mardi 25 octobre 2016

lundi 24 octobre 2016

Collège. Des gâteaux pour un voyage

Tous les ans, les élèves de quatrième et troisième du collège des îles du Ponant partent en voyage scolaire. 
Cette année, c'est à Barcelone qu'ils se rendront. Samedi matin, pour financer le voyage, ils ont vendu gâteaux et crêpes sur la place de l'Église.
 Le fondant au chocolat était digne des plus grands chefs. On attend avec impatience la soirée crêpes qu'ils organiseront dans le même but.

© Le Télégramme
http://www.letelegramme.fr/finistere/ile-douessant/college-des-gateaux-pour-un-voyage-24-10-2016-11266817.php#oU1r5iTjEsKF2hU8.99

samedi 22 octobre 2016

CGT. Hommage à Michel Mescoff

En congrès à Brest du 11 au 13 octobre, le SNAPB CGT a délégué deux camarades sur l'île d'Ouessant pour rendre un hommage à Michel Mescoff, secrétaire général du syndicat de 1987 à 2004, décédé le 16 mars, à Brest. 
À cette occasion, une plaque rappelant son combat syndical pour la corporation des gardiens de phare a été déposée, le vendredi 14 octobre, sur sa tombe, en compagnie d'agents en activité et de retraités résidant sur l'île.

© Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/finistere/ile-douessant/cgt-hommage-a-michel-mescoff-22-10-2016-11264936.php#LtBIEV7oQPUSXs9u.99

île de Quéménès: Un réveil effrayant.

Nous sommes allés nous coucher, un petit sourire aux lèvres, en nous disant : pas d'enfants, pas d'hôtes, pas de rendez-vous, rien d'impératif à faire demain. Une journée idéale pour trainer et recharger les batteries avant la grande marée. A commencer par une grasse matinée.
7h25, j'entends de drôles de bruits qui viennent du rez-de-chaussée. Pour la grasse mat', c'est râpé. Dans un demi-sommeil, j'ai pensé à un mulot qui était en train de grignoter le reste du goûter. Ca m'embêtait quand même parce qu'il allait manger le dernier doowap, mais c'était quand même une journée de pause alors au diable le doowap du moment que le malotru cessait de faire du bruit.
7h32, Je crois qu'il essaie de ramener le gâteau chez lui pour le partager avec ses potes. C'est foutu pour la grasse mat', il va voir de quel bois je me chauffe.
7h33, je descends l'escalier tel le prédateur qui fond sur sa proie. Il n'y a personne dans le sac du goûter, et le doowap est toujours entier. Je suis soulagée.
7h34, je me rends compte que le bruit vient du poêle à bois. De l'intérieur du poêle à bois en fait. Et ça ne ressemble pas vraiment au bruit d'une bûche qui aurait décidé de nous faire une petite surprise en allumant un feu pour notre réveil...
7h35, m'armant de tout mon courage, j'appelle : "PAPOU ! LE BRUIT VIENT DU POÊLE EN FAIT !".
Réponse du Papou : "Mougniarf".
Ok, ça va pas être gagné. "PAPOU ! Y'A UNE BÊTE DANS LE POÊLE ! ".
Réponse du Papou : "C'est rien, c'est un étourneau qui a dû tomber dans le tuyau".
"Voui mais ça m'empêche de dormir, et puis si j'ouvre, il va mettre de la suie partout". Et toc.
Le Papou n'a rien du prédateur dans la savane quand il descend. Je me suis plutôt sentie comme la petite truite qui s'est faite attraper par un ours mal luné.
Malgré mon regard réprobateur, le papou ouvre le poêle. "B*****, il est coincé dans le tuyau, faut que je démonte la trappe". Je n'ose même pas cligner des yeux, je crois qu'il vaut mieux que je me fasse oublier.
8h17, Papou s'exprime : "Ah ben tient, on cherchait la chouette effraie ; je crois que je l'ai trouvée."
Effectivement, le jour où les étourneaux auront des pattes comme celle-là, il va falloir que l'on s'inquiète sérieusement de l'avenir de l'humanité.
Bon ben y'a plus le choix, il faut démonter le tuyau pour la faire sortir maintenant.
12 minutes plus tard, nous arrivions enfin à faire sortir la chouette du tuyau :
Bon, elle a dû perdre 80% aux deux oreilles vu comme ça résonnait quand on a démonté le tuyau, mais à part cela elle va bien. Ce qui est chouette (mouahahahaha), c'est qu'elle a bien ramoné le conduit du poêle en passant.
Si vous croisez une chouette noire et sourde il ne faut pas vous inquiéter, c'est la notre.

Photo avec un cerf volant.

Voici quelques détails sur la technique utilisée. 
Je fais décoller un cerf-volant adapté à la vitesse du vent du moment (j'utilise principalement 6 cerfs volants) quand il est assez haut et que la traction sur la ligne (le fil) est suffisante, j'accroche une nacelle dans laquelle est installé l'appareil photo. 

Je dispose de 3 types de nacelles; une fixe dont l'orientation et l'inclinaison sont déterminées au sol; c'est le dispositif le plus léger, il nécessite un appareil avec intervallomètre. 
Je dispose d'une seconde nacelle programmée avant le décollage pour effectuer des mouvements autour d'un axe vertical et d'un axe horizontal et déclencher l'appareil après chaque mouvement (c'est le dispositif que j'ai utilisé toute cette semaine à Ouessant).

Je dispose enfin d'une nacelle radiocommandée depuis le sol et capable de m'envoyer sur un écran de contrôle l'image vue par l'appareil; je dirige donc l'appareil photo vers la cible que je me suis fixée et je déclenche. 
J'ai fait une vidéo visible sur ma page perso qui montre son fonctionnement. 
Je quitte (à regrets !) l'île demain matin, j'aurais été ravi de présenter ma pratique de la photo en direct !

jeudi 20 octobre 2016

lundi 17 octobre 2016

Jacques-Burel. À l'école du goût


Du 10 au 14 octobre, les enfants de maternelle et CP de l'école Jacques-Burel ont participé à la Semaine du goût. Tous les jours, ils ont travaillé autour des saveurs de notre alimentation : le sucré, l'amer, le salé et l'acide. Ils ont dégusté différents aliments : des tartes, des fruits, du cacao, des endives, des cakes salés, du fromage, du citron... Différents goûts qui ont éveillé leurs papilles : ils sont prêts à recommencer !
© Le Télégramme 

vendredi 14 octobre 2016

Le frelon asiatique est sur Ouessant.

l'article.

Deux photos que j'ai faite devant un nid sauvage d'abeilles, le prédateur vol en stationnaire, puis attrape en vol les abeilles et il les manges une à une. 
Photos: Andréas Guyot.

mardi 11 octobre 2016

Exposition: Ouessant vu par Hervé Inisan et Cedric Cain

Exposition Ouessant vu par Hervé Inisan et Cedric Cain à la galerie: 
POD, 15 rue Pasteur,  Brest, du 17 au 29 octobre 2016.

Les ornithos sont dans les stangs.

Photo: Hugo Touzé.

Conseil. Une dotation de l'État attendue

Le conseil municipal s'est réuni vendredi. À l'ordre du jour, notamment, le transfert du bail de la Mapa au Logis Breton, la gestion restant du ressort du CCAS. 
Quelques travaux complémentaires pour les maisons Bon et Bel Air sont prévus et l'étude de la rénovation de la salle omnisports est lancée : les travaux comprennent l'équipement du toit en panneaux photovoltaïques, le désamiantage, la réfection des sols et des menuiseries extérieures, ainsi que l'isolation phonique du bâtiment. 
Des conseillers souhaitent l'ajout d'un filet sur le toit afin d'assurer sa résistance au vent. Le ravalement de l'école publique est mis à l'étude, tandis que celui de l'auberge de jeunesse reste en attente, les encadrements des fenêtres devant être revus. 
Quant au collège Sainte-Anne, une convention est signée afin d'en autoriser la jouissance d'ici à la cession, ce qui permettra de sécuriser le bâtiment. L'état alarmant de l'église a aussi été évoqué, mais le coût des travaux est tel que la question est reportée.

La mairie signe une convention d'aide au contrôle de légalité dématérialisé qui permettra de régler les questions administratives par Internet en préservant leur valeur juridique. 
La réfection de la digue d'Arlan est lancée et les pierres du parement commandées. 
L'inspection du soubassement sera effectuée par Scaph'Eusa. La transformation du fort Saint-Michel en centre énergétique est en cours : après déminage, le fort accueillerait sur le glacis nord des panneaux photovoltaïques et deux éoliennes à l'est. 
Les Recycleurs bretons ont été consultés au sujet des carcasses de fourgons qui s'entassent sur l'île : cinq véhicules seront évacués. Sur les 30 propriétaires de voitures à l'abandon, 20 ont réagi ; les dix autres seront soumis à amende. 
Pour les espaces verts, une convention est signée avec l'école d'horticulture qui a restauré les murs à Yusin. 
Un plan de fleurissement du bourg et du cimetière est en route. 
L'appel à candidatures pour le projet de relance agricole est lancé, les élus en ont fixé l'échéance à la fin janvier 2017. 
Le jury sera composé de professionnels de l'agriculture, dont deux d'autres îles. Enfin, l'État étant en passe d'accorder une dotation de 4 millions d'euros pour compenser le surcoût supporté par 16 îles, Ouessant devrait obtenir une dotation en plus.

© Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/finistere/ile-douessant/conseil-une-dotation-de-l-etat-attendue-10-10-2016-11248595.php#eEbC1duGeagt8UtP.99

Ouessant sports loisirs remet 2 500 € au docteur Ferec

Un tournoi de volley-ball marque le début de la saison, en avril, et permet de remettre un don important à une équipe de chercheurs pour la lutte contre la mucoviscidose. Cette année, 2 500 € ont été remis au docteur Ferec, à Brest.
Samedi, les adhérents d'Ouessant sports loisirs ont dressé le bilan des activités, qui ne s'arrêtent jamais puisque les joueurs de cartes ont repris la coinchée et l'aluette.
Les grands rendez-vous de la saison comme le tournoi de volley, le championnat de football, le tour de l'île à la marche, la pétanque du 15 août, sont reconduits. L'année scolaire sera marquée par les cours de gymnastique, avec Marianne Gendrot, et le badminton. Une nouvelle activité, le handball, sera mise en place, avec Isabelle Le Vourc'h. L'association envisage d'acheter une friteuse et un barnum. Les frais occasionnés par la venue du continent des équipes de sport pèsent sur le budget.
Par ailleurs, la salle omnisports sera en travaux dans les mois à venir. Il faudra donc que les adhérents se renseignent sur les heures et le lieu où se dérouleront leurs activités.

La Bretagne dans le top 100 des destinations les plus écolos

Seule destination française, la Bretagne fait son entrée dans le top 100 des destinations respectueuses de l'environnement. A ses côtés, des espaces naturels emblématiques comme le Parc National du Grand Canyon, celui des Volcans du Rwanda ou Sintra au Portugal. Cette récompense intervient quelques semaines seulement avant le début de "l'année internationale du tourisme durable", proclamée par les Nations Unis.

Les Nations Unis ont proclamé 2 017 année internationale du tourisme durable. À peine quelques mois avant le début de cette année, qui met à l'honneur le tourisme responsable, la Bretagne intègre le top 100 des destinations durables mondiales. C'est la seule destination française à avoir été récompensée.

150 candidatures

 150 candidatures étaient en lice. Aux côtés de la Bretagne, on trouve des destinations emblématiques comme le Parc National du Grand Canyon, celui des Volcans du RwandaSintra au Portugal, le Cap Horn au Chili ou la région de Zuid-Limburg aux Pays-Bas.

15 critères 

Pour intégrer le "top 100 des destinations durables", la commission Green Destinations, a tenu compte de 15 critères comme la protection de la faune et de la flore, l'engagement de la population dans le développement du tourisme, ou la valorisation des produits locaux.

La Bretagne et le tourisme durable 

La région a reçu plusieurs récompenses pour son engagement envers l'environnement. 
Destination Brocéliande, l'offre touristique autour de la forêt légendaire a également été récompensée par la Commission européenne en avril 2016. Elle a reçu le prix du meilleur impact environnemental pour avoir développé une offre de tourisme vert.
Le label Green Globe, certification internationale qui récompense l'éco-tourisme, a attribué l'or au Comité Régional du Tourisme de Bretagne pour son engagement en faveur du tourisme durable.

vendredi 7 octobre 2016

lundi 3 octobre 2016

Yann Tiersen : « Je suis ma musique, je suis mon île »

L’interview du samedi. Aura internationale et attachement à ses racines, le musicien joue sur plusieurs tableaux. Son 9e album est baptisé Eusa, nom breton de l’île d’Ouessant où il vit.

Comment est né cet album consacré à Ouessant ?
Au départ, je voulais réaliser un livre de partitions composé de dix nouvelles pièces pour piano. C’est devenu un album en forme de carte musicale, chaque titre correspondant à un lieu de l’île. J’ai transformé électroniquement les enregistrements de terrain, affiné les sons, plus minimalistes et contemporains, ajouté des improvisations, toutes nommées Hent (chemin). Elles créent le lien, la « navigation » entre les différents morceaux. L’auditeur pourra explorer ce petit bout de terre que j’habite. Je suis ma musique, je suis mon île. Je ne suis pas du tout Montmartre !
http://www.ouest-france.fr/culture/musiques/yann-tiersen-je-suis-ma-musique-je-suis-mon-ile-4527448

dimanche 2 octobre 2016

Plus que 15 jours pour aller voir cette expo.


Exposition à l'écomusée - du 22 juillet au 15 octobre.
Comment l'homme et la nature ont-ils façonné les paysages d'Ouessant, Molène et Sein ? Cette exposition en plein air vous fera découvrir les particularités des paysages insulaires et vous en donnera quelques clefs de lecture.

Collection de phare.