vendredi 11 mars 2016

Sous-marin. Nouvelle incursion russe au large des côtes françaises.


Un sous-marin russe aurait été repéré en janvier dans le golfe de Gascogne selon une information du Nouvel Obs. Ce qui n'est pas une première.

Ce sous-marin nucléaire aurait été repéré au large des côtes atlantiques françaises, dans le golfe de Gascogne qui s'étend de la pointe de Penmarch, dans le Finistère, au cap Ortegal, en Galice.

Contacté par L'Obs, le cabinet du ministre de la défense ne dément pas. L'état-major de la Marine confirme seulement « une recrudescence de l'activité navale russe » qui fait « l'objet d'une attention permanente ».

Des incursions au large de l'AngleterrePorteur de missiles dotés de têtes nucléaires, le navire n'aurait pas franchi la limite des eaux internationales. Ce serait la première incursion de ce type depuis la guerre froide. La marine britannique a, pour sa part, dû faire face à des incursions de sous-marins russes à proximité de ses eaux territoriales, ce qui avait provoqué une demande d'assistance en février, en direction des Américains, des Scandinaves et des Français. La Marine a confirmé avoir déployé au profit des Britanniques des avions de patrouille maritime Atlantique 2.

Des incidentsL'activité russe au large de la France est surtout aérienne. Plusieurs incidents ont déjà eu lieu, forçant l'armée de l'air à faire décoller ses chasseurs.

Le 17 février, ce sont deux bombardiers russes qui ont été interceptés, près des côtes françasies, par des avions de chasse français et britannique au dessus de la Manche. Selon le général Lanata, « cela fait partie de la gesticulation russe », ce genre de posture russe, le long des pays de l'Otan, reste assez rare même s'il vise à affirmer la présence russe face à l'Alliance atlantique.

Aucun commentaire: