 décembre 2016

Club des anciens. 117 repas de potée servis.


Cent-dix-sept repas, dont 79 pris sur place. La potée auvergnate du Club des anciens s'est tenue dimanche après-midi. 
Comme chaque année, elle marque l'entrée dans l'hiver, a encore été un beau moment de partage. Les bénévoles, qui avaient tout préparé (ci-contre), ont pu finalement déjeuner à 16 h, après le départ des derniers convives. 
Prochain rendez-vous, le repas de Noël, qui aura lieu le 16 décembre, à la salle polyvalente.

vendredi 2 décembre 2016



La mer est mon royaume, portrait intime de marins

Samedi, dans le cadre du Mois du film documentaire, l'association Daoulagad Breizh avait réuni un auditoire nombreux pour le court-métrage de Marc Picavez, La mer est mon royaume, en lien avec les marins d'Ouessant qui ont sillonné toutes les mers du globe.
Le réalisateur, présent lors de la projection, s'est attaché à retranscrire le quotidien de ces marins étrangers, d'à peine vingt ans, qu'il a côtoyés à Saint-Nazaire, lorsque ces derniers abordent le port en escale, à la recherche de relais humains, au Seamen's club, lieu de retrouvailles et de communication.
Marc Picavez n'a pas échappé à l'envie d'embarquer durant dix mois, sur un cargo, afin de filmer ces embarqués au coeur du commerce mondial, et tout particulièrement celui du jeune Philippin Ramil, de Libreville à Anvers. Un portrait intime de cette nouvelle génération de marins qui a suscité un débat et un partage de vécus après la projection.

jeudi 1 décembre 2016

Nécrologie. Un hommage à Michel Bernard.

La communauté ouessantine était rassemblée, mardi, dans l'église Saint-Pol-Aurélien, pour rendre un dernier hommage à Michel Bernard, décédé à l'âge de 94 ans, lundi.

Président de l'association des anciens combattants


Prisonnier en Indochine, ce qui lui a valu d'être pendant dix ans le président de la section de l'Union nationale des combattants à Ouessant, même s'il n'aimait pas exhiber ses médailles, Michel Bernard était par la suite entré dans la marine marchande. 
Sète était son port d'attache et il a nourri un véritable amour pour cette région. Mais c'est à Ouessant, près des siens, qu'il était finalement revenu. 
Cuisinier à bord du « Bugel-Eussa », au service maritime départemental, il avait ensuite pris sa retraite sur le caillou. 
Du Sud, il avait conservé un véritable amour qu'il chantait aux fêtes, comme quand il entonnait « Comme je t'aime » pour son épouse, que toutes les femmes de l'assemblée enviaient alors. « Apprécié de tous », « jovial », « secourable »... 
Les témoignages sur l'île sont unanimes et tous étaient là, mardi, dans l'église remplie. « Il était l'un des doyens », rappelle-t-on encore. C'est aussi une grande voix de l'île qui s'en est allée.

© Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/finistere/ile-douessant/necrologie-un-hommage-a-michel-bernard-01-12-2016-11313604.php#kt51lehI7EWomGhZ.99

mercredi 30 novembre 2016

Le défrichage sur Ouessant par l'ACCA.

Ouessant-info / N° 148/ 30.11.2016
Les actions de défrichage sont vraiment lancées en cette fin novembre pour les chasseurs de l'île. La convention de partenariat qui rassemble également la Commune et le Parc Naturel d'armorique cible des zones de friches en différents points de Ouessant. L'association communale de chasse, présidée par Joel le Person, agissant sur 60ha de terrain comme on peut le voir sur nos photos, dans les hauteurs de Penn ar Roch. La Fête du crabe organisée chaque été, avec un joli succés, aidant à financer cette action qui devient primordiale en terme de gestion du territoire insulaire.

samedi 26 novembre 2016

l’expérience d’un paysan de l’île de Groix

http://www.ouest-france.fr/bretagne/ouessant-29242/ouessant-agriculture-l-experience-d-un-paysan-de-l-ile-de-groix-4636335
Sabine NICLOT-BARON.

Pour lancer une dynamique agricole sur l’île d'Ouessant, la commune a fait appel au Pôle développement du Parc naturel régional d’Armorique (Ouest-France des 29-30 octobre 2016).

Point de vue

L'agriculture insulaire, voilà une problématique que connaissent bien Jean-Philippe et Marie-Louise Turlin, un couple d’agriculteurs installé depuis quatre ans sur l’île de Groix, dans le Morbihan et qui souhaite faire part de son point de vue.Ainsi, Jean-Philippe Turlin estime que « sans subventions, les exploitations agricoles des îles ne sont pas viables ». Il cite des « coûts de transport importants », notamment pour se fournir en engrais biologiques, « l’approvisionnement en goémon étant interdite » pour ne pas déstabiliser le milieu.
Côté maraîchage, les mentalités ont du mal à évoluer. « Le consommateur veut toujours de « beaux » légumes, et pas de légumes petits et difformes… » Le marché local est un débouché intéressant, mais uniquement l’été, du 15 juin au 1er septembre, en période touristique. « L’hiver, la seule manière de s’en sortir est de passer une voiture et d’aller vendre en direct sa production sur les marchés du continent. » Et pourtant, l’île morbihannaise compte 2 233 habitants à l’année. Il n’y en a que 877 à Ouessant (recensement 2013).

Problème de rentabilité

Sur l’île de Groix, l’essentiel de la production est cultivé sous serre ou entourée de grillages afin de se préserver des lapins… Lesquels, en l’absence de prédateurs, « occasionnent de gros dégâts sur les cultures ». « Or, pour être efficace sur le paysage, l’agriculteur doit cultiver des surfaces importantes », commente Jean-Philippe Turlin.Pour lui, « l’élevage peut être une solution, mais il est nécessaire d’avoir un bâtiment pour le foin et les animaux, surtout s’il s’agit de moutons. Un label et un abattoir sont un plus, comme à Belle Île. » Une île beaucoup plus grande qui compte 27 agriculteurs.
Enfin, pour que cela se passe bien à Ouessant, il estime qu’il ne faudra pas minimiser les problèmes. « En 2016, à Groix, trois agriculteurs sur les sept installés, ont arrêté leur activité. Il y a deux nouveaux projets d’installation, mais cela montre bien les difficultés de pérenniser une activité dans une île, alors que les subventions sont sans cesse rognées ou supprimées… »

mardi 22 novembre 2016

Un chalutier en panne, remorqué d'Ouessant jusqu'à Douarnenez

Le Samana est un chalutier de 22 m immatriculé à Saint-Nazaire. Hier, le bateau de pêche est tombé en panne de moteur au sud de l'île d'Ouessant. C'est le remorqueur l'Argonaute de la Marine nationale qui a remorqué le chalutier et ses six hommes à bord, en direction de la baie de Douarnenez, où il a rejoint le port de pêche du Rosmeur, vers 18 h.
Ancien langoustinier Eurysthée de Saint-Guénolé-Penmarc’h, le Samana est un chalutier de 22 m, immatriculé aujourd’hui à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique).

Moteur en panne, remorquage par l'Argonaute

Lundi matin, alors qu’il pêchait au sud de l’île d’Ouessant, le bateau a alerté le Cross Corsen(Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) pour lui signaler son avarie de moteur.
C’est le remorqueur l’Argonaute, basé à Brest et affrété par la Marine nationale comme bâtiment de soutien, d'assistance et de dépollution (BSAD), qui a entrepris le remorquage du chalutier, avec ses cinq hommes à bord, en direction de la baie de Douarnenez.
Là, il a été pris en charge par le remorqueur Ville d’Ys du port de pêche de Douarnenez, et par la vedette Penn Sardin de la SNSM, avant de rejoindre le port de pêche du Rosmeur, vers 18 h.