samedi 11 août 2018

Cap vers le bio avec « L’île en vrac »


Depuis une semaine, un nouveau magasin a ouvert sur la place de l’église, « L’île en vrac ». Voilà plus d’un mois que l’ancien Spar, fermé depuis longtemps, était en travaux : par les baies vitrées, on apercevait des couleurs vives, du bois, et les rumeurs allaient bon train. Les deux jeunes Ouessantins Laurie Toulan et Arnaud Jézéquel viennent d’y ouvrir un commerce de vrac : riz, pâtes, céréales, thé, épices, huiles, légumes…, pour une grande part du bio. Une toute nouvelle offre sur l’île.

« Faire la même chose sans faire la même chose »


Jusqu’ici, ils tenaient le bar-tabac, mais avaient envie d’autre chose. « On voulait créer un commerce à l’année, mais qui n’existait pas encore », commente Laurie Toulan. « Et puis moins d’emballages », ajoute Arnaud Jézéquel, une préoccupation importante sur une île où le rapatriement des déchets a un coût. Ils ne sont affiliés à aucune enseigne. « On voulait rester indépendants ». Les fournisseurs ? Des producteurs locaux, beaucoup autour de Rennes, sauf pour les légumes qui viennent… de Molène, « parce qu’il n’y a pas de maraîcher ici », souligne Laurie Toulan. Après une semaine, les deux jeunes gens sont épuisés mais contents. « Il y a des choses qu’on n’a pas vu venir, mais ça va aller. Et si les gens veulent des produits que nous n’avons pas, on peut les trouver ». Pour l’instant, les deux jeunes Ouessantins continuent aussi de tenir le bar-tabac, pour lequel ils cherchent toujours un repreneur.

Aucun commentaire: