jeudi 28 juillet 2016

Lecture. « Le naufrageur d'Ouessant »

Trois enfants chargés d'élucider le mystère d'un naufrage remontant à plus de 100 ans et deux fantômes semant le doute. Qui croire ? Pour mener leur enquête et remonter le temps, les enfants partent à la rencontre de l'île et de ses habitants, tout comme Yann Tatibouët, l'auteur du livre, qui confiait au cours de la séance de dédicace, mercredi : « Pour moi, Ouessant c'était le rêve et aujourd'hui, ici, je vis ce rêve ! »

Ar Bed All...


Passionné de légendes celtiques et de littérature bretonne, l'auteur propose à son jeune lecteur une plongée réussie dans les mythes et légendes de l'île, même si l'on sait qu'il n'y eut jamais de naufrageurs à Ouessant. « L'île, pour les Bretons, c'est l'autre monde. Quand on meurt, on rame vers l'ouest, vers l'île ». Quant à l'illustrateur, Hugues Mahoas, il a fait son service militaire dans les phares et connaît bien Enez Eussa. En 2009, il a remporté le prix du livre insulaire conte jeunesse avec « Le phare de l'enfant algue » (Coop Breizh). « Le naufrageur d'Ouessant » a tous les atouts du roman jeunesse : une langue limpide au service de l'action faisant la part belle aux dialogues et des illustrations pleines de détails évoquant l'autre monde avec humour. Mercredi, les enfants étaient au rendez-vous à Ouessant presse pour découvrir ce huitième tome de la série Ar Bed All (l'Au-delà en breton). 

Pratique 
Yann Tatibouët et Hugues Mahoas, Ar Bed All, « Le naufrageur d'Ouessant », Beluga, à partir de 8 ans. Tarif : 6,90 €.

Aucun commentaire: