mardi 9 août 2016

Sémaphore. Un nouveau résident


David Fauquemberg à la mairie, mardi soir
David Fauquemberg à la mairie, mardi soir
David Fauquemberg est arrivé à Ouessant cette semaine et a été reçu, mardi soir, à la mairie, pour fêter le début de sa résidence d'écrivain au sémaphore, une longue résidence puisqu'elle va durer six mois.
« Le projet est un roman sur lequel je travaille déjà depuis quatre ou cinq ans, centré autour de la Polynésie, c'est-à-dire de la Nouvelle-Zélande à l'île de Pâques en passant par Tahiti ». Pourquoi Ouessant, alors ? L'écrivain explique que c'est la coupure par rapport aux lieux de son roman qui l'intéresse sur l'île, et aussi la tranquillité : « Je me suis dit que cet endroit serait parfait pour être au calme et travailler dans une atmosphère de création. Évidemment, il y a une petite différence de climat ! », plaisante David Fauquemberg, mais l'hiver sur l'île ne fait pas peur à l'écrivain, qui vit dans le Cotentin : il est venu plusieurs fois à Ouessant en hiver pendant ses études, dans les années 90. Grand reporter pour la revue XXI et le magazine Géo, traducteur, il a déjà publié trois romans : « Nullarbor », en 2007 (prix Nicolas Bouvier), « Mal tiempo », en 2009 (prix Millepages et prix littéraire des hebdos en région), et « Manuel El Negro », en 2013. Une rencontre est prévue le jeudi 18 août, à 11 h, au Salon international du Livre insulaire.

Aucun commentaire: