mardi 3 janvier 2017

Léane est née à Ouessant, alors que sa maman allait prendre le bateau.

Il n’y avait pas eu de naissance sur l’île Ouessant depuis une trentaine d’années. Une petite Léane a bousculé les statistiques, lundi, en se manifestant au moment où sa maman s’apprêtait à prendre le bateau de 16 h 30 pour rejoindre préventivement la maternité, à Brest. Elle est née un peu plus d’une heure plus tard dans l’ambulance des pompiers de l’île…
L’histoire
Cette petite Ouessantine était pressée de voir le jour sur son île, à la pointe du Finistère.
La (future) maman s’apprêtait, lundi, à rejoindre le continent par le bateau de 16 h 30, pour un accouchement prévu sous une semaine, à Brest, quand le bébé a pris tout le monde de court en se manifestant, dès l’embarquement, sur le port du Stiff.

Papa déjà dans le bateau...

Les pompiers ont été appelés, le médecin de l’île aussi, qui a jugé préférable de garder sur place la future maman, en attendant le Samu.
Le papa et la grand-mère étaient déjà dans le bateau quand la jeune femme a été installée dans l’ambulance des pompiers, qui est vite allée prendre position à proximité de la piste d’atterrissage de l’hélicoptère. Et tout était en place quand la petite fille, prénommée Léane, a pointé le bout de son nez, vers 17 h 45.

Premier bébé depuis trente ans

Le plus délicat a été ensuite d’abriter mère et enfant pour le transfert entre l’ambulance et l’hélicoptère qui les a transportées à la maternité, à Brest. « C’était en plein vent et tout le monde a apporté des couvertures ! », indique un témoin de l’événement, encore tout ému.
Et pour cause : il n’y avait pas eu de bébé à naître sur l’île depuis une trentaine d’années.

Aucun commentaire: